Les Algériens "déterminés" à mettre en échec tous les "desseins hostiles"    L'Algerie se tourne vers l'Afrique    La colère de la classe démunie    222 nouveaux cas, 181 guérisons et 5 décès    Ouverture d'une période de transfert du 25 au 31 janvier pour les clubs professionnels    "Pas d'effets indésirables graves relatifs au vaccin anti-Covid Spoutnik V"    Liverpool : L'attaque des Reds est en panne...    Ligue 1: ouverture d'une période de transfert du 25 au 31 janvier pour les clubs professionnels    La Cnas de Béjaïa lance une campagne d'information    Trois morts et une blessée dans un accident    «Un départ en fanfare» : le dernier caprice de Donald Trump    Institut français d'Alger Médiath'ART: La nuit porte…concept    La Lamborghini des bourdes !    Le lait en sachet, une denrée rare    Relance des travaux    Les infusions et les jus pour soigner la douleur sciatique    Saviez-vous que ... ?    Chronique du grand éclat de la diplomatie algérienne    Chachnaq 1er, Ouyahia et la «boîte noire»    Les super-héros Marvel de retour sur petit écran en noir et blanc    Record pour un dessin de Tintin : 3,175 millions d'euros    Les adversaires de Mellal n'ont pas mobilisé    La Tunisie et la Libye à pied d'œuvre à Alger    Zetchi entame sa campagne    L'Algérie classée derrière la France et la RDC    Museveni réélu avec 58,6% des voix pour un 6e mandat    Jan Kubis, nouvel émissaire de l'ONU pour la Libye    La rue fait monter la pression au Soudan    300 millions de centimes dérobés    Situation politique et questions régionales au menu    Le SNM s'en prend à la Cour suprême et au Conseil d'Etat    Les avocats plaident l'innocence    Le schiste américain remonte la pente    Hommage à la mère et à la Kabylie    Le moudjahid Moussa Cherchali inhumé au cimetière de Sidi Yahia    LE DROIT SELECTIF DU CRIME CONTRE L'HUMANITE    Oran : Tremblement de terre de magnitude 3,5    Relizane : Des demandeurs de logement manifestent    Métro d'Alger : La décision de reprise tarde à venir    Hausse inédite des prix: Mise en garde contre la dégradation du pouvoir d'achat    Lentement ou sans précipitation ?    Régularisation des détenteurs de contrats pré-emploi: 30.000 postes budgétaires pour l'Education    Football - Ligue 1: Le MCA refroidit l'ESS, le WAT de mal en pis    LOURDE CHARGE    Tribune - De Gaulle peut-il être un personnage passerelle entre la France et l'Algérie ?    «C'est Bouteflika qu'il fallait juger»    Le RCD fustige le gouvernement    Tébessa: Cinq morts et trois blessés dans l'explosion d'une bombe artisanale    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«La détermination des populations, seule voie pour en finir avec un système»
Publié dans La Nouvelle République le 25 - 05 - 2019

Le Secrétariat national du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) a appelé, hier samedi, à la mobilisation la plus large pour, dit-il, investir tous les espaces de luttes et de débats et à la solidarité pour venir à bout des prétentions des tenants de la contre-révolution. « La panique qui s'est emparée des centres de décision en ce 14ème vendredi de manifestation indique que la détermination des populations est la seule voie pour en finir avec un système politique inique », lit-on à travers un communiqué rendu public.
Pour le RCD, la jeunesse algérienne a, dans la contestation de l'ordre établi, fait preuve de maturité, de patience et de détermination. Estimant que le choix du pouvoir de fait de s'en tenir à un agenda essentiellement électoral qui met au centre la lutte pour le pouvoir alors que l'éclosion démocratique du 22 février autorise tous les espoirs, ne peut durablement rythmer la vie de la nation. « L'autoritarisme qui a ruiné le pays ne peut le mener vers la lumière par le simple fait qu'il change de visages », observe le parti de Mohcine Bellabes. Le Secrétariat national du RCD a également appelé la justice à entendre Abdelaziz Bouteflika, le chef de l'Etat déchu, sur, lit-on à travers ce communiqué, ses actions et sur les activités de ses collaborateurs. « A ce stade, c'est l'unique gage de crédibilité pour que ce qui est présenté comme une opération mains propres ne soit pas dans les faits une chasse aux sorcières, estiment les rédacteurs du document. Si on veut que la justice et rien que la justice s'exerce, en plus de l'indépendance dont elle doit jouir, y compris vis à vis de l'opinion publique, poursuit le RCD, elle doit déjà commencer à réfuter le caractère sélectif de ces interpellations en convoquant toute la 3issaba. «Y a-t-il des obstacles pour que la justice convoque l'ex chef de l'Etat pour l'entendre? Là est la question sur laquelle elle est attendue. Se peut-il que le chef de l'état-major qui a pris la tête de la croisade contre la ‘'bande'' ait une réponse», s'est-il interrogé. Tout en soulignant que les tribunaux sont instruits pour faire défiler devant les juges et les caméras " cachées " des médias aux ordres, des figures "choisies" de l'ancien régime, le parti de Mohcine Bellabes considère que dans un Etat de droit, personne n'aurait été surpris de la comparution des Ouyahia, Sellal, la cohorte de ministres cornaqués par les Bouteflika ou de Kouninef, Haddad, Tliba et Zoukh devant la justice. La reprise en mains des médias lourds, après un court intermède de flottement et l'usage de dispositifs répressifs, de plus en plus violents, pour contrer les actions du mouvement populaire, note encore le RCD dans son communiqué, préfiguraient déjà les dernières sorties du porte-parole du pouvoir de fait. «Le chef de l'Armée, au prix d'un déni de la réalité, continue à vouloir imposer ses vues et ses "solutions" à coup de menaces et autres anathèmes contre tous les courants politiques progressistes et les activistes qui réclament un véritable processus de construction d'un Etat de droit », relève le RCD qui dit prendre acte son l'offensive pour contourner les revendications du mouvement populaire et de son obstination à organiser une élection présidentielle sous un nouveau rapport de force clanique.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.