Un premier bilan fait 26 morts    Fin de mission pour les administrateurs    Afrique nous voilà!    La recherche scientifique est la seule voie    «Le bien-être individuel est lié à l'action collective»    Incorrigible Makhzen!    «Il reproduit les pratiques des groupes terroristes»    La presse marocaine prend le relais    Algérie-Brésil en France?    Lagraâ veut partir    Deux nouvelles médailles en judo    La justice rouvre de nombreux dossiers    Le Maroc c'est toujours... kif-kif    «Il faut revoir la gestion des ports de pêche»    «Raïssouni se trompe de cible»    Demain, l'ascension d'Azrou N'Thor    «Décoloniser la préhistoire algérienne»    Vingt-six foyers d'incendies enregistrés à travers neuf wilayas du pays    Tiaret: réalisation prochaine de deux stations pour améliorer les prestations en matière d'électricité    Tebboune présente ses condoléances    L'Algérie a joué un rôle pionnier dans l'appui aux mouvements de libération dans plusieurs pays africains (Djoudi)    Soixantenaire de l'Indépendance: une cérémonie littéraire au Palais de la Culture à l'occasion de la Journée nationale de la poésie    Congrès de la Soummam (Bejaia), un moment décisif sur le chemin de la victoire    Jeux de la Solidarité Islamique 2022 / Kick-boxing : l'Algérie décroche trois médailles de bronze    La commission de la fatwa du ministère des Affaires religieuses condamne les propos provocateurs de Raïssouni contre l'Algérie    Décès du caricaturiste Benaouda Taouche    Envoi d'aides humanitaires au Sénégal suite aux inondations dans ce pays    Voile / Championnat de Tunisie : l'Algérie présente avec treize athlètes    Karaté / Jeux de la solidarité islamique : l'Algérie en bronze par équipes dames    Quatre éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés en une semaine    Céréaliculture: rappel aux producteurs l'obligation de livrer leurs récoltes aux CCLS    Ronaldo fait une promesse pour dans quelques semaines    Clôture du 11e Festival culturel chaâbi    Rentrée 2022-2023: La liste des fournitures scolaires connue    Comme une pilule de suicide !    Guelma: 31 blessés dans deux accidents de bus    Des Verts sans clubs: Une autre difficulté pour Belmadi    Nouvelle recomposition du pouvoir mondial: Impacts des tensions géostratégiques et poids des BRICS    Des partis algériens dénoncent: Nouvelle provocation marocaine    Solution factice    Incendie à la zone industrielle de Skikda: Un des trois blessés succombe    Plastique, composants et emballages inscrits dans la durée    Tlemcen: Un saut dans l'histoire    Inondations au Soudan: L'Algérie présente ses condoléances    15 pays y prennent part    Le ministère la culture la célèbre en août    Saïd Chanegriha prend part par visioconférence à la 10e Conférence internationale sur la sécurité    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès du Pérou    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



JSK- Royal Leopards reporté en raison de la pandémie
L'équipe est confinée à l'hôtel Sables d'or en raison du variant Omicron
Publié dans Liberté le 01 - 12 - 2021

