Huit blessés dans un accident sur l'autoroute est-ouest    Pour que la date du 20 avril 1980 ne soit plus exploitée    Charaf Eddine Amara, nouveau président de la FAF    FAF : le candidat unique, Charaf-Eddine Amara, fixe ses priorités    Le Président Tebboune exhorte les jeunes à tracer leur voie vers la réussite par le travail, le savoir et la rigueur morale    Algérie Poste appelle les travailleurs grévistes à « rejoindre immédiatement » leurs postes    Algérie Poste : La direction menace les grévistes de licenciement    Coronavirus: 167 nouveaux cas, 119 guérisons et 3 décès    Covid-19: la pandémie a fait 2.974.651 morts dans le monde    Le NMLWS condamne la décision de l'ouverture d'un bureau de LREM à Dakhla occupée    L'AIE relève ses prévisions de la demande    «La croissance économique n'atteindra pas les 4,5% prévus»    Le procès de six hirakistes reporté au 19 mai    Le Kenya désavoue l'ambassadeur marocain à Nairobi    Le RAJ appelle à une conférence nationale    Amandine mon amour    Ces partis à candidats «extra-muros»    Sommet à Sétif, virée à l'Est pour le CRB et le MCA    CA Bordj Bou Arréridj-MC Oran pour commencer    Flick va-t-il claquer la porte ?    Noureddine Tounsi risque un an de prison ferme    Crise du lait en sachet, les rationnements ne suffisent plus    Tension persistante dans l'éducation    Six éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés    Près de 28 000 familles nécessiteuses recensées    Saisie de 155 kg de viande de volaille impropre à la consommation    "la réforme de la Sécurité sociale est plus que délicate"    Ahmed Rachedi nommé conseiller chargé de la culture et de l'audiovisuel    Cérémonie des Oscars : des stars en chair et en os, pas sur Zoom    Dans les coulisses de la saison 2 du phénomène "Timoucha"    Des experts de l'ONU appellent à arrêter la colonisation et protéger le peuple palestinien    L'Algérie condamne l'assassinat de Sidi Brahim Ould Sidati    Boumerdès : Engouement au marché du Ramadhan    Bouira: Un piéton fauché par un camion    Faut-il recréer le monde sans nous ?    Nomination des chefs de sûreté    Les premiers signaux d'un emballement social    Les suggestions des opérateurs    Washington prépare à l'Otan le retrait concerté d'Afghanistan    Au Sahel, «il n'y a aucune solution sans Barkhane»    Pochettino fair-play avec le Bayern    Une offre sur la table pour Agüero    Al Menfi ferait «tous les efforts possibles» pour le départ des forces étrangères    Est-ce une nouvelle crise ?    Des partis à la recherche de candidats    La leçon d'une vie    «L'Etat n'abandonnera jamais le cinéma»    Lancement de la plateforme numérique «lawhati.dz»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





M. Ghali invité à la cérémonie d'investiture du nouveau président mauritanien
Publié dans La Nouvelle République le 08 - 07 - 2019

Le président de la République arabe sahraouie démocratique, Brahim Ghali, a reçu l'invitation officielle de son homologue mauritanien, Mohamed Ould Abdelaziz, pour assister à la cérémonie d'investiture du nouveau président de la Mauritanie, Mohamed Cheikh El-Ghazouani.
L'invitation a été transmise au chef de la diplomatie sahraouie, Mohamed Salem Ould Salek, par son homologue mauritanien Ismail Ould Cheikh Ahmed, en marge des travaux du 12ème sommet extraordinaire des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union africaine (UA) à Niamey, pour assister à la cérémonie officielle prévue le 1er août 2019 à Nouakchott, a précisé SPS. Le candidat de la majorité, Mohamed Cheikh El-Ghazouani, a été proclamé président de la Mauritanie par le Conseil constitutionnel, à l'issue d'un scrutin présidentiel au cours duquel il avait été élu avec 52% des suffrages exprimés au premier tour.
La RASD un acteur clé dans la lutte contre le trafic de drogue et le terrorisme
Le président Ghali, arrivé samedi à Niamey pour participer au 12ème sommet de l'UA dont les travaux ont commencé dimanche, a eu des entretiens avec des chefs d'Etat et de gouvernement de l'UA, la Commission de l'Union africaine et les organes de décision de l'Organisation continentale afin de discuter des progrès de la cause sahraouie, au niveau régional et international. Le représentant du Front Polisario en France, Oubi Bouchraya, a mis en exergue les efforts déployés par la République arabe sahraouie démocratique (RASD) pour lutter contre le terrorisme et le trafic de drogue, soutenant que la RASD demeure "un acteur clé" dans la lutte contre ces fléaux dans la région.
Intervenant lors d'un atelier organisé vendredi par la délégation sahraouie en Espagne dans le cadre des réunions préparatoires de la 44e édition de la Conférence européenne de coordination du soutien au peuple sahraoui (EUCOCO), prévue en novembre à Vitoria-Gasteiz, M. Bouchraya a mis en exergue «l'expérience des forces de sécurité sahraouies et l'engagement de la RASD en faveur de la stabilité et de la paix dans la région». Le représentant du Front Polisario a souligné lors de son intervention que cette expérience et cet engagement sont des arguments essentiels pour la mise en œuvre des stratégies continentales et internationales. M.Bouchraya a déploré, cependant, la vision stratégique limitée de l'Union européenne (UE) dans la région en ne reconnaissant pas la RASD comme un élément essentiel pour lutter contre les maux qui affectent l'Afrique du Nord et le sud de l'Europe. «L'Union européenne ne peut pas continuer à sous-estimer l'Etat sahraoui dans la région», a précisé le diplomate sahraoui.
«Avec des moyens propres et modestes, l'Etat sahraoui met en œuvre d'importantes mesures de sécurité», a-t-il ajouté.
Dans le cadre de ces préparatifs pour l'Eucoco, la Coordination européenne des comités de soutien au peuple sahraoui s'est engagée à intensifier les actions de sensibilisation vis-à-vis de la cause sahraouie et à mobiliser l'opinion publique pour que la communauté internationale intervienne contre la violation des droits de l'Homme et le pillage des ressources au Sahara occidental occupé. Réunis à Vitoria-Gasteiz, les membres de la Coordination européenne ont appelé à intensifier la bataille internationale, à mobiliser l'opinion publique pour que la communauté internationale intervienne contre la violation des droits de l'Homme et le pillage des ressources au Sahara occidental occupé par le Maroc ainsi qu'à agir pour faire respecter les résolutions de l'ONU et de l'Union africaine (UA) prévoyant le doit à l'autodétermination du peuple sahraoui.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.