Dimajazz de Constantine: la troupe ONB et Samira Brahmia en clôture    Man City : Grealish prend la défense de Mahrez    Campagne de prévention et de sensibilisation sur les risques liés à la saison estivale    Boxe/Mondiaux féminins 2022: Khelif et Chaïb en lice lundi    Le Président Tebboune poursuit sa visite d'Etat en Turquie    Le Mali annonce son retrait de tous les organes et instances du G5 Sahel    Ligue 1 (30e j): l'USMA s'offre le derby face au MCA (1-0)    Covid-19: une bonne hygiène de vie recommandée    PSG : Mbappé a fait son choix    HCLA : la fierté linguistique n'est pas synonyme de renfermement    Partenariat: Les raisons de l'abandon du projet « Desertec »    Révision des subventions: La commission installée dans les prochains jours    Ligue 1: Un championnat professionnel dites-vous ?    Cour d'appel du Tribunal militaire: Peines confirmées pour Bounouira, Belekcir et Zitout    Poutine et la victoire de l'Ukraine à l'Eurovision    Centre d'enfouissement de Hassi Bounif: Une autonomie financière grâce à la valorisation des déchets    Khenchela: 5 morts et 2 blessés dans une collision    Les plages de la corniche passées au peigne fin: Les constructions illicites, les espaces verts et l'éclairage en ligne de mire    Tebboune en Turquie: Un nouvel élan à la coopération bilatérale    Fluctuations des données    L'école et l'arche sociale mouvante    La culture du vivre-ensemble commence à l'école    Tlemcen: Un «Souk Okadh» avec une touche locale    Brèves Omnisports    La Turquie prête à discuter    Affrontements entre groupes armés à l'ouest de la capitale    Entre l'Eurovision et Marioupol    6 ans de prison pour deux douanières    Le produit national à l'honneur    Un réseau de trafic de psychotropes démantelé    Un test de taille pour l'Exécutif    Le nouveau plan de circulation    Coups de théâtre à la cour d'Alger    «Nous amorçons une nouvelle étape»    L'Algérie assure ses arrières    L'université apporte sa touche    Salah rassurant avant la finale    Chams Eddine Djebassi en concert    Sortie à Alger    Comment valoriser le legs ancestral    Le Président Tebboune rencontre à Ankara des représentants de la communauté algérienne établie en Turquie    Anniversaire de la Nakba: renouveler l'engagement de poursuivre le combat jusqu'à la reconquête de la Terre de Palestine    Initiative de rassemblement: Boughali appelle à répondre à l'appel du président de la République    Ouargla/Tamanrasset: large affluence du public aux portes ouvertes sur la santé militaire    Habitat: l'efficacité énergétique, une priorité pour le secteur    Chanegriha installe le nouveau DGDSE    A quels scénarios s'attendre ?    Biatour annonce sa candidature    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les Verts n'ont jamais raté les matches barrages
S'il est vrai qu'ils n'ont pas encore battu le Cameroun
Publié dans Liberté le 24 - 01 - 2022

S'il est vrai qu'en sept confrontations officielles, la sélection algérienne de football n'a jamais battu son homologue camerounaise, avant la double confrontation comptant pour les barrages qualificatifs à la Coupe du monde Qatar-2022, prévus du 23 au 29 mars prochain (le Cameroun l'a emporté à cinq reprises, alors que deux confrontations se sont soldées par un score de parité), il est bon de rappeler aussi que la sélection algérienne n'a jamais raté la phase des barrages pour un Mondial. En effet, que ce soit en 1982 contre le Nigeria, en 1986 contre la Tunisie, en 2009 contre l'Egypte ou encore en 2013 contre le Burkina Faso, les Verts sont toujours sortis vainqueurs.
En 1982, les coéquipiers de Belloumi, sacré ballon d'or africain à cette époque, avaient déjà battu le Nigeria à Lagos même par deux buts à un avant d'enfoncer le clou à Constantine (2-0). En 1986, les camarades de Menad ont terrassé la Tunisie à Tunis (1-4) puis dominé leur adversaire au stade du 5-Juillet (3-0). En 2009, lors du match barrage d'Oumdurman, les Verts avaient écarté l'Egypte (1-0). En 2014, ils ont été battus au match aller à Ouagadougou (3-2) avant de prendre leur revanche à Blida (1-0). En tout, les deux formations algérienne et camerounaise se sont croisées neuf fois, en prenant en compte les deux matchs amicaux terminés par une victoire de l'Algérie (4-0 au tournoi de Libreville en 1995) et un nul (0-0, victoire de l'Algérie aux tirs au but 6-5 au tournoi de Dakar en 1991).
Dans le registre des matchs officiels, l'Algérie et le Cameroun se sont affrontés pour la première fois le 14 mars 1984 à Bouaké (Côte d'Ivoire) dans le cadre des demi-finales de la CAN. Le match s'était achevé par un nul (0-0). Le dernier mot est revenu toutefois au Cameroun dans la série des tirs au but (5-4). Le capitaine Mahmoud Guendouz avait raté son tir. Deux ans plus tard à la CAN 1986 en Egypte, le Cameroun s'est imposé 3-2 dans le cadre de la phase de poules. Les troisièmes retrouvailles officielles ont eu lieu le 15 février 1998 lors de la CAN organisée au Burkina Faso. Les Lions indomptables se sont imposés (2-1). La quatrième confrontation dans ce registre s'est déroulée pendant la CAN 2000 organisée conjointement par le Ghana et le Nigeria. En quarts de finale, le Cameroun l'a emporté (2-1).
À la CAN 2004 en Tunisie, les deux équipes, qui ont croisé le fer dans le cadre du premier tour, n'avaient pu se départager (1-1). Le dernier face-à-face remonte à octobre 2017 pour le compte des qualifications au Mondial 2018 en Russie. Les deux équipes s'étaient quittées sur un score de parité (1-1) au match aller disputé à Blida, alors que les Lions indomptables l'avaient emporté au match retour (2-0).

S. L.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.