PRISON D'EL-HARRACH : Amar Ghoul rejoint ses partenaires politiques    La tombe de Kamel-Eddine Fekhar profané    Le Harak ne sera jugé que sur les terrains où s'exerce son libre arbitre    STATION REGIONALE DE PROTECTION DES VEGETAUX A MOSTAGANEM : Alerte à la mineuse de la tomate de saison    AFFAIRES SONATRACH ET KHALIFA : Chakib Khelil et Rafik Khalifa seront rejugés    VIGNETTES AUTOMOBILES : La période d'acquittement prendra fin le 31 juillet    ŒUVRES UNIVERSITAIRES DE BECHAR : 31 individus placés sous contrôle judiciaire    GHRISS (MASCARA) : Un accident fait un mort et 2 blessés graves    NAAMA : Des protestataires bloquent l'entrée du FNPOS    (En cours) Algérie 0 - Sénégal 0    22e vendredi : Mobilisation et détermination à Tizi Ouzou    Tipasa : Le peuple de Hadjout marche toujours    Alger, 22e vendredi : La révolution pacifique supplante tout    Jijel. Loin d'Alger aussi, le rêve d'un changement pacifique    LA DIGNITE ET LA FIERTE D'UN PEUPLE    Bac 2019 à Sétif : Plus de 10.000 candidats admis    En Algérie, la Coupe des passions    Liverpool : Cette question que Jurgen Klopp trouve bizarre    Algérie-Sénégal : Historiquement, c'est les Verts qui ont l'avantage    Les Verts se remettent au travail    Des tablettes remises aux quarts-de-finaliste    La Revue nationale volontaire sur la mise en œuvre des ODD présentée par l'Algérie à New York    Mesures légales pour relancer la production    Trump accusé de racisme par le Congrès    Printemps arabe et trêve estivale    A la conquête de la seconde étoile !    Vendredi particulier en Algérie et au Caire    Baccalauréat 2019 : Les résultats connus aujourd'hui    Relogement de 71 familles    Révolution populaire : mémoire, identité et avatars constitutionnels    ACTUCULT    La sonelgaz dévoile un nouveau modèle de consommation    Brèves de Boumerdès    Oran : Un vaste réseau de trafiquants de véhicules démantelé    La mise en œuvre de l'Accord d'Alger sur le Mali toujours «en cours»    Pour une nouvelle gouvernance locale autour de pôles régionaux    Concours Cheikh Abdelhamid Benbadis    Bouira retrouve son ambiance nocturne    Village Sahel (Bouzeguène) : Ouverture, demain, du Festival Raconte-arts    La footballisation des esprits ou la défaite de la pensée    Algérie : «Pour enchaîner les peuples, on commence par les endormir»*    L'épuration ou le crime d'« indignité nationale »    Banques : Wells Fargo accroît son bénéfice, la marge d'intérêts sous pression    Niqab en Tunisie: "Montrez-moi patte blanche ou je n'ouvrirai point"    Saisie en 2012 : L'OMC donne raison à la Chine contre les USA    Syrie : Les combats s'intensifient à Idleb aggravant la situation humanitaire    Le calvaire des usagers    Les élues démocrates répondent à Trump    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le stand algérien attire les foules
Publié dans La Nouvelle République le 14 - 02 - 2019

Le stand de l'Algérie à la 29e foire du livre de la Havane qui a ouvert ses portes jeudi dernier, connaît une forte affluence de visiteurs cubains qui y viennent découvrir les différentes publications algériennes traitant du patrimoine, de l'histoire et de la culture algérienne.
Approché par l'APS, un visiteur cubain a indiqué qu' «il était venu découvrir la culture et la littérature algériennes». «Je suis très heureux que l'Algérie participe en tant qu'invitée d'honneur», s'est réjoui un autre visiteur cubain ayant vécu en Algérie, affirmant que «sa présence aujourd'hui parmi les algériens lui rappelle de bons souvenirs». Le stand algérien renferme «200 titres» en arabe, français, anglais, espagnole voire même en braille sur l'Algérie, sa culture et sa littérature, a fait savoir le responsable du stand, Mohamed Ikareb, soulignant que 80% des livres exposés seront dédiés à la bibliothèque nationale de Cuba «José Marti» et le reste à l'ambassade de l'Algérie à la Havane. A rappeler que le ministère de la Culture cubain s'était engagé également à traduire 21 titres d'écrivains algériens de renom, à l'instar de Merzak Bektache et Djilali Khellas, Nacéra Belloula et Azzedine Mihoubi qui seront présentés au public à l'occasion.
Le pavillon algérien n'a cessé de séduire les visiteurs cubains qui ont eu l'occasion de voir leurs prénoms transcrits en arabe avec la plume du calligraphe, Tayeb Laidi. Présente à l'évènement, l'artiste du henné, Naciba Antar a su attirer les cubaines par ses dessins sur leurs mains et bras. Le conte populaire algérien est également au rendez-vous avec la conteuse Sihem Kenouche qui a enchanté le public cubain (de différentes tranches d'âge) avec ses histoires et sa belle gestuelle. Deux conférences ont été organisées au niveau du stand algérien, portant sur «les droits d'auteurs» et «l'édition» en Algérie, animées respectivement par le Directeur général (DG) de l'Office national des droits d'auteurs et des droits voisins (Onda), Sami Bencheikh El Hocine, et le Directeur du livre et de la lecture publique au ministère de la Culture, Djamel Foughali. Deux autres conférences sont également prévues la semaine prochaine sur «La littérature algérienne entre le passé et le présent» et «La littérature féminine», et seront animées par l'académicien Hamadi Abdellah et la femme de lettres Maïssa Bey.
«Fidel» et «Che» à vie
En célébration du 60e anniversaire de «la révolution cubaine», la 28e édition de la foire internationale du livre de La Havane connait la participation de quelques 120 exposants venus de 43 pays pour assouvir la soif des visiteurs venus très nombreux découvrir, au niveau des différents pavillons, les maisons d'édition hispanophones. Force est de constater que les maisons d'édition cubaines, majoritairement présentes à la foire, se focalisent en général sur «le patrimoine culturel, politique et militant des leaders révolutionnaires» non seulement à Cuba mais dans toute l'Amérique Latine. Des cadres photos de ces «héros historiques» tels que les qualifient les Cubains, se trouvent dans chaque recoin de cet espace livresque à l'instar de Fidel Castro, Che Guevara et José Marti (ancien penseur et militant à la fin du 19e siècle).
Ces révolutionnaires sont «de grands dirigeants nationaux parmi ceux qui ont libéré, édifié et protégé Cuba, de la domination américaine, pendant de longues années», ont indiqué à l'APS certains visiteurs, c'est pourquoi ils méritent d'être honorés à chaque édition de la foire du livre voire dans «notre vie quotidienne», ont-ils poursuivi. Par ailleurs, la 28e édition de la foire du livre de La Havane a rendu hommage au grand écrivain cubain Eduardo Heras Leon, un des militants de la révolution cubaine (1956) pour laquelle il a consacré d'ailleurs la plupart de ces écrits. L'auteur s'est vu attribuer, en 2014, «le prix national de la littérature cubaine». La foire internationale du livre de La Havane se poursuit jusqu'au 17 du mois courant.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.