«Le dialogue doit prendre en considération les craintes légitimes de l'opposition»    Plus de 82 % des citoyens satisfaits des services de police    Omari insiste sur l'accompagnement des projets agricoles    Les modalités de fonctionnement d'un compte d'affectation spéciale fixées au JO    Rentrée sociale et balance des paiements au menu    Signature d'une convention entre le secteur des forêts et l'unité d'ingénierie    Hassan Rabehi à Ouargla évoque le rôle capital des médias    ARRESTATION DU DIRECTEUR DE L'AGENCE FONCIERE D'ORAN : Plusieurs hauts responsables impliqués dans un scandale immobilier    TISSEMSILT : Des coupures intempestives d'électricité au quotidien    30 milliards de dollars dilapidés au ministère du Travail    CLASSEMENT MONDIAL DES ARMEES : L'ANP parmi les 30 puissances mondiales    COUR SUPREME : Tayeb Louh placé sous mandat de dépôt    COUR DE JUSTICE DE MOSTAGANEM : Le nouveau président et le procureur général installés    Drame du concert de Soolking : 5 morts et 17 blessés    BIR EL DJIR (ORAN) : Le nouveau maire suspendu par le wali    RENTREE SCOLAIRE A MASCARA : Plus de 230.000 élèves bientôt sur les bancs de classes    JUSTICE : Zeghmati veut nettoyer son secteur    Naples: Lozano a signé (officiel)    Real Madrid: Neymar, un pied qui inquiète    Vers la fin du pouvoir militaire ?    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce vendredi    Les souscripteurs montent au créneau    Benflis insiste sur le départ du gouvernement    Amrani reste    Velud : "Je suis confiant pour la qualification"    «Les manœuvres marocaines à Guerguerat menacent la sécurité de toute la région»    L'ONU craint une fragmentation    Le Soudan se dote de nouvelles institutions    Une nouvelle coalition pour barrer la route à Matteo Salvini    Le projet de convention nationale finalisé aujourd'hui    Où en est l'aménagement du futur parc de Sidi-Ghilès ?    "Il y a beaucoup d'arnaques"    Tôt ou tard, le rêve redémarrera !    Grande offensive des affaires religieuses    Où est passé le ministre des Moudjahidine ?    Ligue 2 : Le RCA et l'OMA autorisés à jouer à domicile    Slimani : Tout pour aider son nouveau club    CAN-2019 (U23) : La sélection nationale en stage à Sidi Moussa    Un sommet avant le SommetV: Poutine en villégiature à Bormes-les-Mimosas    Constantine - Marchés des fruits et légumes: Chute relative des prix et timide reprise des activités    Après d'importants travaux de restauration: Les Arènes d'Oran ouvertes aux visiteurs    Tiaret: Le cimetière, ce lieu de rencontre des vivants    Artistes en herbe à l'affiche    Au deuxième trimestre : L'économie allemande s'est contractée, l'export souffre    Carlos Lopes: Avec la ZLEC, "les Africains ont avantage à faire du commerce intra-africain"    Appel à l'investissement privé    L'opposition s'inquiète de l'entrée en vigueur de l'état d'urgence    Javier Bardem appelle à protéger les océans    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«La SPA Soprovi est le seul opérateur agréé dans le montage des véhicules en Algérie»
Publié dans La Nouvelle République le 18 - 07 - 2019

La ministre de l'Industrie et des Mines, Mme Djamila Tamazirt, a confirmé hier, qu'il n'y a qu'un seul opérateur économique qui a obtenu l'agrément pour la fabrication des véhicules en Algérie, en l'occurrence la SPA Soprovi spécialisée dans la fabrication des camions tracteurs et porteurs de la marque Volvo et Renault Trucks, en partenariat avec le groupe Souakri implanté dans la commune de Meftah.
La ministre a assuré que cet investisseur répond entièrement aux doléances du cahier des charges relatives au montage et la fabrication des véhicules en Algérie, alors que les autres fabricants font l'objet de réserves émises par son département.
