Real : Vers le départ en prêt de Ruben Blanco    Liverpool : Klopp en veut à Darwin Nunez    Tlemcen - Cadastre, conservation foncière : un nouveau responsable pour voir plus clair    La Communauté internationale appelée à réagir: Le Maroc continue de piller le phosphate du Sahara Occidental    La faim plus menaçante    Le verdict sans appel du DG de la PCH: Magasins quasiment vides, médicaments en rupture, impayés...    Classement annuel de la CAF: Le football algérien mieux considéré    JS Bordj Menaiel: Azzedine Ait Djoudi, nouveau président    U 23 - Après le ratage des Jeux de la Solidarité Islamique 2022: Des lacunes à combler chez les Verts    La série noire continue à Tiaret: Deux morts et trois blessés dans une collision    Des feux de forêts toujours actifs dans plusieurs wilayas: Des centaines d'hectares carbonisés et des familles évacuées    Le pain, la viande et le poulet    Le vieux de mon village    Le FLN envisage des sanctions rigoureuses    Une troisième voie «pointe du nez»    Dimanche, le pic!    Le grand retour    «Garante d'une sécurité alimentaire durable»    Les Verts déjà en forme    Altercation entre Tuchel et Conte    PSV Eindhoven à l'épreuve des Rangers    Agrément pour trois ambassadeurs algériens    L'Union africaine se penche sur le Tchad    La Chine relance ses manœuvres militaires    Retrouvailles familiales    Près de 200 personnes évacuées aux urgences    «Complet» partout    Un Palestinien tombe en martyr    Une autobiographie de Rachid Boudjedra    Riche programme en hommage à Moufdi Zakaria    Merabi participe au lancement du projet de réhabilitation du Lycée professionnel d'amitié Niger-Algérie    Accompagner le projet d'amélioration de la production et de la commercialisation du lait de chamelle    Ghaza: un sit-in de solidarité avec les prisonniers palestiniens    Alger: sensibilisation à la rationalisation de la consommation de l'électricité    Conseil de sécurité: consultations sur le Yémen    Alimentation de bétail et de volailles: rappel de l'exemption de la TVA des opérations de vente des matières et produits entrant dans la fabrication des fourrages    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès du Pérou    Le ministère la culture célèbre la Journée nationale de la poésie en août    Etusa: ouverture d'une nouvelle agence commerciale au niveau de la station du 1er Mai    Saïd Chanegriha préside l'ouverture du concours militaire international "Section aéroportée 2022"    11e Festival culturel du Chaâbi : une pléiade d'interprètes rappellent le génie créatif de Mahboub Safar Bati    Salman Rushdie, les médias et les amalgames...    Une soirée cent pour cent Zenkawi style!    Egypte, 23 juillet 1952. Coup d'Etat ou révolution ?    Incendie dans une église du Caire: l'Algérie présente ses condoléances    Salman Rushdie sous respirateur après avoir été poignardé    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Des hirakistes inculpés pour terrorisme
Oran
Publié dans Liberté le 02 - 03 - 2022

Cinq activistes du Hirak ont été inculpés, lundi dernier à Oran, pour des faits présumés de terrorisme par le juge d'instruction du tribunal de Benzerjeb. Ainsi, Karim Hamza Ilyès, Kacem Bensaïd, Fayçal Benali, Nabil Bahloul et Smaïl Abdelkader sont poursuivis pour "crimes de terrorisme" suivant l'article 87 du code pénal amendé. Selon l'un des avocats du collectif de défense, de nouveaux éléments établissant des liens présumés entre les cinq hirakistes et Rachad — mouvement islamiste classé en mai 2021 comme organisation terroriste — auraient été mis au jour par les services de sécurité.
Interpellé le 21 février passé à El-Kerma, Karim Hamza Ilyès, qui a été placé sous mandat de dépôt, est déjà inculpé dans une affaire de subversion présumée dont le dossier est depuis septembre dernier en instruction au tribunal de Sidi M'hamed. En avril 2021, Karim Ilyès avait été présenté devant le juge d'instruction du pôle pénal spécialisé d'Oran en compagnie de plusieurs hirakistes pour tentative présumée d'ouverture d'une représentation du mouvement Rachad. L'activiste a été placé sous contrôle judiciaire alors que d'autres ont été écroués ou ont bénéficié de liberté provisoire.
De son côté, le militant Kacem Bensaïd — pour lequel le juge d'instruction a prononcé la liberté provisoire lundi dernier — est derrière les barreaux depuis novembre dernier, poursuivi pour plusieurs chefs d'accusation, dont certains à caractère criminel tels que "appartenance à une organisation terroriste", "atteinte à l'unité nationale" ou "atteinte au moral de l'armée". Il lui est notamment reproché des interventions sur la chaîne de télévision privée El-Magharabia et des liens supposés avec le mouvement Rachad. Fayçal Benali, interpellé le 20 février dernier, a également été placé sous mandat de dépôt, de même que Nabil Bahloul qui a été arrêté le 22 février.
Quant à Smaïl Abdelkader, activiste résidant à Alger, il a été mis sous contrôle judiciaire. Par ailleurs, 26 hirakistes ont été jugés hier au tribunal de Tlemcen pour "attroupement non armé" et "violation des mesures du protocole sanitaire". Les accusés avaient été interpellés et relâchés le vendredi 26 février 2021, au lendemain de la commémoration du 2e anniversaire du Hirak, par les services de police qui voulaient prévenir toute manifestation. Lors du procès, les six accusés qui se sont présentés ont rejeté les chefs d'accusation, certains affirmant avoir été interpellés alors qu'ils étaient de passage dans le centre-ville. Le procureur de la République a requis une année de prison ferme et 100 000 DA, alors que la défense a plaidé la relaxe. Le verdict sera connu dans deux semaines.

Samir Ould Ali


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.