Le Président Tebboune regagne Alger après une visite de travail en Egypte    Visite du Président Tebboune en Egypte : activer les mécanismes de concertation et de coordination    Faki: "l'UA et ses partenaires se mobiliseront pour soutenir le Mali" dans sa transition    Les concessionnaires s'impatientent, ils font appel à Tebboune    L'Algérie condamne    Real : Une date pour le retour de Benzema    Annulation des procédures de suspension et de retrait à compter du 1er février    «Le variant Omicron représente 60 % des contaminations»    JSK-Royal Léopards d'Eswatini décalé à jeudi    La CAF sanctionne la FAF d'une amende de 5 000 dollars    Les pharmacies d'officine désormais ouvertes jusqu'à minuit    CAN: Mahrez répond aux critiques après l'élimination de l'Algérie    Un jeune de 24 ans succombe au monoxyde de carbone    L'Algérie participe avec plus de 600 ouvrages    L'Algérie envoie une deuxième cargaison d'aides humanitaires au Mali    Ligue 1 : Le live des matches de la 15e journée    Une députée britannique affirme avoir été évincée du gouvernement car musulmane    Ce n'était pas mission impossible pour les Aigles de Carthage    Des chutes de neige sur les reliefs de l'Ouest à partir de demain mercredi    Le Brent à plus de 87 dollars    Les notaires en colère    Le sélectionneur se plaint des conditions d'hébergement    Bruits de bottes aux portes de Kiev    Les horaires de distribution réaménagés    Plus de 60 000 m2 pour abriter la première mini-zone d'activités    Vers le dénouement !    Sellal écope de 5 ans de prison ferme et Metidji de 8 ans    Plusieurs arrêtés de fermeture signés par le wali de Jijel    Le gouvernement admet la gravité de la situation    Danger sur les non-vaccinés    La police recrute dans les nouvelles wilayas    Armée sahraouie: nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain    Un homme apparemment déséquilibré fait 3 blessés dans un tram à Tunis    Victoire de l'ASMO devant le MC Saïda    Un malheureux «chibani» à la croisée des chemins    Numérisation de 40 œuvres    Quarante millions d'entraîneurs pour aider Belmadi    Le président Tebboune quitte Alger à destination de l'Egypte    L'enjeu céréalier    Eloge de l'amitié    «Les Algériens découvrent leur Sahara»    Comment avoir les ripoux?    Les Emirats interceptent deux nouveaux missiles houthis    Des juges qui ont le vertige...    TAM renoue avec le tourisme    «Fouroulou était chacun de nous»    Ce patrimoine qu'on nous envie    Tebboune entame aujourd'hui une visite de travail et de fraternité en égypte    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



JSK- Royal Leopards reporté en raison de la pandémie
L'équipe est confinée à l'hôtel Sables d'or en raison du variant Omicron
Publié dans Liberté le 01 - 12 - 2021

