Tebboune autorise la réouverture progressive des mosquées et des plages    4 ans de prison ferme requis à l'encontre de Drarni, Belarbi et Hamitouche    Décès de Saïd Amara: Djerad présente ses condoléances à la famille du défunt    Constantine: saisie de 90 000 comprimés psychotropes    Djerad accuse des parties qui chercheraient à provoquer la « Fitna »    AID EL ADHA : Plus de 10 000 commerçants non mobilisés ont assuré la permanence    Louisa Hanoune évoque son emprisonnement    COUPURES DE L'ALIMENTATION EN EAU POTABLE : Le DG de l'ADE s'explique    TRAITEMENT CONTRE LA COVID-19 : Le ministre de la santé Benbouzid apporte des précisions    Covid-19: 507 nouveaux cas, 482 guérisons et 8 décès    Boumerdès: fin de confinement pour 236 algériens rapatriés de Russie    M'hamed Benredouane enterré au cimetière de Bouzaréah à Alger    Raids israéliens sur Ghaza: le Hamas dénonce une "escalade et une agression"    FEUX DE FORETS : 8800 Hectares ravagés en 2 mois    MOSTAGANEM : Les citoyens appelés au respect des horaires de dépôt des ordures ménagères    La chaîne "El Maarifa" désormais diffusée sur Nilesat    6 personnes tuées dans l'explosion d'un engin artisanal    Louisa    Aubameyang offre la Cup et l'Europe à Arsenal    L'opposition prépare une deuxième motion de défiance contre Ghannouchi    Trump provoque un tollé politique en évoquant un possible report de la présidentielle    Alger surprise par la liste de l'UE    L'hommage unanime du métier    À fleur de peau de Meriem Mesraoua au Festival du film de Venise    18 civils tués dans une attaque de Boko Haram    Le Soudan affirme agir pour que Washington le retire de la "liste noire"    Ankara a acheminé plus de 17 000 mercenaires syriens en Libye    Talaie El-Houriat réclame des réformes structurelles profondes    Le combat douteux du syndicat    Décès de l'ancien président de la FAF, Saïd Amara    Trois candidats en compétition    La fille des Aurès    Fin de cavale pour le secrétaire particulier de Gaïd Salah    "Le 4e art est le produit de luttes engagées"    Une palette azurée pour effacer le gris du confinement    Abbès Morsli, Président du CSA/USMBA : «La saison 2020-2021 s'annonce difficile»    MO Béjaïa : Les dirigeants face à un avenir difficile    Moustakbel Oued Sly accède en ligue 2 : Le club engagé dans la voie du professionnalisme    Festival international du film de Moscou : Hamid Benamra s'affiche avec Time life    Décès de l'écrivain Daho Tabti : C'était un clairvoyant    Centenaire de l'écrivain Mohammed Dib : Le dictionnaire amoureux de la Finlande    CHEQUES ET LIQUIDITES    Nucléarisation rampante    El Tarf: Les bureaux de poste toujours sans liquidités    Sidi Bel Abbès: Le nouveau chef de sûreté de wilaya installé    Crise financière: Une question d'argent !    Mesurer les distances à l'œil nu    Cinq terroristes éliminés et un autre arrêté en juillet    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«La SPA Soprovi est le seul opérateur agréé dans le montage des véhicules en Algérie»
Publié dans La Nouvelle République le 18 - 07 - 2019

La ministre de l'Industrie et des Mines, Mme Djamila Tamazirt, a confirmé hier, qu'il n'y a qu'un seul opérateur économique qui a obtenu l'agrément pour la fabrication des véhicules en Algérie, en l'occurrence la SPA Soprovi spécialisée dans la fabrication des camions tracteurs et porteurs de la marque Volvo et Renault Trucks, en partenariat avec le groupe Souakri implanté dans la commune de Meftah.
La ministre a assuré que cet investisseur répond entièrement aux doléances du cahier des charges relatives au montage et la fabrication des véhicules en Algérie, alors que les autres fabricants font l'objet de réserves émises par son département.
