Lutte contre la corruption et la récupération de l'argent pillé    Un lourd fardeau pour les nouveaux magistrats    Ooredoo annonce le rétablissement de son réseau de couverture    Réception fin 2019 des projets annexes du barrage Ouarkis    Lutte contre la corruption et faire de l'Algérie un pays émergent    Près de 2 millions de déplacés rentrent chez eux depuis 2015    Judo : deux nouvelles médailles pour l'Algérie    Delort buteur, Abeid signe ses débuts avec Nantes    Le match contre ses détracteurs    Une jeune femme électrocutée à Béni Dergoune    20 AOUT 1956, LE CONGRES DE LA SOUMMAM : Le tournant décisif    Le documentaire Tideles projeté en avant-première    Anime un concert à Alger    VISA POUR LA FRANCE : Changement des délais de traitement des demandes    COMMERCE : Retour de l'importation des véhicules de moins de 3 ans    SALAIRES NON PAYES : Le Groupe Tahkout apporte des précisions    AFFAIRE AGENCE FONCIERE DE MOSTAGANEM : Le directeur et 3 chefs de services sous contrôle judiciaire    Farida Benyahia, nouvelle présidente du Conseil d'Etat    Les Algériens de France tiennent à la transition    Infernal !    Paul Put contre-attaque    Azzedine Mihoubi en terrain hostile à Béjaïa    De plus en plus d'étudiants algériens dans les universités allemandes    Gratuité de transport pour 720 handicapés    Le corps d'un baigneur retrouvé sur une plage près de Ouréah    Rencontre internationale sur la douleur chronique prochainement à Oran    Le ministère de l'Intérieur suspend ses activités à Aden    Moscou accuse Washington d'y avoir alloué des fonds    Pékin reproche à l'UE de vouloir s'ingérer dans ses affaires    La mer artistique de Mohammed Bakli    Cheba Farida priée de quitter la scène illico presto    Hassen Ferhani doublement primé au Festival de Locarno    Une marche pour réclamer le retour aux principes de la Soummam    Le rôle de l'armée dans la vie politique en Algérie en question    MCO: Premier pari gagné de Chérif El Ouazzani    CRB - NCM, aujourd'hui à 21h00: Tout pour une 1re victoire    Tlemcen : 400 hectares de forêt ravagés par le feu    Guerre des pétroliers : Gibraltar rejette la demande américaine de retenir le Grace 1 iranien    Jeux Africains : La sauteuse Arar accréditée à Rabat    Embouteillages monstres aux accès de la capitale Les retraités de l'ANP empêchés d'atteindre Alger    Karim Younes: Le Panel «ne parle pas au nom peuple, du hirak ou du pouvoir»    Tébessa: L'OPGI, les loyers impayés et le reste    Skikda, El Tarf: L'eau continue de susciter des protestations    Déficit commercial, régulation de l'importation Echec sur toute la ligne    CR Belouizdad: Un problème d'efficacité à régler au plus vite    Une guerre contre l'Iran provoquerait l'effondrement du monde unipolaire    Célébration de la journée de création de la SADC : Sabri Boukadoum appelle les pays membres à renforcer la politique de solidarité en Afrique    Les migrants toujours bloqués à lampédusa    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Commémoration du 56e anniversaire de l'indépendance
Publié dans La Nouvelle République le 06 - 07 - 2018

«Farha wa Salam» (joie et paix), un concert de chants patriotiques a été animé lundi soir à Alger par l'Orchestre symphonique et le choeur de l'Opéra d'Alger, dirigés par le maestro Amine Kouider et une pléiade d'artistes, en commémoration du 56e anniversaire de l'indépendance de l'Algérie et la fête de la jeunesse.
Le public relativement nombreux, venu à l'Opéra d'Alger Boualem-Bessaïh, assister à cette double célébration, a pu apprécier, près d'une heure et demie durant, un florilège de chansons sublimant la Patrie, l'Amour et la Paix, à travers un programme déroulé en quatre parties, conduit par plusieurs voix, dont celle de Zakia Mohamed, accompagnées par 50 instrumentistes et une quarantaine de choristes. Ouvrant la soirée avec une dizaine de chants patriotiques, dont «Min Djibalina», «Min adjlika ya watani» et «El Dzaïer inch'Allah atahlou», Zakia Mohamed a ensuite interprété avec une voix limpide et étoffée, sur des arrangements de Hocine Bouifrou, «Allah mahabba», «El hodn eddafi» et «Djazaïr ya bladi», soutenue par le ton solennel et percutant de l'orchestre, sous les applaudissements et les youyous du public. Le sopranes, Meriem Lazali, Taos Arhab, Souhila Benlecheheb, et les ténors, Hocine Belhadj, Mounir El Djazaïri, Réda Raiss, Hadj Aïssa Amara, ainsi que le jeune rappeur Houssem Camélion, ont pris le relais, mettant en valeur leurs larges tessitures, dans un rendu empreint de technique et d'intonations aux tons de blues, à l'instar de Meriem Lazali qui a enflammé la salle avec ses envolées lyriques. En hommage au président de la République, Abdelaziz Bouteflika, les solistes ont ensuite interprété, «Chamâa Lil'Watane» (Une bougie pour la Patrie) et «Li Naïch maân fi Salam», (vivons ensemble dans la Paix) -dont le refrain a été repris dans plusieurs langues-, deux pièces écrites par le poète et ministre de la Culture, Azeddine Mihoubi, présent à cette soirée, et mises en musique par Mounir El Djazaïri. Entre les deux parties, l'Orchestre symphonique de l'Opéra d'Alger a, comme pour apporter plus de solennité à la soirée, interprété, «L'Hymne à la joie» de Ludwig Van Beethoven et «Carmina Burana» de Carl Orff, rendue pour la circonstance avec un texte algérien, écrit par Rabeh Kadem, sous le titre de «Min adjleki ya Djazaïr». Le public, savourant tous les moments de la soirée, a longtemps applaudi les artistes, honorés et rappelés à l'issue de la soirée pour le salut final. Lors de cette soirée commémorative, le ministre de la Culture a annoncé le projet de création de quatre orchestres symphoniques, de l'est et de l'ouest, celui de jeunes, ainsi que l'Orchestre symphonique amazigh qui s'attellera, a-t-il déclaré, à "élever au rang de l'universalité la chanson amazigh", portée jusqu'alors par de grands compositeurs et interprètes, à l'instar de Chérif Kheddam, Lounès Matoub et Na Cherifa. Organisé par l'Opéra d'Alger sous l'égide du ministère de la Culture, le concert de chants patriotiques et de musique symphonique «Farha wa Salam», célébrant le 56e anniversaire de l'indépendance de l'Algérie et la fête de la jeunesse est reconduit le 5 juillet à Tizi-Ouzou.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.