Les relations algéro-turques évoluent conformément aux orientations des Présidents des deux pays    Le Conseil de sécurité exhorté à mettre un terme à l'obstination de l'Etat d'occupation marocain    Benabderrahmane s'entretient en Turquie avec le Premier ministre palestinien    Coupe Davis (Groupe 3/Zone Afrique): l'Algérie menée au score (1-0)    Partenariat AT-Kaspersky: une large gamme de produits pour garantir la sécurité des clients    Djamel Ould Abbes condamné à 3 ans de prison ferme    OL : Cherki vendu dès ce mercato ?    Wijnaldum a consulté Salah avant de rejoindre l'AS Rome    Accidents de la circulation : 61 décès et 1.831 blessés en une semaine    ANP: 5 éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés en une semaine    Quatre Palestiniens tués par l'armée sioniste    Djezzy: Mahieddine Allouche nommé DG par intérim    Electricité: L'Algérie prête à augmenter les quantités exportées vers la Tunisie    La virtualité des PIB et des PNB    Equipe Nationale: Yacine Adli a choisi l'Algérie    USM Bel-Abbès: En voie de disparition !    Mali: 17 soldats et 4 civils tués, 9 militaires portés disparus    Selon le rapport d'un institut américain: L'Algérie a réussi à contrer la menace terroriste    Affaire d'escroquerie d'étudiants algériens: Le propriétaire de la société «Future Gate» condamné à six ans de prison    D'une valeur de 2 millions d'euros: Du matériel médical périmé saisi, trois arrestations    Pour sécuriser les accès au pôle urbain Zabana: Le chantier de deux bretelles et d'un rond-point relancé    Un rival de Sadr réclame le retour du Parlement    Une opération à trois bandes...    Brèves    La première médaille pour Zouina Bouzebra    La Turquie «invitée» lundi prochain aux Etats-Unis    Un plan d'urgence pour développer ces filières    Ramtane Lamamra en Azerbaïdjan    La société civile et la jeunesse au-devant de la scène    La voix écoutée de l'Algérie    «L'anglais à l'école est une chose positive»    La canicule est de retour    Une fresque à la mémoire des victimes    Les détails de l'opération UGTA    Samy Thiébault en concert    Hommage à Mahboub Safar Bati    Conseil supérieur de la magistrature : élection des membres du Bureau permanent    Boughali s'entretient à Bogota avec le MAE colombien sur la promotion de la coopération bilatérale    Il y a deux ans, disparaissait Nouria, la "fleur du théâtre algérien"    Tlemcen: L'artiste peintre Abdelkamel Bekhti n'est plus    Le barrage inexploité    Au bon souvenir de feues, les «robes noires»    Lamamra reçoit le nouvel ambassadeur de Libye à Alger    Musée d'Oran: une exposition d'arts plastiques à la salle des Beaux arts    Mila: 17 biens culturels retenus au projet d'itinéraire touristique de la wilaya    L'hirondelle qui en appelle au printemps...    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La Covid n'est pas finie
Malgré la forte baisse des contaminations
Publié dans Liberté le 28 - 02 - 2022

Depuis quelques jours, la Covid-19 ne fait plus la une des médias algériens et internationaux. Supplantée par l'évolution de la guerre que la Russie livre à l'Ukraine, la pandémie a également reculé dans la hiérarchie de l'actualité en raison de la baisse importante des contaminations enregistrées et de la pression qui pesait sur les établissements de santé depuis décembre dernier.
Même s'il convient de les appréhender avec beaucoup de précautions parce qu'elles ne prennent en compte que les résultats des tests PCR, les statistiques livrées par les autorités sanitaires donnent la mesure du recul de la pandémie : 72 nouveaux cas enregistrés, ce 26 février, contre plus de 2 000 contaminations un moins plus tôt, soit le 26 janvier 2022. Un net recul qui a permis au ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, il y a quelques jours déjà, d'appeler les établissements hospitaliers à un retour graduel à la normale.
Le ministre n'en a pas moins souligné la nécessité de rester vigilants tout en reconduisant les mesures de protection et de prévention, de garantir un stock suffisant de médicaments, de moyens de protection et de lits et d'assurer la disponibilité de l'oxygène. Abderrahmane Benbouzid et tous les professionnels de la santé le savent, le danger continue de rôder et de menacer la santé publique. "On ne peut pas éliminer ce virus. Nous sommes face à une zoonose, c'est-à-dire un virus qui circule parmi les êtres humains et les animaux", explique Nesrine Maharzi, docteur en recherche biologique établie en France. "L'expérience des pandémies précédentes nous a appris que les virus finissent par muter et cumuler des variants qui, souvent, sont plus contagieux, mais moins dangereux", ajoute-t-elle. Autrement dit, l'humanité doit se préparer à affronter d'autres vagues du virus, mais celui-ci sera moins létal. "Le virus évolue de façon rassurante", affirme-t-elle encore, en soulignant, quelque peu agacée, que le rôle du scientifique n'est pas de prédire l'avenir, mais de traiter et d'analyser des données biologiques.
Nesrine Maharzi, qui rappelle que la pandémie de Covid-19 n'a finalement pas d'impact réel sur l'espérance de vie — "le bouleversement démographique tant redouté ne s'est pas produit" —, plaide pour le contrôle et la surveillance chez les animaux qui servent de réservoirs naturels du coronavirus.
Un point de réflexion dans le cadre de la lutte contre cette pandémie, dit-elle, pour pouvoir maîtriser la circulation du virus à défaut de le neutraliser. En tout état de cause, malgré le reflux de la pandémie, la prudence doit prédominer dans la société et les mesures de prévention générales recommandées par les autorités sanitaires doivent être respectées. Les professionnels de la santé, en première ligne de la lutte contre la Covid-19, ne cessent de le répéter en regrettant l'attitude, aussi désinvolte qu'inconsciente, d'une grande partie de la population.

S. Ould Ali


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.