Coupe de la CAF - 1⁄4 de finale (aller) : la JSK s'impose à Sfax    Le président Tebboune ordonne l'entame de l'exploitation de la mine de Gar Djebilet    Le Front Polisario appelle l'UA à la mise en œuvre de ses résolutions    L'agression sur les trains "inadmissible", poursuites judiciaires contre les auteurs    L'APLS mène de nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines    Ouverture des frontières : Cinq vols quotidiens à partir du 1er juin    L'UNPA dénonce avec fermeté l'agression de l'occupation sioniste contre le peuple palestinien    Début du retrait des convocations aux examens du BAC et du BEM    Garde à vue « probablement » prolongée pour la journaliste Kenza Khetto, selon Radio M    Arsenal : Vers le come-back de Ramsey    Coronavirus : 117 nouveaux cas, 108 guérisons et 8 décès    Ligue 1: Le programme des rencontres de la 21ème journée    Distribution de 3 018 logements AADL après 20 ans de retard    La réouverture des frontières au menu    Aïn Hammurabi de Abdellatif Ould Abdellah : évocation innovante de la mémoire de sang perdue    Des Journées du film norvégien à Alger    La Chine pose son rover sur Mars    LE CHABAB PREND OPTION POUR LES DEMI-FINALES    Eternels atermoiements    "NOUS SOMMES DANS UNE SITUATION DE SECHERESSE ALARMANTE"    Un mort et 37 blessés à Béjaïa    Les syndicats menacent de boycotter l'entrevue    Situation stable dans les hôpitaux    Nouvelle opération de déstockage    Le MCA jouera sa saison à Casablanca    "Non, ce n'est pas un problème d'hygiène de vie"    Marché du livre : Des mesures d'encadrement présentées au gouvernement    Prix Ali-Maâchi du Président de la République : Appel à candidature    Ahcène Mariche. poète et auteur : «Mes livres sont des supports didactiques»    Le Conseil de la nation prend part à la session du printemps de l'Assemblée parlementaire de l'OTAN    Législatives: l'ANIE réitère son engagement d'accompagner les candidats    Restaurants fermés après l'Aïd : Service minimum pour la capitale    Bilan des différents services des UMC du CHUO: Plus de 57.000 consultations et 10.303 hospitalisations au premier trimestre    Israël et l'effet boomerang    Dréan: Déraillement d'un train de transport de minerai    L'extrémisme des états    Gaza brûle...    Football - Ligue 1: La bataille du podium lancée    Le casier 2 du centre d'enfouissement en feu depuis une semaine: La population des localités environnantes suffoque    Les (mauvaises) manières du «discours»    «L'Algérie a une chance d'engager le changement»    Vers une seconde conférence internationale    Deux millions de Palestiniens affectés par les attaques    Les causes d'une déconfiture    L'Anie sous haute surveillance    Le bouclier juridique    20 millions aux préparatifs de la saison estivale    «Ecrire en langue Tamazight est un devoir»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des brouilleurs seront installés dans les centres d'examens
Publié dans La Nouvelle République le 14 - 05 - 2019

L'épreuve du baccalauréat aura lieu du 16 au 20 juin prochain. Cette année, le ministère de l'Education Nationale, a fait appel directement à l'Armée pour contribuer à lutter efficacement contre la triche durant les examens.
S'exprimant à une conférence de presse animée, hier, au siège de l'éducation nationale à Alger, le nouveau ministre, Abdelhakim Belabed a souligné que son département est totalement prêt pour assurer le bon déroulement des épreuves du baccalauréat. A sa première sortie médiatique, le premier responsable du secteur a fait savoir que « le ministère de la Défense nationale a équipé les annexes de l'Office national des examens et concours (Onec) des brouilleurs sophistiqués en vue de lutter contre la fraude lors des examens nationaux de l'année scolaire en cours. « la décision de faire intervenir l'Armée, est prise pour que les multiples scandales de tricherie et la diffusion des sujets sur les réseaux sociaux ne se reproduiront plus », a-t-il ajouté. Par ailleurs, M. Belabed a tenu de rassuré tous les candidats du bac que les questions de cet examen fera partie du programme. « Aucun candidat ne sera examiné sur un sujet qui ne figure pas dans le programme scolaire », a-t-il confirmé. Le ministre a également assuré les candidats du baccalauréat que toutes les procédures précédentes n'avaient pas changé, en termes de temps supplémentaire, et de deux sujets au choix. Répondant à une question sur la possibilité d'organiser une deuxième session pour l'examen du baccalauréat dans les années prochaines, le ministre de l'éducation nationale, Abdelhakim Belabed a informé que l'opportunité d'organiser une deuxième session pour cet examen n'est pas à l'ordre du jour, tout en expliquant qu'une deuxième session ça demande la mobilisation de toute une société. Il convient de noter que les examens nationaux de fin d'année scolaire pour les trois cycles d'enseignement auront lieu aux dates fixées, soit du 29 mai au 20 juin prochain. Selon la déclaration du ministre de l'Education nationale, Abdelhakim Belabed durant la même occasion, « ces examens concernent plus de deux millions de candidats qui passeront leurs examens dans près de 18 600 centres revêtent un caractère particulier, car intervenant dans un contexte sensible qui nécessite la mobilisation et la vigilance de tous pour le traverser en toute sécurité ». Selon le calendrier fixé par le ministère et l'Office national des examens et concours (ONEC), l'examen du baccalauréat se déroulera du 16 au 20 juin prochain, celui du Brevet d'enseignement moyen (BEM) du 9 au 11 juin et celui de fin de cycle primaire le 29 mai, soit durant le mois sacré de ramadhan. Les résultats seront annoncés le 20 juillet pour l'examen du baccalauréat, le 1er juillet pour l'examen du BEM et le 16 juin pour l'examen de fin de cycle primaire, a fait savoir le ministre. 674 831 candidats sont inscrits à l'examen du baccalauréat, dont 54 57 % de filles, 631.395 candidats sont inscrits à l'examen du BEM (52.26 % de filles) contre 812.655 candidats pour l'examen de fin de cycle primaire (48 60 % de filles). Sur un total de 18 811 centres consacrés aux examens de fin de cycle, le secteur compte 18 570 centres d'examen, 47 centres de collecte, 191 centres de correction et 03 autres centres d'affichage de résultats.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.