Sellal acquitté    Coupe Arabe : Le groupe de l'Algérie au complet pour la séance d'entrainement du dimanche à Doha    Un scrutin et des leçons    Le salaire moyen en Algérie stagne sous les 42 000 DA    Eni cède 49,9% de ses parts à Snam    De l'apport de la maison d'accompagnement et d'intégration    Comment mettre fin au projet d'expansion israélienne    Trois manifestants tués    La réouverture de la frontière au menu    La Cour constitutionnelle tranche en faveur des avocats    Des duels directs intéressants    Plus de 1 700 logements réceptionnés par l'OPGI    Plantation de 4 000 arbustes en 2021    Démantèlement d'un réseau de migrants vers l'Espagne    Il y a cinq ans s'éteignait Amar Ezzahi    ...CULTURE EN BREF ...    Le Championnat national hivernal les 18 et 19 mars à Oran    Mahrez n'en veut pas à Guardiola    Les résultats provisoires attendus cette semaine    Retour du FLN, forte percée des indépendants et net recul du FFS à Béjaïa    Des Miss et des Z'hommes    Une mère et son enfant tués par le monoxyde de carbone    Les services de la santé sur le qui-vive    «Nous devons apprendre à vivre avec le Covid-19»    Les risques commerciaux découlant de l'affrètement d'un navire    Les indépendants conduiront la commune de Constantine    Pour le Ballon d'Or, Zidane affiche une nouvelle fois son soutien à Benzema    Chlef: Des facilitations pour les employeurs    Chutes de neige et glissement de terrain: Des routes fermées dans plusieurs wilayas    Ils seront transférés aux vendeurs activant dans l'informel: Une commission pour recenser les locaux et marchés inexploités    Rapprochement entre le Maroc et l'entité sioniste: «Un véritable danger pour toute la région»    Climat ombrageux ?    La xénophobie change de sens    Le doigt d'honneur du prétendant Zemmour adressé en vrai aux Français    Hommage - Paul Bouaziz (Oran, 1926- Paris, 2021): L'avocat des démunis et des résistants    Chanegriha au Caire pour participer au Salon de Défense    Cinq combattants kurdes tués dans une attaque de l'EI    Le Front Polisario appelle la jeunesse mondiale à renforcer son soutien    Ferhat, une affaire à saisir    Le feuilleton Haaland est relancé    Palmeiras réussit le doublé    Le Comité militaire mixte libyen s'est réuni à Tunis    Tripoli soigne son partenariat avec Alger    La nouvelle vague    Le SG de l'ONU «très satisfait» du rôle de l'Algérie    «L'homme-carrefour» de Hakim Laâlam primé    «Une ère nouvelle d'estime et d'amitié»    L'art rassemble le tout-Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Près de 300 harraga secourus en mer par les Espagnols
Migration clandestine
Publié dans Liberté le 18 - 10 - 2021

Dans la seule soirée de samedi dernier, les services maritimes espagnols ont secouru pas moins de 147 passagers, tous des Algériens, à bord de 12 embarcations.
Le feuilleton des harraga continue malgré le mauvais temps persistant de ces derniers jours. En effet, il ne se passe pas un jour sans que l'on signale l'arrivée de nouveaux migrants irréguliers sur les côtes espagnoles. Algériens, mais également Marocains, Subsahariens ou originaires du Proche-Orient. Selon le décompte établi par Francisco Jose Clemente Martin du Centre international pour l'identification de migrants disparus (Cipimd), près de 300 personnes, arrivant des côtes algériennes, ont été secourues par les services du sauvetage maritime et de la Garde civile ces 48 dernières heures.
Hier, les services de Salvamento marítimo, (le sauvetage maritime qui a pour objectif principal de s'occuper des opérations de recherche et de sauvetage en zones maritimes espagnoles) et le service maritime de la Garde civile (les gardes-côtes d'Espagne) des îles Baléares ont sauvé deux embarcations transportant 20 harraga dans les eaux de Cabrera (île au sud de Majorque) et à Manacor (deuxième ville de l'île de Majorque). Durant la même journée, le service maritime de la Garde civile d'Almeria a secouru une patera munie d'un moteur Yamaha de 85 CV avec à son bord 12 hommes. Transférée au port de la ville, une personne soupçonnée d'être le pilote de l'embarcation a été arrêtée. Dans la soirée de samedi dernier, les services de Salvamento marítimo et le service maritime de la Garde civile des îles Baléares ont secouru 147 passagers, tous des Algériens, à bord de 12 embarcations.
Ainsi, une centaine de personnes ont été secourues à Majorque et au niveau de l'île de Cabrera et 13 personnes, dont 3 femmes enceintes, à Ibiza. Quelques heures plus tôt, ce sont 73 harraga à bord de six bateaux qui ont aussi été secourus au large d'Alicante. Parmi les migrants, une famille entière dont les deux parents et leurs quatre filles de 5, 7, 13 et 14 ans. 12 autres personnes ont été transférées au port d'Almeria alors qu'à Garrucha, 14 hommes, partis d'Oran dans la nuit de vendredi à samedi à bord d'une embarcation munie d'un moteur de 115 CV, ont été sauvés à 10 milles de San José (village et port de pêche au centre du parc naturel de Cabo de Gata, dans la province d'Almería). Rappelons que leurs familles avaient alerté sur des difficultés rencontrées par les harraga alors qu'une forte houle s'était formée au large.
À Carthagène, les mêmes services maritimes ont secouru 14 hommes et 3 femmes voyageant à bord de deux bateaux. Le sauvetage maritime d'Alicante a également secouru deux autres embarcations transportant 20 migrants algériens. 12 personnes dont une de nationalité marocaine ont été sauvées par la Garde civile d'Almeria. Parmi ceux qui ont échappé aux patrouilles de la marine espagnole, sept harraga ont été interceptés sur la plage des îles Baléares. Le drame des migrants ne touche pas uniquement l'Algérie puisque le Maroc, lui aussi, continue de payer un lourd tribut à la mer. Une embarcation partie du Maroc en direction de Cadix et transportant 28 personnes a fait naufrage. Les secouristes ont repêché trois survivants. Mercredi dernier, un pneumatique muni d'un moteur de 25 CV qui a pris le départ de Guelmim en direction des îles Canaries, avec à son bord 44 personnes d'origine subsaharienne dont 15 femmes et 2 enfants a disparu en mer.

SAID OUSSAD


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.