Le match retour de Coupe de la CAF, initialement prévu pour le dimanche 5 décembre à Tizi Ouzou, a été officiellement reporté par la CAF. Il risque même d'être délocalisé dans un pays étranger. Explications.
Si la JSK a concédé une courte défaite en Eswatini (1-0) et a réussi à préserver ses chances de qualification pour les poules de la Coupe de la CAF, voilà que la situation se complique désormais pour la direction du club kabyle, et ce, à cause de la dernière évolution pandémique qui prévaut actuellement en Afrique. Il faut dire que ce long périple en Afrique australe aura finalement été lourd de conséquences pour la JSK avec l'apparition de ce nouveau variant sud-africain décelé, cette semaine, à Pretoria, une ville située à quelque 300 km de Manzini, la seconde ville d'Eswatini où a séjourné justement la délégation kabyle, le week-end passé, lors du match aller des 8es de finale bis de la Coupe de la CAF contre les Royal Leopards.
Du coup, à la veille du voyage retour en Algérie, les dirigeants kabyles avaient pressenti quelques appréhensions quant à un éventuel confinement de leur équipe à son retour en Algérie. Finalement, la hantise des dirigeants kabyles s'est confirmée, lundi soir vers 22h, à l'aéroport international Houari-Boumediene où la délégation de la JSK a eu droit à un dispositif sécuritaire impressionnant où de nombreux policiers et gendarmes ont été mobilisés pour les besoins d'une telle opération sanitaire.
En fait, ce n'était guère une surprise pour les dirigeants et les joueurs de la JSK car le commandant de bord du Boeing 737-600 qui transportait l'équipe, certainement instruit par la tour de contrôle de l'aéroport Houari-Boumediene, avait tenu à récupérer tous les passeports des trente-neuf passagers qui étaient à bord, et ce, bien avant l'atterrissage de l'avion sur le sol algérien. Sur place, un personnel médical d'une grande amabilité avait été mobilisé pour soumettre tous les passagers, autrement dit les joueurs, les dirigeants et les quatre journalistes qui avaient accompagné la JSK en Eswatini, à des tests antigéniques qui, fort heureusement, se sont révélés négatifs au même titre que le PCR effectué à Tizi Ouzou avant le départ suivi d'un second PCR exigé la veille du match par la CAF. C'est dire que si les bilans sanitaires de toute la délégation de la JSK étaient finalement rassurants, il n'en demeure pas moins que les Canaris n'ont pu échapper aux mesures de confinement sanitaire imposées à juste titre par les autorités algériennes pour tous les voyageurs en provenance d'Afrique australe. Pour l'anecdote, le jeune joueur kabyle Farès Nechat, originaire de Bouira, qui avait perdu son père vendredi passé, était inconsolable à sa descente d'avion du fait qu'il ne pouvait pas rejoindre sa famille venu l'attendre à l'aéroport pour faire son deuil. Toujours est-il que toute l'équipe de la JSK, tous les journalistes accompagnateurs et l'ensemble de l'équipage d'Air Algérie ont été contraints de rejoindre, sous forte escorte, l'hôtel Sables d'or de Zéralda où ils ont été reçus royalement vers minuit par les responsables de ce complexe totalement rénové depuis quelque temps déjà.
Le problème des entraînements
Confinement oblige, chaque voyageur a eu droit à une chambre individuelle et aucune sortie de l'hôtel n'était tolérée. Même les repas sont servis en chambres. "Nous ne sommes pas contre le confinement car nous savons pertinemment qu'il y va de la santé de tout le monde, mais il faut trouver des solutions pratiques pour permettre à nos joueurs professionnels de s'entraîner, tout au moins une fois par jour, car des matchs de Coupe d'Afrique et de championnat national nous attendent dans les jours à venir", nous dira Djaffar Aït Mouloud, qui était du voyage en Eswatini en tant que président du CSA/JSK et membre du conseil d'administration de la SSPA/JSK.
Pis encore, jusqu'à hier en fin d'après-midi, les dirigeants de la JSK ne connaissaient même pas la durée d'un tel isolement car, à l'aéroport, on leur avait annoncé un "séjour forcé" de cinq jours, mais voilà que les responsables de l'hôtel affirment qu'ils ont été instruits pour une période de... dix jours ! Du coup, la direction du club tout comme le wali et le DJS de Tizi Ouzou s'efforcent de prendre attache avec les responsables de la FAF et du MJS pour venir en aide à la JSK alors que l'on sait désormais que le match retour de la Coupe de la CAF, initialement prévu pour le dimanche 5 décembre à Tizi Ouzou, a été officiellement reporté par la CAF et il risque même d'être délocalisé dans un pays étranger comme ce fut la cas, l'année dernière, pour le CRB et l'ESS qui avaient affronté deux clubs sud-africains. "Sincèrement, il faut nous régler ce problème d'entraînement car nous ne savons pas quoi faire pour maintenir la forme des joueurs", dira, de son côté, l'entraîneur-adjoint Karim Kaced alors que les camarades de Rida Bensayah se sont contentés, hier après-midi, d'une séance de décrassage individuel dans leurs... chambres respectives. Jusqu'à quand ?

Mohamed HAOUCHINE


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.