Manchester City: Foden lance un message à Mbappé    Liverpool-Real Madrid : Les compositions d'équipes    Un projet de décret exécutif sur la portabilité des numéros de téléphonie mobile examiné par le gouvernement    Soltana Khaya: ma lutte est celle de tous les Sahraouis    Coronavirus: 176 nouveaux cas, 116 guérisons et 4 décès    Covid-19: la pandémie a fait 2.961.387 morts dans le monde    Real : Une relation qui se complique entre Zidane et son président ?    Mali/assassinat du président de la CMA: vives condamnations, une enquête sera ouverte    Algérie Poste : Poursuite de la grève (3e jour)    Prison ferme pour l'ancien patron de l'Office du hadj    En attendant l'hydrogène bon marché    Les «ratés» de l'ancienne feuille de route    FAF... la mascarade continue    Les travaux auront lieu jeudi soir au Sheraton    Le Ghanéen Kwame Opoku passe la visite médicale    Liverpool et Dortmund prêts à surmonter leur handicap    «Nous n'allons pas applaudir tout ce que fera le système»    Prochaine création d'un centre de vaccinologie    Le Cnapeste maintient la pression    Tadjine el kemmoun    Their Algeria décroche le prix spécial du jury    Les étudiants continuent de marcher    L'espoir d'une reprise    Des journalistes reviennent en... autostop !    La marche de la communauté universitaire empêchée    L'Algérie œuvre à l'élimination totale des ADM    Démenti    Pas de diffusion télé pour le feuilleton "Babor Ellouh"    Rassemblement sur le parvis Matoub-Lounès à Paris    L'APLS mène de nouvelles attaques contre les forces de l'occupant marocain    Tebboune nomme Ahmed Rachedi Conseiller chargé de la culture et de l'audiovisuel    112ème mardi de protestation: Les étudiants au rendez-vous au premier jour du Ramadhan    Primauté du sucre et de l'huile contrariée    Sétif: Un atelier clandestin de fabrication d'armes démantelé    Le CRA ouvre un restaurant «Rahma» à la Médiathèque: 400 repas quotidiennement pour les démunis    La vitamine DZ, seule source d'énergie locale !    Le complexe de l'automobile    Mortellement poignardée par son mari    Azra scintille à tigzirth    Flambée vertigineuse des prix des produits alimentaires    Zorc optimiste pour Haaland    La dispute royale en Jordanie embarrasse l'Arabie saoudite    Un constat sans complaisance    L'Iran met en garde Washington contre le «sabotage» et les «sanctions»    Saidal fabriquera du Levothyrox    Alors, c'est In Salah ou Aïn Salah?    La librairie «Cheikh» renoue avec les ventes-dédicaces    L'amour à l'italienne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un examen dans le format habituel
Publié dans La Nouvelle République le 15 - 06 - 2019

674.831 candidats (54.57% de filles) passent, à partir d'aujourd'hui et jusqu'au jeudi 20 juin, les épreuves du Baccalauréat. Les scolarisés sont au nombre de 411.431 candidats (soit 60,51 %) et les candidats libres, 263.400 (soit 45,28 %), un chiffre gonflé par le nombre de candidats déjà bacheliers mais qui veulent repasser l'examen pour obtenir une meilleure note et aller dans la filière qu'ils préfèrent. Sur les 674.831 candidats, il y a plus de filles (362.212) que de garçons (306.619).
Le nombre de candidats issus des écoles privées est infime (4011 candidats). Le nombre d'inscrits aux centres pénitentiaires est, par contre, relativement élevé (3952). Les mesures matérielles, humaines et organisationnelles étaient déjà finalisées il y a plus d'un mois, pour garantir le bon déroulement des examens du baccalauréat au niveau des 48 wilayas. C'est ce qu'avait affirmé le ministre de l'Education nationale, Abdelhakim Belabed, après un Conseil interministériel tenu le 12 mai qui avait abordé cette question. La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a mobilisé plus de 18.000 policiers à travers le territoire national, pour la sécurisation la sécurisation des centres d'examen du Baccalauréat, session 2019, et des périmètres avoisinants relevant de leur territoire de compétence. Il s'agit, également, d'assurer l'escorte des sujets et des feuilles d'examens et le renvoi des colis vers les centres de compostage. Un dispositif sécuritaire spécial encadrant le déroulement des les épreuves du baccalauréat a été mis en place par la Gendarmerie nationale. Les procédures habituelles ont été reconduites cette année, comme la demi-heure supplémentaire et les deux sujets au choix pour chaque discipline et chaque filière. Les portes seront ouvertes à 7H30 et l'entrée pour tous les candidats se fera à 8H00, les retardataires pourront, jusqu'à 8H30, rejoindre les classes d'examen avec la consignation de leurs noms sur des registres de retard. Aucun retard ne sera autorisé au delà de cette heure (8H30). Les mêmes dispositions sont applicables pour les épreuves de l'après-midi qui débutent à 15H00, l'ouverture des portes aura lieu à 14H30, et tout candidat retardataire verra son nom consigné sur le registre prévu à cet effet. Le ministère de la Défense nationale a équipé les centres d'impression des sujets d'examen à l'échelle nationale en brouilleurs pour assurer la protection électronique et empêcher la fuite des sujets. A ce propos, on sait que le ministre a insisté sur l'impératif d'ouvrir les enveloppes des sujets des épreuves du BAC en temps opportun, affirmant que "leur ouverture avant l'heure est une erreur impardonnable". Concernant la fraude, en 2018, globalement, les chiffres étaient peu importants: 714 «épinglés» durant l'épreuve et 858 «détectés» durant la correction, au total 1572, un taux en baisse sur le long terme (0,7 % en 2013 et 0,2% en 2018). En 2018, le taux de réussite (55,88 %) avait été inférieur à celui de 2017 qui était de 56,07%. Enfin, rappelons que la réorganisation du Baccalauréat sera effective à partir de la session de 2020 sur la base d'un consensus entre le ministère de l'Education nationale et le partenaire social (syndicats et associations de parents d'élèves) concernant la réduction des jours d'examen de cinq à trois jours, motivée par le confort de l'élève. Les matières d'éducation islamique et d'histoire continueront de faire partie des épreuves écrites du Baccalauréat.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.