Vaste mouvement dans le corps des présidents et procureurs généraux près les cours de justice    Fusion MCA-GSP : l'AGex du MCA largement en faveur de la fusion    621 ressortissants algériens rapatriés à bord de 2 avions en provenance de Paris en 48h    Wilaya d'Alger/Covid-19: Fermeture de près de 5400 commerces pour non-respect des mesures préventives    Pêche: un décret pour l'organisation des pécheurs artisans en coopératives    Vaste mouvement dans le corps des présidents et des procureurs généraux    Explosion de Beyrouth: quatre avions d'aides décollent d'Alger    Hommage à Gisèle Halimi: une halte en reconnaissance à ceux qui ont soutenu l'Algérie    75 ans après Hirochima, le désarmement reste un vœu pieux    Procès du journaliste Khaled Drareni : L'absurde devient ordinaire par lassitude    Explosion de Beyrouth: Chanegriha présente ses condoléances    Ligue 1-ES Sétif: l'entraîneur Kouki OK pour prolonger son contrat de 2 saisons    Presse indépendante : 30 ans de combat et de sacrifice    Le prêt de Benchaâ au CCS prolongé    Huit ambitieux et seulement quatre billets pour Lisbonne    Fin de l'été 2017 : la fausse victoire de l'oligarchie    L'Italie prêtera main-forte à la France avec 200 soldats    Trump envisage un discours depuis la Maison Blanche pour officialiser sa candidature    Les enjeux hydrauliques et leur impact sur l'agriculture    L'Alliance des designers algériens professionnels voit le jour    Gilles Lapouge, l'amoureux du Brésil    L'Unesco va réhabiliter le patrimoine de Bandiagara, victime du conflit    Deux Algériens légèrement blessés    Pertamina lorgne les actifs d'OXY en Algérie    13 décès et 551 nouveaux cas en 24 heures    Tizi Ouzou, Drâa Ben Khedda et El-Tarf reconfinées    Le général-major Meftah Souab en soins à l'étranger    La défense compte saisir le chef de l'Etat    Le désert agraire    Attar plaide pour une "Opep du gaz"    Nacer Boudiaf demande la réouverture du dossier    Opéré de nouveau à Lille : Benzia espère un retour en janvier    CRB : Djerrar opéré avec succès    JS Kabylie : Relance de la webradio du club    Feux de forêts : Arrestation d'au moins 10 individus    Nedjma TV, l'environnement comme priorité    Tiaret: Livraison de plus de 1.000 véhicules Mercedes-Benz    FAUSSES SAINTETES    Prophéties de chaos    Les grands axes du protocole du MESRS    Le harrag anonyme ou le marigot des caïmans    L'apocalypse à Beyrouth    Un néonazi avoue le meurtre d'un élu régional    La RN27 fermée à la circulation du 6 au 8 août    Washington condamne la présence militaire étrangère en Libye    La fille des Aurès    "L'Euthanasie, entre légalisation et incrimination", nouvel ouvrage du chercheur Djamel Eddine Anane    Le parcours du pianiste Nassim Kahoul, un exemple de détermination    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Arrivée de Köhler aux camps de réfugiés sahraouis
Publié dans La Nouvelle République le 19 - 10 - 2017

L'envoyé personnel du Secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Horst Köhler, est arrivé, hier, aux camps des réfugiés sahraouis pour une première visite de deux jours dans la cadre d'une tournée dans la région pour tenter de relancer le processus de paix onusien.
M. Köhler, qui a été reçu par des responsables sahraouis, se rendra dans une première halte à Aousserd, où il va rencontrer des femmes sahraouies. Un accueil populaire lui sera également réservé. L'envoyé personnel du SG de l'ONU doit rencontrer dans l'après-midi plusieurs responsables sahraouis. Dans le cadre de son séjour de deux jours aux camps des réfugiés sahraouis, l'envoyé personnel du SG de l'ONU devra rencontrer, la jeunesse sahraouie et des représentants de l'Association des familles des disparus sahraouis, le responsable du Croissant-Rouge sahraoui, comme il aura des séances de travail avec la Minurso.