Le match retour de Coupe de la CAF, initialement prévu pour le dimanche 5 décembre à Tizi Ouzou, a été officiellement reporté par la CAF. Il risque même d'être délocalisé dans un pays étranger. Explications.
Si la JSK a concédé une courte défaite en Eswatini (1-0) et a réussi à préserver ses chances de qualification pour les poules de la Coupe de la CAF, voilà que la situation se complique désormais pour la direction du club kabyle, et ce, à cause de la dernière évolution pandémique qui prévaut actuellement en Afrique. Il faut dire que ce long périple en Afrique australe aura finalement été lourd de conséquences pour la JSK avec l'apparition de ce nouveau variant sud-africain décelé, cette semaine, à Pretoria, une ville située à quelque 300 km de Manzini, la seconde ville d'Eswatini où a séjourné justement la délégation kabyle, le week-end passé, lors du match aller des 8es de finale bis de la Coupe de la CAF contre les Royal Leopards.
Du coup, à la veille du voyage retour en Algérie, les dirigeants kabyles avaient pressenti quelques appréhensions quant à un éventuel confinement de leur équipe à son retour en Algérie. Finalement, la hantise des dirigeants kabyles s'est confirmée, lundi soir vers 22h, à l'aéroport international Houari-Boumediene où la délégation de la JSK a eu droit à un dispositif sécuritaire impressionnant où de nombreux policiers et gendarmes ont été mobilisés pour les besoins d'une telle opération sanitaire.
En fait, ce n'était guère une surprise pour les dirigeants et les joueurs de la JSK car le commandant de bord du Boeing 737-600 qui transportait l'équipe, certainement instruit par la tour de contrôle de l'aéroport Houari-Boumediene, avait tenu à récupérer tous les passeports des trente-neuf passagers qui étaient à bord, et ce, bien avant l'atterrissage de l'avion sur le sol algérien. Sur place, un personnel médical d'une grande amabilité avait été mobilisé pour soumettre tous les passagers, autrement dit les joueurs, les dirigeants et les quatre journalistes qui avaient accompagné la JSK en Eswatini, à des tests antigéniques qui, fort heureusement, se sont révélés négatifs au même titre que le PCR effectué à Tizi Ouzou avant le départ suivi d'un second PCR exigé la veille du match par la CAF. C'est dire que si les bilans sanitaires de toute la délégation de la JSK étaient finalement rassurants, il n'en demeure pas moins que les Canaris n'ont pu échapper aux mesures de confinement sanitaire imposées à juste titre par les autorités algériennes pour tous les voyageurs en provenance d'Afrique australe. Pour l'anecdote, le jeune joueur kabyle Farès Nechat, originaire de Bouira, qui avait perdu son père vendredi passé, était inconsolable à sa descente d'avion du fait qu'il ne pouvait pas rejoindre sa famille venu l'attendre à l'aéroport pour faire son deuil. Toujours est-il que toute l'équipe de la JSK, tous les journalistes accompagnateurs et l'ensemble de l'équipage d'Air Algérie ont été contraints de rejoindre, sous forte escorte, l'hôtel Sables d'or de Zéralda où ils ont été reçus royalement vers minuit par les responsables de ce complexe totalement rénové depuis quelque temps déjà.
Le problème des entraînements
Confinement oblige, chaque voyageur a eu droit à une chambre individuelle et aucune sortie de l'hôtel n'était tolérée. Même les repas sont servis en chambres. "Nous ne sommes pas contre le confinement car nous savons pertinemment qu'il y va de la santé de tout le monde, mais il faut trouver des solutions pratiques pour permettre à nos joueurs professionnels de s'entraîner, tout au moins une fois par jour, car des matchs de Coupe d'Afrique et de championnat national nous attendent dans les jours à venir", nous dira Djaffar Aït Mouloud, qui était du voyage en Eswatini en tant que président du CSA/JSK et membre du conseil d'administration de la SSPA/JSK.
Pis encore, jusqu'à hier en fin d'après-midi, les dirigeants de la JSK ne connaissaient même pas la durée d'un tel isolement car, à l'aéroport, on leur avait annoncé un "séjour forcé" de cinq jours, mais voilà que les responsables de l'hôtel affirment qu'ils ont été instruits pour une période de... dix jours ! Du coup, la direction du club tout comme le wali et le DJS de Tizi Ouzou s'efforcent de prendre attache avec les responsables de la FAF et du MJS pour venir en aide à la JSK alors que l'on sait désormais que le match retour de la Coupe de la CAF, initialement prévu pour le dimanche 5 décembre à Tizi Ouzou, a été officiellement reporté par la CAF et il risque même d'être délocalisé dans un pays étranger comme ce fut la cas, l'année dernière, pour le CRB et l'ESS qui avaient affronté deux clubs sud-africains. "Sincèrement, il faut nous régler ce problème d'entraînement car nous ne savons pas quoi faire pour maintenir la forme des joueurs", dira, de son côté, l'entraîneur-adjoint Karim Kaced alors que les camarades de Rida Bensayah se sont contentés, hier après-midi, d'une séance de décrassage individuel dans leurs... chambres respectives. Jusqu'à quand ?

Mohamed HAOUCHINE


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.