L'amitié entre l'Algérie et la Hongrie pourra être mieux exploitée    Une exposition collective d'arts plastiques inaugurée à Alger    Coronavirus: la majorité des cas positifs à la PCR ont moins de 50 ans    Le Président Tebboune préside jeudi une séance de travail consacrée à l'examen de l'évolution de la situation sanitaire    L'Algérie s'inquiète de la persistance des déplacements forcés dans le monde    Zones d'ombre: plus de 1,7 milliard de DA pour la réalisation de programmes de développement à Rouiba    NAAMA : Saisie de près de 10 quintaux de kif traité    CONFINEMENT PARTIEL A SETIF : Le ministre du commerce donne des instructions d'urgence    Le parquet requiert 16 ans de prison pour Tahkout, 15 ans pour Sellal et Ouyahia    Le président Tebboune instruit le Gouvernement d'entamer l'exploitation de 2 grands gisements de fer et de zinc    LE WALI DE TIARET RASSURE : ‘'5000 logements seront livrés le 1er Novembre prochain''    DILAPIDATION DU FONCIER A ORAN : Le procès de l'ex directeur de l'agence foncière reporté    "Le procès d'Ali Ghediri est encore loin et nous espérons la liberté provisoire"    Surveillance des droits de l'homme : La Minurso ne doit pas faire exception, affirme le Polisario    Le président Tebboune reçoit l'ambassadrice de Suède en Algérie    L'Algérie constitue "un point d'appui" dans la perspective de renforcer les relations du Chili avec l'Afrique    Bensebaïni nommé pour le titre de joueur de la saison    Le CHAN-2022 se jouera en été    «Rien ne va plus»    «Les revendications politiques occultées»    Visite du ministre de l'Industrie    «Notre économie fonctionne à un niveau sous optimal»    L'évolution et les perspectives du marché à l'ordre du jour    Laskri annonce son boycott du congrès    Le MSP pour un régime parlementaire    Saisie de 4 090 comprimés psychotropes    Le Kremlin promet de riposter aux sanctions britanniques    Pourquoi une nouvelle république pour l'Algérie d'aujourd'hui ?    Un cycle cinématographique «Des classiques avec toi»    Le musée du Louvre rouvre, mais l'affluence est pour plus tard    Deux PME préparent leur introduction    Thon rouge : L'Algérie a pêché la totalité de son quota pour 2020    Oran : Distribution de 5000 ouvrages aux bibliothèques communales    Lancement d'un service de prêt sur réservation    Mali: tirs d'obus contre un camp de forces onusiennes, françaises et maliennes    Erigées sur le domaine public: Démolition de trois constructions illicites à Sidi El Houari    Ligues 1 et 2: La reprise du championnat s'éloigne    Bi-nationalisme    Derradji confiné à l'hôtel Mouradi en Tunisie    Griezmann, une reconnexion "brillante" avec Messi et Suarez    Colère des souscripteurs AADL à Médéa    Abderazak Makri, toujours dans la surenchère sur la question de l'identité    Le Salon international de Genève de 2021 annulé    Le groupe PSA se mobilise en Algérie    Marché automobile : le bout du tunnel ?    Belhadj actionne la tenue de l'AG    Epopée d'un pays en construction    Beaucoup de promesses et peu de décisions concrètes de la France    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le stand algérien attire les foules
Publié dans La Nouvelle République le 14 - 02 - 2019

Le stand de l'Algérie à la 29e foire du livre de la Havane qui a ouvert ses portes jeudi dernier, connaît une forte affluence de visiteurs cubains qui y viennent découvrir les différentes publications algériennes traitant du patrimoine, de l'histoire et de la culture algérienne.
Approché par l'APS, un visiteur cubain a indiqué qu' «il était venu découvrir la culture et la littérature algériennes». «Je suis très heureux que l'Algérie participe en tant qu'invitée d'honneur», s'est réjoui un autre visiteur cubain ayant vécu en Algérie, affirmant que «sa présence aujourd'hui parmi les algériens lui rappelle de bons souvenirs». Le stand algérien renferme «200 titres» en arabe, français, anglais, espagnole voire même en braille sur l'Algérie, sa culture et sa littérature, a fait savoir le responsable du stand, Mohamed Ikareb, soulignant que 80% des livres exposés seront dédiés à la bibliothèque nationale de Cuba «José Marti» et le reste à l'ambassade de l'Algérie à la Havane. A rappeler que le ministère de la Culture cubain s'était engagé également à traduire 21 titres d'écrivains algériens de renom, à l'instar de Merzak Bektache et Djilali Khellas, Nacéra Belloula et Azzedine Mihoubi qui seront présentés au public à l'occasion.
Le pavillon algérien n'a cessé de séduire les visiteurs cubains qui ont eu l'occasion de voir leurs prénoms transcrits en arabe avec la plume du calligraphe, Tayeb Laidi. Présente à l'évènement, l'artiste du henné, Naciba Antar a su attirer les cubaines par ses dessins sur leurs mains et bras. Le conte populaire algérien est également au rendez-vous avec la conteuse Sihem Kenouche qui a enchanté le public cubain (de différentes tranches d'âge) avec ses histoires et sa belle gestuelle. Deux conférences ont été organisées au niveau du stand algérien, portant sur «les droits d'auteurs» et «l'édition» en Algérie, animées respectivement par le Directeur général (DG) de l'Office national des droits d'auteurs et des droits voisins (Onda), Sami Bencheikh El Hocine, et le Directeur du livre et de la lecture publique au ministère de la Culture, Djamel Foughali. Deux autres conférences sont également prévues la semaine prochaine sur «La littérature algérienne entre le passé et le présent» et «La littérature féminine», et seront animées par l'académicien Hamadi Abdellah et la femme de lettres Maïssa Bey.
«Fidel» et «Che» à vie
En célébration du 60e anniversaire de «la révolution cubaine», la 28e édition de la foire internationale du livre de La Havane connait la participation de quelques 120 exposants venus de 43 pays pour assouvir la soif des visiteurs venus très nombreux découvrir, au niveau des différents pavillons, les maisons d'édition hispanophones. Force est de constater que les maisons d'édition cubaines, majoritairement présentes à la foire, se focalisent en général sur «le patrimoine culturel, politique et militant des leaders révolutionnaires» non seulement à Cuba mais dans toute l'Amérique Latine. Des cadres photos de ces «héros historiques» tels que les qualifient les Cubains, se trouvent dans chaque recoin de cet espace livresque à l'instar de Fidel Castro, Che Guevara et José Marti (ancien penseur et militant à la fin du 19e siècle).
Ces révolutionnaires sont «de grands dirigeants nationaux parmi ceux qui ont libéré, édifié et protégé Cuba, de la domination américaine, pendant de longues années», ont indiqué à l'APS certains visiteurs, c'est pourquoi ils méritent d'être honorés à chaque édition de la foire du livre voire dans «notre vie quotidienne», ont-ils poursuivi. Par ailleurs, la 28e édition de la foire du livre de La Havane a rendu hommage au grand écrivain cubain Eduardo Heras Leon, un des militants de la révolution cubaine (1956) pour laquelle il a consacré d'ailleurs la plupart de ces écrits. L'auteur s'est vu attribuer, en 2014, «le prix national de la littérature cubaine». La foire internationale du livre de La Havane se poursuit jusqu'au 17 du mois courant.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.