Azzedine Mihoubi nouveau SG du RND    Merci, El Khadra !    Montage automobile, les vrais coupables !    Chantiers à l'arrêt, crédits bloqués, patrons en prison: L'économie nationale en panne    Un pétrolier algérien contraint de se diriger vers les eaux territoriales iraniennes    Un accueil triomphal aux champions d'Afrique    Savoir goûter à la vie    Equipe nationale: Une progression remarquable    Un mort et deux blessés sur le 4ème périphérique    Bouira: 49,99% le taux de réussite au baccalauréat    Une locomotive calcinée et près de 7 hectares de chaumes ravagés par les flammes    Le festival de la chanson oranaise revient    Iran : Téhéran rappelle aux Etats-Unis leur situation géographique    Initiative du Forum de la Société civile : Un panel pour piloter un dialogue national    Coïncidant avec la finale de la CAN : Les marches populaires dans une ambiance de stade    Chine : Huawei lève le voile sur son propre système d'exploitation    CAN-2019: En fête, l'Algérie championne d'Afrique 29 ans après    Distinction : L'Algérien Bennacer élu meilleur joueur du tournoi    Ambiance : Alger en "feu" fête la deuxième étoile continentale des "Verts"    Bourses : Les actions européennes reculent dans un climat tendu    Solaire : Saint-Etienne (France) passe au vert    Invité à la Radio : Karim Younes contre ceux qui rejettent toutes les initiatives et ceux qui veulent d'un dialogue sans les mesures d'apaisement    Alger: 90 établissements hôteliers réceptionnés au cours des 3 prochaines années    Maroc : Son implication dans le trafic de drogues, un danger direct pour la paix et la sécurité    Et le peuple algérien créa le «Hirak» !    Côte d'Ivoire : Polémique sur l'usage des réseaux sociaux par les stars du coupé décalé    Hadj Ghermoul libéré    Quatre narcotrafiquants arrétés    Prés de 30 millions de dollars en 5 mois    L'Asus Rog Phone 2 aura droit à un Snapdragon 855 Plus    Apple va probablement abandonner ses claviers papillon    COMMERCE : Plus de 2800 infractions enregistrées depuis début juin    CADETS DE LA NATION : 99.46% de taux de réussite au Bac    En France, la fête jusqu'au bout de la nuit…    Un soldat tué et deux blessés    Peine de mort contre trois hommes    L'onction qui trahit la manœuvre ?    Pas de représentant algérien à la CAF    Arrestation des voleurs de portables en série    Abdelkader Zoukh placé sous contrôle judiciaire    Téhéran évoque des "accusations délirantes"    Ankara lance une riposte contre le PKK après l'attaque à Erbil    sortir ...sortir ...sortir ...    Hommage au grand maître Benaïssa    Bouira retrouve son ambiance nocturne    Un navet en salade    Le ministre du Commerce à Oran: Un plan directeur de la grande distribution à l'étude    Mila : une tombe romaine découverte à Aïn El-Hamra dans la commune de Ferdjioua    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Arrivée de Köhler aux camps de réfugiés sahraouis
Publié dans La Nouvelle République le 19 - 10 - 2017

L'envoyé personnel du Secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Horst Köhler, est arrivé, hier, aux camps des réfugiés sahraouis pour une première visite de deux jours dans la cadre d'une tournée dans la région pour tenter de relancer le processus de paix onusien.
M. Köhler, qui a été reçu par des responsables sahraouis, se rendra dans une première halte à Aousserd, où il va rencontrer des femmes sahraouies. Un accueil populaire lui sera également réservé. L'envoyé personnel du SG de l'ONU doit rencontrer dans l'après-midi plusieurs responsables sahraouis. Dans le cadre de son séjour de deux jours aux camps des réfugiés sahraouis, l'envoyé personnel du SG de l'ONU devra rencontrer, la jeunesse sahraouie et des représentants de l'Association des familles des disparus sahraouis, le responsable du Croissant-Rouge sahraoui, comme il aura des séances de travail avec la Minurso.
