Fête de l'indépendance: le MAE rend hommage à ses diplomates et cadres décédés en fonction    JM: programme des athlètes algériens    Transport: programme spécial pour l'Aïd el Adha    Agriculture: convention Gvapro-Anade pour soutenir les projets de production    Saïd Chanegriha promu au grade de général d'armée (Vidéo)    JM/Handball - dames (match de classement) : l'Algérie s'incline face à la Macédoine du Nord (31-23) et termine 8e    Man United : Ronaldo absent de la reprise de l'entrainement    Transport: métro, tramway et téléphérique gratuits à travers le pays le 5 juillet    Mali: les sanctions de la Cédéao levées, le nouveau calendrier électoral dévoilé    Plate-forme "Glorious Algeria": vitrine du 60e anniversaire de l'indépendance par excellence    60e anniversaire de l'indépendance : une série de mesures adoptées pour permettre aux citoyens d'assister au défilé militaire    ANP: Saïd Chanegriha promu au grade de Général d'armée par le Président Tebboune    Saison estivale: 21 décès par noyade durant la période allant du 16 juin au 3 juillet    Armée sahraouie: nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain dans les secteurs de Mahbes et Hawza    Migrants africains tués par la police marocaine : le président colombien parle d'une "barbarie"    JM (8e journée) : tableau des médailles    Football - La CAN 2023 reporté à janvier-février 2024    Les préparatifs suivent leur cours: Un Sommet arabe fatidique    Le PDG de Sonatrach: Vers de nouveaux accords pour la révision des prix du gaz    Sonelgaz: Plus de 50.000 foyers raccordés au gaz et à l'électricité depuis 2020    Aïd El-Adha: Le ministère de la Santé met en garde    Plus de 5 millions de diplômés depuis l'indépendance: Les nouveaux challenges de l'Université    Affichage des listes dans les communes dans les tout prochains jours: Plus de 15.000 logements prêts à la distribution    Rejet des eaux non traitées dans les zones humides: Des contrôles réguliers dans les zones industrielles    Géostratégie en gestation    La Libye et l'espoir suspendu    60 ans et beaucoup à faire    L'armée russe a pris Lyssytchansk    Les Palestiniens ont remis la balle aux Américains    Tebboune à coeur ouvert    La loi sur l'exercice du droit syndical retoquée    La longue marche...    «Vous avez une bataille à mener»    En dents de scie    «Nous revenons par la grande porte»    Contacts établis avec Ziyech    10e place pour Reguigui en course en ligne    «L'Algérie est le berceau de l'humanité»    Guterres encense la diplomatie algérienne    N'en déplaise aux révisionnistes!    M. Benabderrahmane supervise le lancement officiel de la plate-forme numérique "L'Algérie de la Gloire"    Liberté syndicale et exercice du droit syndical: enrichissement du projet de loi    Emission d'un nouveau timbre-poste à l'occasion de la Fête de l'Indépendance    Revue El Djeich: Le Président Tebboune appelle le peuple algérien à resserrer les rangs pour remporter la bataille du renouveau    Béjaïa en fête    Les déchets ménagers inquiètent    1962-2022: Célébrer une libération « inachevée »?    Le DG du journal «Echaab» limogé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La Coordination des syndicats autonomes alerte le gouvernement
Erosion du pouvoir d'achat, retraite après 32 ans de service et loi sur les syndicats
Publié dans Liberté le 29 - 03 - 2022

Le nouveau coordonnateur de la Coordination des syndicats autonomes (CSA), Boualem Amoura, n'a pas exclu un éventuel recours à la protestation dans les prochains jours si le pouvoir d'achat des travailleurs n'était pas amélioré.
Après plus de deux ans d'éclipse pour cause de pandémie, la CSA refait surface pour alerter les pouvoirs publics sur l'érosion effarante du pouvoir d'achat de larges couches de la population. Lors d'une conférence de presse animée, hier à Alger, le nouveau coordonnateur de ce conglomérat de syndicats, Boualem Amoura, n'a pas exclu un éventuel recours à la protestation dans les prochains jours si le pouvoir d'achat des travailleurs n'était pas amélioré. Pour lui, le traitement de la crise du pouvoir d'achat ne doit pas "se limiter à l'augmentation du point indiciaire de la Fonction publique, annoncée en avril". "Cela ne suffit pas. Il faut aller vers de vraies augmentations des salaires", a-t-il clamé. À l'appui de sa demande, Boualem Amoura, par ailleurs secrétaire général du Syndicat algérien des travailleurs de l'éducation nationale et de la formation (Satef), a rappelé que la hausse des prix des produits de première nécessité, la chute du dinar et la crise économique "aggravent la situation sociale des Algériens".
Outre l'amélioration du pouvoir d'achat, les membres du CSA réclament le retour de la retraite après 32 ans de service pour "ouvrir des perspectives d'emploi" à d'autres catégories de la population. Une réclamation qui ne s'encombre pas du déficit de la Caisse nationale des retraites (CNR), argument avancé par les autorités pour relever l'âge de départ à la retraite. "Il est faux de dire que la CNR est déficitaire. Car l'Etat doit à la caisse plus de 70 milliards de dinars. En plus de cela, comment ose-t-on dire que la CNR est déficitaire alors que ses cadres achètent de nouvelles voitures ?", s'est indigné Amoura.
Autre cheval de bataille de la CSA : la révision "profonde" de la loi sur les syndicats. "Il est vrai que la loi a été amendée grâce, notamment, au combat des syndicats autonomes qui ont saisi les instances internationales. Mais pour nous, il faut changer la loi dans son intégralité", a-t-il insisté. Si pour l'heure, le combat des syndicats autonomes est circonscrit aux déclarations médiatiques, cela peut changer dans les semaines à venir. "Le principe d'une action est retenu. Mais les syndicats doivent consulter leurs bases respectives", indique Boualem Amoura, qui rappelle que "le gouvernement doit savoir que nous sommes là !".
La Coordination des syndicats autonomes (CSA) est composée des organisations syndicales des secteurs de la Fonction publique, notamment la santé et l'éducation nationale. Elle s'est illustrée en 2019 par des actions de protestation. Le regroupement syndical a même tenté de jouer un rôle durant les manifestations populaires de 2019.

Ali Boukhlef


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.