TIARET : Belkacem Zaidouri, le chahid éclaireur    Mustapha Hadni (PLD) : « Traduire politiquement les revendications citoyennes … »    «Un dialogue serein ne peut cohabiter avec des arrestations pour délit d'opinion»    Grandiose !    D'Arles-Avignon au Milan AC, le parcours exceptionnel de Ismaël Bennacer    Scènes de liesse populaire à Béjaïa    Boisson naturelle pour lutter contre le stress    Saviez-vous que… ?    Un mort et trente blessés à Blida    Mihoubi plébiscité à la tête du RND    ACTUCULT    Explosion de joie sur fond de révolution    Bensalah peut-il rester jusqu'à la présidentielle ?    Il a purgé sa peine : Hadj Ghermoul libéré    Vu au Cairo Stadium    Accueil triomphal pour les Verts    Un sacre… un conte de fées    En France, la fête jusqu'au bout de la nuit…    Lourdes condamnations de deux élus pour meurtre    Plus du tiers des ménages ruraux en insécurité alimentaire    Al-Baghdadi Al-Mahmoudi libéré    Un taux de réussite de 50,41% au bac    Un pétrolier algérien dirigé vers les eaux territoriales iraniennes    Algérie, les dangereuses liaisons émiraties    Formation de 400 jeunes dans les arts dramatiques    Témoignage sur un paradis perdu    Coup d'envoi des festivités    Mostaganem : Trois frères impliqués dans un trafic de drogue    Tiaret : Des résultats satisfaisants au baccalauréat    Oran : Deux morts en marge de la fête après la victoire des verts    Chantiers à l'arrêt, crédits bloqués, patrons en prison: L'économie nationale en panne    Merci, El Khadra !    Une locomotive calcinée et près de 7 hectares de chaumes ravagés par les flammes    Montage automobile, les vrais coupables !    Le festival de la chanson oranaise revient    Bourses : Les actions européennes reculent dans un climat tendu    Solaire : Saint-Etienne (France) passe au vert    Invité à la Radio : Karim Younes contre ceux qui rejettent toutes les initiatives et ceux qui veulent d'un dialogue sans les mesures d'apaisement    Maroc : Son implication dans le trafic de drogues, un danger direct pour la paix et la sécurité    Iran : Téhéran rappelle aux Etats-Unis leur situation géographique    Chine : Huawei lève le voile sur son propre système d'exploitation    Ambiance : Alger en "feu" fête la deuxième étoile continentale des "Verts"    Et le peuple algérien créa le «Hirak» !    Côte d'Ivoire : Polémique sur l'usage des réseaux sociaux par les stars du coupé décalé    L'Asus Rog Phone 2 aura droit à un Snapdragon 855 Plus    Apple va probablement abandonner ses claviers papillon    Prés de 30 millions de dollars en 5 mois    Téhéran dément des «allégations délirantes» de Trump    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le député du FLN, Mouad Bouchareb, élu, Président de l'APN en remplacement de Saïd Bouhadja
Publié dans La Nouvelle République le 24 - 10 - 2018

Le député du parti du Front de libération nationale (FLN), Mouad Bouchareb, est, depuis hier mercredi, le président de l'Assemblée populaire nationale (APN). Il a été élu, à la majorité et à main levée, nouveau président de l'Assemblée populaire nationale (APN) en remplacement de Saïd Bouhadja, lors d'une séance plénière présidée par le député Hadj Laib en sa qualité de doyen des membres de l'APN.
Avant la séance de vote, les chefs des groupes parlementaires ont pris successivement la parole pour soutenir Mouad Bouchouareb. Les partis de la majorité au sein de l'APN, le FLN qui compte 161 députés, le RND (100), Tajamoua Amel El-Djazair (Taj, 20), le Mouvement populaire algérien (MPA, 13) et les indépendants avec plus de 30 députés, ont plébiscité l'heureux élu. Sur l'ensemble des 321 députés présents, 320 ont voté oui, dont 33 par procuration. Un député s'est abstenu lors de cette séance plénière, boycottée par les députés du Front des forces socialistes (FFS) qui compte 14 députés à l'Assemblée, le Parti des travailleurs (PT, 11), le Mouvement de la société pour la paix (MSP, 34), Front El-Moustakel (14), le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD, 9), le Mouvement El-Islah (1), l'Alliance Adala-Ennahda-Bina (15), et, les députés de l'Alliance nationale républicaine (ANR, 6).
Auparavant, l'Assemblée populaire nationale (APN) avait confirmé la vacance de la présidence de cette institution, lors d'une séance plénière consacrée à l'adoption du rapport de la Commission des Affaires juridiques, administratives et des libertés relatif à la constatation de la vacance du poste de président de l'APN. Ce rapport a été adopté à la majorité des députés présents, ceux de la majorité au sein de l'APN, lors de cette séance plénière, boycottée par les députés de l'opposition.
Lors de cette séance, 317 députés ont voté oui, un (1) contre et deux députés se sont abstenus. Agé de 47 ans et élu de la wilaya de Sétif au titre de la 8ème législature, issue des élections législatives de mai 2017, Mouad Bouchareb, chef du groupe parlementaire du FLN, était le seul candidat au poste de président de l'APN et devient donc, à la faveur de ce plébiscite, nouveau président de la Chambre basse du Parlement, succédant à Said Bouhadja. Avant l'élection du député aux trois mandats, de Aïn Oulmène, dans la wilaya de Sétif, neuf personnalités se sont, rappelle-t-on, succédées à la tête de l'APN depuis 1977, à savoir Rabah Bitat, Abdelaziz Belkhadem, Abdelkader Bensalah (président de Conseil national de transition de mai 1994 à mai1997) puis président de l'APN de mai 1997 à juin 2002, Karim Younes, Amar Saâdani, Abdelaziz Ziari, Mohamed Larbi Ould Khelifa et Saïd Bouhadja.
Ferhat Abbès a été président de l'Assemblée constituante de septembre 1962 au mois d'août 1963, Hadj Benala a été président de l'Assemblée nationale d'août 1963 à juin 1965 et Reda Malek a assuré la présidence du Conseil consultatif de 1992 à 1994.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.