Au deuxième jour de sa visite, M. Köhler achèvera jeudi soir ses rencontres avec les responsables sahraouis avec la tenue d'une rencontre avec le secrétaire général du Font Polisario, président sahraoui Ibrahim Ghali au siège de la présidence.
Köhler entame une visite dans les camps de réfugiés sahraouis Boudjedour (Camps de réfugiés sahraouis) - L'envoyé personnel du Secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Horst Köhler a entamé depuis hier une visite de deux jours aux camps de réfugiés sahraouis dans le cadre de sa première visite dans la région en vue de relancer les négociations entre le Front Polisario et le Maroc pour le règlement du conflit qui dure depuis plus de 40 ans.
A son arrivée vers 10 h, l'envoyé personnel du SG de l'ONU fera une première halte à Aousserd, pour visiter les camps de réfugiés sahraouis, où il va bénéficier d'un accueil populaire, a appris l'APS auprès des responsables sahraouis. L'après-midi sera réservée à des rencontres officielles à Chahid El-Hafedh. L'émissaire onusien va aborder avec les dirigeants sahraouis notamment les derniers développements diplomatiques de la question sahraouie au niveau africain, a-t-ajouté de même source.
La tournée de M. Köhler, qui le conduira également en Algérie et la Mauritanie, est la première dans la région, depuis sa nomination le 8 septembre par le secrétaire général Antonio Guterres comme son envoyé personnel au Sahara occidental, en remplacement de Christopher Ross.
L'objectif de la mission de M. Köhler et de relancer les négociations entre le Front Polisario et le Maroc afin de régler le conflit qui dure depuis plus de 40 ans. Ensuite un compte-rendu sera présenté, les prochains jours, probablement le 24 du mois courant, devant le Conseil de sécurité de l'ONU. Selon le représentant du Front Polisario auprès de l'ONU, Ahemd Boukhari, un rapport plus détaillé sera soumis aux 15 membres permanents de l'instance onusienne d'ici le mois de février prochain.
Aussitôt les fonctions prises au mois de septembre dernier, Köhler avait pris contact avec les parties au conflit du Sahara occidental. Il avait également fait part de son «impatience» de se rendre dans la région et de s'engager avec les parties dans un esprit de confiance afin de relancer le processus de paix, après cinq années de gel, dû aux blocages marocains. Le chef de l'ONU a promis en avril dernier de relancer les négociations, à l'arrêt depuis 2012, avec «une nouvelle dynamique».
M. Köhler, ancien président allemand, a tenu plusieurs réunions et consultations dans l'objectif de relancer les négociations entre le Front Polisario et le Maroc. Il s'était notamment entretenu avec une délégation du Front Polisario, conduite par le coordinateur sahraoui avec la Mission des Nations unies pour l ́organisation d ́un référendum au Sahara occidental (Minurso), Mhamed Khedad, des perspectives du processus onusien au Sahara occidental.
Le Front Polisario avait d'ores et déjà exprimé, lors de la prise de fonction du nouvel émissaire onusien le mois précédent à New York, sa volonté de coopérer avec M. Köhler pour le succès de sa mission, appelant les Nations unies à accélérer la solution juste et définitive de la question du Sahara occidental à travers le respect du droit inaliénable des Sahraouis à l'autodétermination et à l'indépendance et la mise en œuvre de la dernière résolution (2351) du Conseil de sécurité de l'ONU.
C'était le 15 août que la nomination de l'ancien président allemand au poste d'envoyé personnel a été confirmée par l'ONU, marquant la fin du mandat de Christopher Ross. Pendant les dernières années, l'américain Ross n'était pas parvenu à réunir les parties au conflit. Il y a cinq mois, le prédécesseur de Köhler, Christopher Ross avait démissionné. Inscrit depuis 1966 sur la liste des territoires non-autonomes, donc éligible à l'application de la résolution 1514 de l'Assemblée générale de l'ONU portant déclaration sur octroi de l'indépendance aux pays et peuple coloniaux, le Sahara occidental, dernière colonie en Afrique, est occupé par le Maroc depuis 1975, soutenu par la France.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.