El Hachemi Djaaboub, nouveau ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale    Barça : Koeman réclame un attaquant    Rencontre entre Benbouzid et Chitour: L'utilisation des énergies renouvelables dans le secteur de la santé au menu    Lyon officialise l'arrivée de Paqueta    Le transport urbain collectif autorisé à circuler durant les week-ends    Finance islamique: accompagner et appuyer les banques par les lois nécessaires    L'Algérie a amorcé une étape de "changement positif"    Real Madrid: Hazard encore blessé !    Coronavirus : 162 nouveaux cas, 111 guérisons et 8 décès    Le Président Tebboune reçoit les lettres de créance de trois nouveaux ambassadeurs    Mohamed Bedjaoui inculpé dans l'affaire de l'autoroute est-ouest    Justice: le verdict du procès de Mourad Oulmi reporté au 10 octobre prochain    DECES DU CHEIKH SABAH AL AHMED : Le président Tebboune présente ses condoléances    ENSEIGNEMENT SUPERIEUR : Un groupe de travail pour renforcer la numérisation    ORAN : La mer rejette un corps à Ain Turck    SURETE NATIONALE (DGSN) : Saisie d'une quantité de cannabis traité et de psychotropes    Sud : accroissement du nombre de cas importés de paludisme    Sportifs d'élite et de haut niveau: des accès à l'emploi et études envisagés par le MJS    Le projet de révision de la Constitution garantit aux juges une large indépendance dans l'exercice de leurs fonctions    Accidents de la route: 5 morts et 153 blessés en une journée    Laghouat: un bouquet d'activités artistiques en ouverture de la saison culturelle    La question fait l'objet d'une profonde réflexion    Bakou et Erevan affirment s'infliger de lourdes pertes    Benkhemassa dans l'équipe-type de la semaine    Le stage de Mostaganem a commencé    Aziz Benabdi signe pour 3 saisons    Mokka change de look    Labiodh Sidi Cheikh, une généalogie berbéro-arabe    Actucult    Véronique Cayla, ex-patronne d'Arte et du CNC, bientôt à la tête des César    Tazmalt marche pour la libération de son fils    Signature de huit conventions entre l'ADE et des microentreprises    À contre-"courant"    "Il est temps de restituer l'Etat à la nation"    L'Anie définit les contours de la campagne    Relogement de 138 familles    Le ministre promet d'ouvrir le dossier du secteur touristique    Moyen-Orient : Décès de l'émir du Koweït    Amnesty dénonce un acharnement judiciaire contre les manifestants    Les Etats arabes n'ont pas respecté leur engagement    L'ONU appelle à préserver la paix    La collection Tin Hinan de retour avant la fin de l'année    Leur reportage et nos anémies citoyennes    À l'abandon depuis des années    Deux ou trois réflexions après l'attaque au couteau de Paris    Le syndrome libanais    HUMEURS PREFABRIQUEES    Les délais de dépôt des comptes sociaux prorogés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les opérateurs du commerce extérieur appelés à appliquer les règles d'origine
Publié dans La Nouvelle République le 18 - 03 - 2015

Les opérateurs du commerce extérieurs ont été appelés à mettre en œuvre les règles d'origine, et ce, essentiellement pour les produits nationaux leur permettant un meilleur accès aux marchés extérieurs.
Les règles d'origine, définies comme la «nationalité économique» des marchandises dans le commerce extérieur, permettent de définir le pays d'origine d'un produit et de bénéficier ainsi d'avantages fiscaux et douaniers octroyés dans le cadre des accords de libre-échange signés par ce pays, a-t-on expliqué lors d'une journée d'information consacrée à ce thème. Elles sont également importantes en matière d'importation puisque les droits et restrictions applicables dépendent souvent de la provenance des produits importés. Organisée par la Chambre algérienne du commerce et d'industrie (Caci) en collaboration avec la direction générale des Douanes (DGD), cette rencontre a permis aux importateurs et exportateurs de prendre connaissance de l'importance et des enjeux des règles d'origine et du rôle de ces dernières dans la protection de l'économie nationale. «Les règles d'origine permettent aux produits algériens de bénéficier des avantages préférentiels dans le cadre des accords de libre-échange signés par l'Algérie et, donc, un accès plus facile aux marchés internationaux, notamment arabe et européen», a expliqué Mourad Tebbi, inspecteur divisionnaire à la DGD. L'Algérie est signataire de plusieurs accords et conventions du commerce extérieur concernés par l'application de ces règles dont notamment l'accord d'association entre l'Algérie et l'Union européenne, l'accord de la Grande zone arabe de libre-échange (Gzale) et l'accord commercial préférentiel entre l'Algérie et la Tunisie.Selon M. Tebbi, l'utilisation des règles d'origine préférentielle pourrait contribuer dans la promotion des exportations hors hydrocarbures puisqu'elles attribuent au produit national plus de crédibilité, de compétitivité et surtout de facilité d'accès à l'international.Dans ce sens, la directrice des relations internationales à la Caci, Mme Wahiba Bahloul, a estimé que l'organisation de cette journée d'information visait à inciter les entreprises algériennes à utiliser ces règles d'origine et à les informer de l'importance de ces dernières. «Nous voulons inculquer, au sein de nos entreprises, la culture d'aller vers l'international. Mais si nous parlons de diversification de l'économie et d'encouragement de l'exportation hors hydrocarbures, nous devons d'abord maîtriser toutes ces règles», a-t-elle insisté. Pour sa part, le président de l'Association des exportateurs algériens hors hydrocarbures (Anexal), Ali Bey Naceri, a exhorté les opérateurs à mieux cerner cette problématique afin de pouvoir bénéficier des avantages que ces règles procurent.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.