Sahara occidental : l'Espagne plaide pour une solution politique, dans le cadre de l'ONU    Mondial-2022 (barrages) Cameroun - Algérie :"Un choc entre deux équipes qui se connaissent"    Sommet arabe: le Président Tebboune compte proposer une date alliant la symbolique nationale historique et la dimension arabe    USTO-MB: 113 postes de formation en doctorat ouverts en 2021-2022    Fiscalité : prolongation du délai d'accomplissement des obligations au 27 janvier courant    Axe d'une nouvelle gouvernance pour relancer l'économie nationale    Les précisions de la direction générale des impôts    Les activités du PST gelées    Les avocats gagnent leur première bataille    "Jeter les bases d'une presse professionnelle"    "Je demande pardon au peuple algérien"    Le projet de loi en débat au gouvernement    Retour au confinement ?    11 mis en cause placés en détention provisoire    "Les retombées des suspensions des cours apparaîtront à l'université"    L'Algérie perd l'un de ses plus grands maîtres luthiers    CAN-2021: la sélection algérienne regagne Alger    Un colonel dans la ligne de mire    L'armée sahraouie mène de nouvelles attaques contre les forces de l'occupant marocain dans plusieurs régions    Actuculte    Le monde en «aâdjar» !    Numidia...    Covid-19 : une urgence nationale    Appels insistants à la vaccination: Pic de contaminations attendu dans les prochaines semaines    Diplomatie olympique    Formation continue et échange de connaissances: Accord de partenariat entre Djezzy et l'ESI    Equipe nationale: La douche Froide    Football - Ligue 1: Les prétendants sans pitié !    «Dhakhira» Implosée    Les Algériens ont donné de la voix    Le nouveau challenge de Nasri    L'ANP trône sur le Maghreb    Daesh attaque une grande prison en Syrie    Deux manifestations interdites à Ouagadougou    N'est pas influenceur qui veut!    Tabi enfin à l'intérieur du pays    Les parents d'élèves soulagés    L'après Haddadou se prépare    Les sénatoriales à l'épreuve des alliances    En deux temps, trois mouvements    Tosyali lance sa deuxième usine à Oran    Bougherara veut résilier son contrat    Slimani doit encore patienter    Une saga familiale à Sétif    Hommage à Abderrezak Fakhardji    Le ministère approuve le financement de 18 opérations    Le procès de l'ancien wali Abdelwahid Temmar reporté au 27 janvier    Hassan Kacimi: «Etre attentif à ce qui est en train de se produire autour de nous»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Eni cède 49,9% de ses parts à Snam
Gazoducs reliant l'Algérie à l'Italie
Publié dans Liberté le 29 - 11 - 2021

La compagnie italienne "Eni a cédé à Snam, une société italienne spécialisée dans les infrastructures énergétiques, 49,9% de ses participations dans les gazoducs reliant l'Algérie à l'Italie pour 385 millions d'euros", peut-on lire dans un communiqué mis en ligne sur le site web d'Eni. Snam est la principale entreprise italienne de transport de gaz naturel et l'unique opérateur de liquéfaction de gaz naturel liquide en Italie. Plus précisément, la transaction concerne "les gazoducs onshore qui vont de la frontière algéro-tunisienne jusqu'à la côte tunisienne (gazoduc Trans Tunisian Pipeline Company, TTPC) et les gazoducs offshore qui relient la côte tunisienne à l'Italie (gazoduc Transmediterranean Pipeline Company, TMPC, appelé aussi gazoduc Enrico-Mattei)", détaille le communiqué. Cette opération permet de réaliser des "synergies entre les compétences respectives d'Eni et de Snam sur une voie stratégique pour la sécurité des approvisionnements de gaz naturel de l'Italie, favorisant les initiatives potentielles de développement dans le secteur de l'hydrogène en provenance d'Afrique du Nord", ajoute le document.
Cette transaction permet de "libérer de nouvelles ressources à utiliser sur notre chemin de transition énergétique, tout en conservant la gestion d'une infrastructure stratégique avec Snam pour assurer la sécurité de l'approvisionnement en gaz naturel du pays. Le gaz jouera un rôle-clé dans la transition des systèmes énergétiques vers des modèles à zéro émission, et il est important de maintenir la disponibilité et la diversification des voies d'approvisionnement de cette ressource", a expliqué Claudio Descalzi, P-DG d'Eni, cité dans le communiqué. Pour sa part, Marco Alverà, P-DG de Snam, a déclaré : "Cette opération consolide le rôle central de Snam dans la sécurité d'approvisionnement de l'Italie ainsi que dans le transport d'énergie depuis la région méditerranéenne. Grâce à cette transaction, Snam jette un pont entre ses infrastructures et l'Afrique du Nord, une région qui représente une zone-clé pour l'approvisionnement en gaz de l'Italie et une zone d'avenir pour le développement de l'hydrogène.
À l'avenir, l'Afrique du Nord pourrait également devenir une plaque tournante pour la production d'énergie solaire et d'hydrogène vert." Il est utile de rappeler qu'Eni s'est fixé un objectif de réduction de 80% des émissions nettes de gaz à effet de serre de ses produits énergétiques d'ici à 2050, au-delà du seuil de 70% indiqué par l'Agence internationale de l'énergie (AIE). Le groupe ambitionne également d'atteindre la neutralité en termes d'émissions de carbone dans le secteur upstream (production et exploration) d'ici à 2030.
Cette transaction devrait être clôturée "au troisième trimestre 2022, sous réserve de l'approbation des autorités concernées en Italie", ainsi que le souligne le communiqué. Construit pour l'approvisionnement de l'Italie en gaz algérien, le gazoduc Enrico-Mattei (GEM), dont le point de départ est Hassi R'mel, traverse la Tunisie, le canal de Sicile et le détroit de Messine. Cet ouvrage permet, depuis sa mise en service en 1983, des livraisons annuelles de gaz pouvant atteindre 32 milliards de mètres cubes.

Youcef Salami


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.