«Ces opérateurs économiques doivent lever toutes les réserves pour qu'ils puissent obtenir l'agrément pour pouvoir continuer leurs activités», a précisé la ministre, lors d'une visite de travail effectuée hier dans la wilaya de Blida. «Ma présence ici, dans cette usine de montage, est un message pour dire que l'État accompagne et soutient l'industrie automobile à condition que les investisseurs dans ce secteur répondent exigences du cahier des charges relatives aux conditions et aux modalités d'exercice de l'activité de production et de montage de véhicules», a souligné la ministre avant de répondre à une question relative au devenir des usines dont les patrons sont mis en détention provisoire par la justice.
À ce sujet, la ministre rassure qu'aucune entreprise ne sera mise à l'arrêt afin de sauvegarder l'outil de production et la main-d'œuvre. Selon elle, l'État peut designer des administrateurs pour pouvoir assurer la continuité de la production jusqu'à ce que la justice prononce son verdict à l'encontre du patron de l'entreprise. Concernant l'arrêt de plusieurs minoteries, Djamila Tamazirt, rassure là aussi, pour dire que ces entreprises activent dans l'illégalité, et leur arrêt n'aura aucun impact sur le marché du fait que se sont de petites minoteries avec une capacité de production limitée. «Nous avons donné des instructions pour couvrir la part de production de ces minoteries», a assuré la ministre, lors d'un point de presse organisé à la fin de sa visite d'inspection.
Une production de six camions remorques par jour
La société par action Soprovi Algérie entre le groupe Souakri et le groupe Renault, compte augmenter sa production journalière de 6 à 10 camions par jour, d'ici la fin de l'année. Les responsables de cette entreprise prometteuse ont saisi l'occasion de la présence de la ministre pour aborder certains problèmes qui freinent la production, comme la lenteur des dédouanements des pièces pour la fabrication. Le responsable français montre du doigt la chaîne de montage à arrêt à cause de la lenteur de la franchise douanière. L'entreprise en question qui emploie 500 travailleurs, prévoit d'ici l'an 2020, introduire la fabrication de camion Volvo pour pouvoir répondre aux besoins du marché national. Lors de la présentation du plan d'action de l'entreprise, les responsables restent optimistes quant au taux d'intégration locale dans la fabrication. Ils estiment que certains investisseurs algériens ont exprimé le vœu de fabriquer certaines pièces de la carrosserie, en annonçant qu'un contrat a déjà été signé avec un opérateur national spécialisé dans la fabrication des outillages en plastique.
Par ailleurs, La SPA Soprovi compte exporter, d'ici 2022, environ 530 millions de dinars, soit 5,6 % du chiffre d'affaire. La ministre a également visité l'Entreprise nationale de charpente et de chaudronnerie (CR Metal), du groupe IMETAL pour se rendre compte de la grande capacité de cette entreprise publique qui couvre amplement les besoins des entreprises comme Sonelgaz, Sonatrach ou le ministère de la Défense en matière d'engineering, la fabrication et le montage des charpentes lourdes et légères, chaudronnerie simple et complexe, bombes et équipements industriels divers. Grâce à son ambitieux plan de développement, l'entreprise quadruple sa production en passant de 4000 t/an à 15.000 t/an. Cette entreprise méconnue couvre pourtant les besoins de la Sonatrach et autres grandes entreprises. A titre d'exemple, l'entreprise Saidal vient de signer un contrat avec l'entreprise pour la réalisation d'un complexe biopharmaceutique qui sera lancé dans la wilaya de Bouira.
La ministre à demandé aux responsables de faire tourner le complexe à plein régime pour pouvoir répondre davantage aux besoins du marché national, et pourquoi pas, exporter. Elle a également demandé s'il y avait la possibilité de réorienter une partie de la production du complexe El-Hadjar pour répondre à la demande en matière première de cette entreprise qui a déjà entamé la phase d'exportation vers la Mauritanie et le Gabon. La ministre a achevé sa tournée par la visite de la Société des ciments de la Mitidja qui appartient au groupe Gica. Avec une production, annuelle de 1. 000.000 t/an de ciment Portland, la cimenterie de Meftah qui détient 65 % de son capital social contre 35 % pour la société Lafargeholcim, compte augmenter sa capacité de production en entamant la phase de l'exportation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.