«Non c'est non !»    «Des forces non constitutionnelles gèrent le pays»    «La grève ne doit pas toucher le système pétrolier et gazier»    L'ADE prépare la saison estivale    L'après-Bouteflika a déjà commencé    Bronn forfait face au Swaziland et l'Algérie    Les Verts pour terminer sur une bonne note    Le GS Pétroliers passe en quarts    Saisie de 100 g de cocaïne et 12,5 kg de kif    Saisie de 9 322 comprimés psychotropes    Si Boutef m'était conté    RCK - Démission du président Farès: Un directoire mis en place    Seddik Chihab: Le pays est gouverné par «des forces anticonstitutionnelles»    Retards dans le lancement des VRD et malfaçons: Les souscripteurs AADL dénoncent    Tébessa: La pénurie d'eau s'installe    USM Annaba: L'attaque, ce maillon faible    Algérie - USA: Des experts du FBI pour la formation aux enquêtes sur les vols de patrimoine culture    Programme spécial vacances à la salle Ahmed Bey    Ouverture «courant 2019» de trois antennes du CRMA    Refus des visas pour les Algériens    Réunion de travail entre les présidents de clubs et la FABB    Les joueurs poursuivent leur grève    Le corps du pilote italien Giovani Stafanit en voie d'évacuation vers son pays    Aide du PAM pour plus d'un demi-million de personnes    L'ONU présente un nouveau plan pour le retrait des combattants    200 millions d'euros de dégâts depuis le début du mouvement    Première section de formation pour les enfants autistes    Les postiers rejoignent el hirak    «Le mois de mars marqué par "les hauts-faits aux objectifs nobles" du peuple»    Cinq partis politiques lancent un «Rassemblement pour une nouvelle République»    Manifestations populaires et perspectives    Un artiste promis à un million de dollars au Japon    Cheïkh Aïchouba Mostefa dit Si Safa    Célébration du 57e anniversaire de la fête de la victoire    Lamamra maintient le cap    Cascade de démentis    VEHICULES CKD-SKD: Légère baisse de la facture d'importation    De pluies assez soutenues    Constantine : Fin des travaux de consolidation des stations du téléphérique    MARCHES POUR LE CHANGEMENT : Les personnels de la santé appellent au "respect de la Constitution", à "l'indépendance de la justice"    Tamanrasset : Adapter les textes régissant le commerce extérieur avec les spécificités des régions frontalières    Les derniers terroristes del'EI acculés au bord de l'Euphrate    El-Qods occupée: Escalade israélienne, condamnations et mises en garde palestiniennes    Crise au Venezuela : Washington parle de "négociations positives" avec Moscou    Après près de 30 ans à la tête du pays : Le président kazakh Noursoultan Nazarbaïev démissionne    France : La croissance 2019 revue en baisse à 1,4%, dit Le Maire    Ghardaïa, la 51e édition de la fête du tapis reportée sine die    Tlemcen : Les accords d'Evian au centre d'une rencontre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le ministre du Commerce pointé du doigt
Publié dans La Nouvelle République le 28 - 01 - 2018

La polémique autour de l'affaire de la rupture des stocks de coke au complexe sidérurgique El Hadjar «Sider» s'installe dans les rangs des cadres et agents de cette infrastructure socio-économique.
Ce sont, en effet, plus de 5000 employés occupant des postes dans les différentes installations de production qui se posent des questions. Particulièrement en ce qui concerne l'implication du député FLN Tliba Baha Eddine dans la gestion de leur entreprise. En l'absence de toute réaction des autorités, ce sieur a fait de ce patrimoine public, sa propriété dans le domaine de la commercialisation du rond à béton et des billettes. Il s'implique également dans la gestion administrative ainsi que le recrutement et/ou le licenciement des effectifs. Il est appuyé en cela par un de ses proches parents qui se trouve être le secrétaire général du Conseil syndical cumulant les fonctions de président du comité de participation et SG de l'organique à l'Union UGTA Annaba. Leur complice dans la mise à sac du complexe, est un certain «Hadj Nacer». La direction générale semble ne pas se soucier des activités néfastes de ce trio qui s'approprie à un prix réduit et non autorisé par le conseil d'administration, de 400.000 tonnes sur les 700.000 tonnes produites annuellement par le LFR. C'est à croire que le désormais ex-patron du Holding Imital n'a pas eu la main heureuse en désignant l'actuel DG Sider Cette situation a, ces dernières quarante-huit heures, incité le Conseil d'administration du Holding à réagir pour mettre un terme à cette situation. Elle est unanimement condamnée par les travailleurs. Ces derniers s'organisent pour tenter de reprendre leur outil de production en mains. Tous ont fait état de liaisons dangereuses entre le SG du syndicat de l'entreprise, Baha Eddine Tliba la tête pensante de la commercialisation du rond à béton et des billettes. C'est lui qui a imposé le recrutement de plusieurs assistants du DG dont un cadre chargé de la maintenance, un retraité responsable de la sécurité et une dame en provenance d'Algérie Télécom désignée à la tête de la DRH. C'est ainsi que la stratégie du pillage du complexe sidérurgique El Hadjar a été mise en place. C'est dire que tel que relaté par la presse, le compte-rendu de la situation à Sider, ne reflète pas toute la réalité. Elle est arrivée à un stade avancé de pourrissement et pas seulement en ce qui concerne l'épuisement surprise des stocks de coke que tente de justifier maladroitement le DG. Elle est aussi révélée par des sources concordantes proches du ministère du Commerce. Ce dernier est pointé du doigt comme étant à la source du blocage du transfert du paiement de la facture au fournisseur chinois à la source du non-approvisionnement du complexe. Or, il est notoire que la réserve d'un produit stratégique ne doit être exploitée qu'en cas de facteurs exogènes persistants. Ce que ce DG a tenté de justifier à travers sa démarche de dernière minute auprès de la CCI Seybouse Annaba. Au lieu d'éclairer la lanterne des travailleurs, la DG Sider, a cherché à jeter le discrédit sur une institution de la République Pour l'heure, il n'y a pas eu d'évaluation du préjudice généré par plusieurs jours d'arrêt du H-F et des autres installations de production. D'où les questions que l'on se pose sur une action préméditée et concertée de cette rupture des stocks du coke. La finalité de l'acte serait de créer la pression sur le marché national du rond à béton et des billettes. Nos sources révèlent que le Holding Imital a royalement et honteusement ignoré la situation du complexe sidérurgique El Hadjar et de sa composante humaine.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.