Au deuxième jour de sa visite, M. Köhler achèvera jeudi soir ses rencontres avec les responsables sahraouis avec la tenue d'une rencontre avec le secrétaire général du Font Polisario, président sahraoui Ibrahim Ghali au siège de la présidence.
Köhler entame une visite dans les camps de réfugiés sahraouis Boudjedour (Camps de réfugiés sahraouis) - L'envoyé personnel du Secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Horst Köhler a entamé depuis hier une visite de deux jours aux camps de réfugiés sahraouis dans le cadre de sa première visite dans la région en vue de relancer les négociations entre le Front Polisario et le Maroc pour le règlement du conflit qui dure depuis plus de 40 ans.
A son arrivée vers 10 h, l'envoyé personnel du SG de l'ONU fera une première halte à Aousserd, pour visiter les camps de réfugiés sahraouis, où il va bénéficier d'un accueil populaire, a appris l'APS auprès des responsables sahraouis. L'après-midi sera réservée à des rencontres officielles à Chahid El-Hafedh. L'émissaire onusien va aborder avec les dirigeants sahraouis notamment les derniers développements diplomatiques de la question sahraouie au niveau africain, a-t-ajouté de même source.
La tournée de M. Köhler, qui le conduira également en Algérie et la Mauritanie, est la première dans la région, depuis sa nomination le 8 septembre par le secrétaire général Antonio Guterres comme son envoyé personnel au Sahara occidental, en remplacement de Christopher Ross.
L'objectif de la mission de M. Köhler et de relancer les négociations entre le Front Polisario et le Maroc afin de régler le conflit qui dure depuis plus de 40 ans. Ensuite un compte-rendu sera présenté, les prochains jours, probablement le 24 du mois courant, devant le Conseil de sécurité de l'ONU. Selon le représentant du Front Polisario auprès de l'ONU, Ahemd Boukhari, un rapport plus détaillé sera soumis aux 15 membres permanents de l'instance onusienne d'ici le mois de février prochain.
Aussitôt les fonctions prises au mois de septembre dernier, Köhler avait pris contact avec les parties au conflit du Sahara occidental. Il avait également fait part de son «impatience» de se rendre dans la région et de s'engager avec les parties dans un esprit de confiance afin de relancer le processus de paix, après cinq années de gel, dû aux blocages marocains. Le chef de l'ONU a promis en avril dernier de relancer les négociations, à l'arrêt depuis 2012, avec «une nouvelle dynamique».
M. Köhler, ancien président allemand, a tenu plusieurs réunions et consultations dans l'objectif de relancer les négociations entre le Front Polisario et le Maroc. Il s'était notamment entretenu avec une délégation du Front Polisario, conduite par le coordinateur sahraoui avec la Mission des Nations unies pour l ́organisation d ́un référendum au Sahara occidental (Minurso), Mhamed Khedad, des perspectives du processus onusien au Sahara occidental.
Le Front Polisario avait d'ores et déjà exprimé, lors de la prise de fonction du nouvel émissaire onusien le mois précédent à New York, sa volonté de coopérer avec M. Köhler pour le succès de sa mission, appelant les Nations unies à accélérer la solution juste et définitive de la question du Sahara occidental à travers le respect du droit inaliénable des Sahraouis à l'autodétermination et à l'indépendance et la mise en œuvre de la dernière résolution (2351) du Conseil de sécurité de l'ONU.
C'était le 15 août que la nomination de l'ancien président allemand au poste d'envoyé personnel a été confirmée par l'ONU, marquant la fin du mandat de Christopher Ross. Pendant les dernières années, l'américain Ross n'était pas parvenu à réunir les parties au conflit. Il y a cinq mois, le prédécesseur de Köhler, Christopher Ross avait démissionné. Inscrit depuis 1966 sur la liste des territoires non-autonomes, donc éligible à l'application de la résolution 1514 de l'Assemblée générale de l'ONU portant déclaration sur octroi de l'indépendance aux pays et peuple coloniaux, le Sahara occidental, dernière colonie en Afrique, est occupé par le Maroc depuis 1975, soutenu par la France.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.