«Ces opérateurs économiques doivent lever toutes les réserves pour qu'ils puissent obtenir l'agrément pour pouvoir continuer leurs activités», a précisé la ministre, lors d'une visite de travail effectuée hier dans la wilaya de Blida. «Ma présence ici, dans cette usine de montage, est un message pour dire que l'État accompagne et soutient l'industrie automobile à condition que les investisseurs dans ce secteur répondent exigences du cahier des charges relatives aux conditions et aux modalités d'exercice de l'activité de production et de montage de véhicules», a souligné la ministre avant de répondre à une question relative au devenir des usines dont les patrons sont mis en détention provisoire par la justice.
À ce sujet, la ministre rassure qu'aucune entreprise ne sera mise à l'arrêt afin de sauvegarder l'outil de production et la main-d'œuvre. Selon elle, l'État peut designer des administrateurs pour pouvoir assurer la continuité de la production jusqu'à ce que la justice prononce son verdict à l'encontre du patron de l'entreprise. Concernant l'arrêt de plusieurs minoteries, Djamila Tamazirt, rassure là aussi, pour dire que ces entreprises activent dans l'illégalité, et leur arrêt n'aura aucun impact sur le marché du fait que se sont de petites minoteries avec une capacité de production limitée. «Nous avons donné des instructions pour couvrir la part de production de ces minoteries», a assuré la ministre, lors d'un point de presse organisé à la fin de sa visite d'inspection.
Une production de six camions remorques par jour
La société par action Soprovi Algérie entre le groupe Souakri et le groupe Renault, compte augmenter sa production journalière de 6 à 10 camions par jour, d'ici la fin de l'année. Les responsables de cette entreprise prometteuse ont saisi l'occasion de la présence de la ministre pour aborder certains problèmes qui freinent la production, comme la lenteur des dédouanements des pièces pour la fabrication. Le responsable français montre du doigt la chaîne de montage à arrêt à cause de la lenteur de la franchise douanière. L'entreprise en question qui emploie 500 travailleurs, prévoit d'ici l'an 2020, introduire la fabrication de camion Volvo pour pouvoir répondre aux besoins du marché national. Lors de la présentation du plan d'action de l'entreprise, les responsables restent optimistes quant au taux d'intégration locale dans la fabrication. Ils estiment que certains investisseurs algériens ont exprimé le vœu de fabriquer certaines pièces de la carrosserie, en annonçant qu'un contrat a déjà été signé avec un opérateur national spécialisé dans la fabrication des outillages en plastique.
Par ailleurs, La SPA Soprovi compte exporter, d'ici 2022, environ 530 millions de dinars, soit 5,6 % du chiffre d'affaire. La ministre a également visité l'Entreprise nationale de charpente et de chaudronnerie (CR Metal), du groupe IMETAL pour se rendre compte de la grande capacité de cette entreprise publique qui couvre amplement les besoins des entreprises comme Sonelgaz, Sonatrach ou le ministère de la Défense en matière d'engineering, la fabrication et le montage des charpentes lourdes et légères, chaudronnerie simple et complexe, bombes et équipements industriels divers. Grâce à son ambitieux plan de développement, l'entreprise quadruple sa production en passant de 4000 t/an à 15.000 t/an. Cette entreprise méconnue couvre pourtant les besoins de la Sonatrach et autres grandes entreprises. A titre d'exemple, l'entreprise Saidal vient de signer un contrat avec l'entreprise pour la réalisation d'un complexe biopharmaceutique qui sera lancé dans la wilaya de Bouira.
La ministre à demandé aux responsables de faire tourner le complexe à plein régime pour pouvoir répondre davantage aux besoins du marché national, et pourquoi pas, exporter. Elle a également demandé s'il y avait la possibilité de réorienter une partie de la production du complexe El-Hadjar pour répondre à la demande en matière première de cette entreprise qui a déjà entamé la phase d'exportation vers la Mauritanie et le Gabon. La ministre a achevé sa tournée par la visite de la Société des ciments de la Mitidja qui appartient au groupe Gica. Avec une production, annuelle de 1. 000.000 t/an de ciment Portland, la cimenterie de Meftah qui détient 65 % de son capital social contre 35 % pour la société Lafargeholcim, compte augmenter sa capacité de production en entamant la phase de l'exportation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.