Ménès : "La déclaration de Le Graet sur Benzema est déplacée"    Qualifs CAN 2021 : Le Sénégal enchaine bien face à l'Eswatini    PRESIDENTIELLE : Mihoubi dévoile son programme électoral    SONATRACH : Kamel-Eddine Chikhi prend ses fonctions    CAMPAGNE ELECTORALE : Les médias signent la charte d'éthique    ORAN : Une marche de soutien à l'élection présidentielle    SIDI BEL ABBES : 30083 doses de vaccin antigrippal remises aux établissements de santé    Karaté/Coupe de France 2019 l'Algérienne Inès Abid en or    Sahara occidental: grande manifestation en Espagne contre la déclaration de Madrid    Des averses de pluie, parfois orageuses, annoncées au Centre et à l'Ouest du pays    Diabète : 5% seulement des diabétiques ont besoin de médicaments innovants    Syrie: les USA s'efforcent de faire obstacle aux négociations entre le gouvernement et les Kurdes    CHU d'Oran : 100 cas d'intoxications aiguës aux pesticides enregistrés annuellement    Iran: 40 arrestations durant les manifestations contre le prix de l'essence    Marches populaires à Aokas et à Kherrata    20 morts dans une attaque contre un village    Manifestation pour le départ du Premier ministre    RCD : "Le rendez-vous du 12 décembre est déjà disqualifié"    Entrée en service avant fin 2019 de l'Agence nationale pour le développement de la numérisation    La planche du naufrage !    Mellal : "La JSK aura besoin d'Al-Tubal en championnat"    Le Mouloudia pour oublier la dernière déconvenue    Les douze premiers qualifiés à l'Euro-2020    Ronaldo veut un 100e but, une qualif' et une revanche    La grande improvisation    «L'usine RAP a respecté tous ses engagements»    Le MNEA se mobilise    La France va revoir sa politique des visas    9 morts et 14 blessés en 48 heures    Le saviez-vous… ?    César Manrique, l'homme qui a fait de Lanzarote une œuvre d'art    Grande affluence aux Journées de la chanson bédouine et de la poésie populaire    Accord de partenariat pour l'entretien des sites archéologiques    16e édition de Dimajazz : inoubliable soirée de clôture avec le Wonder Collective    Le débat sur l'Islam est une provocation politique    Début officiel de la campagne présidentielle aujourd'hui : Les candidats sur un «terrain miné»    Alors que Trump fait le cavalier seul, l'UE doit-elle s'allier à la Chine ?    Iran : Découverte d'un énorme gisement de pétrole, quel avenir pour son développement ?    Intempéries: De nombreux dégâts déplorés à Béjaïa    Oran Le projet de la "gestion intégrée des déchets ménagers" en débat    Liga: Villarreal - Atlético Madrid ne se jouera pas à Miami    Boumerdes Un projet de jumelage signé entre la wilaya et la province chinoise de Hainan    Chine La Chine porte un coup dur à la première puissance économique européenne    Bolivie: La sénatrice Jeanine Añez se proclame présidente par intérim, Morales dénonce "un coup d'Etat"    Liban: Un nouveau gouvernement après huit mois de blocage    2e Journée d'Art Contemporain de Carthage : 57 artistes à "L'Internationale à l'Œuvre"    10e Fica : Remise des prix aux lauréats et hommage à Moussa Haddad    Cinéma : "Yuli" et "Karma" projetés à l'avant dernier jour du FICA    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Lutte contre trafic de stupéfiants à Annaba
Publié dans La Nouvelle République le 14 - 09 - 2019

La vigilance des préposés aux frontières terrestres s'est accrue, en exécution des instructions et orientations de l'autorité supérieure douanière ayant pour mission le contrôle douanier aux frontières. L'objectif des services opérationnels est de lutter plus efficacement contre les phénomènes de fraude et de contrebande. C'est ce que semble n'avoir pas pris en considération les contrebandiers dans leur tentative d'introduire, ce dernier mercredi 12 septembre 2019 en Algérie, 15.528 psychotropes soigneusement emballés pour y être dissimulés dans deux voitures immatriculées en Algérie en provenance de Tunisie.
C'est dire que les préposés, relevant de la compétence territoriale de la Direction régionale des douanes à Annaba, au niveau de l'Inspection divisionnaire des douanes de Souk-Ahras, précisément au poste frontalier d'El-Hedada, ne se sont pas laissés avoir. Ils ont procédé à la saisie de 15.528 comprimés de psychotropes dissimulés dans deux voitures immatriculées en Algérie, en provenance de la Tunisie. La prise est d'autant plus importante quand on sait qu'elle intervient à la rentrée scolaire. Il s'agit de psychotropes sous la forme de 13.776 comprimés de marque Pregabaline 150 Mg, 1140 comprimés de Dolica 150 mg, 60 comprimés de marque GABAMIM 150 mg, 120 comprimés de Neuryl 150 mg, 14 comprimés Lyrica 150 Mg, 360 comprimés Edgar 150 Mg, 58 comprimés Lexomil, le tout certainement destiné aux lycéens.
C'est dire que le laxisme qui caractérisait à une certaine époque nos frontières n'est plus de mise. Avant d'être admis sur le territoire algérien, au titre d'opérations d'importations, les produits ne sont pas indemnes de la rigueur appliquée par les gardiens de nos frontières économiques. Ce que confirment des informations portant sur de multiples et vaines tentatives d'introduction de marchandises à finalité commerciale douteuse. A l'image de la carte électronique saisie, ces derniers jours, au port d'Annaba. Il s'agit d'une marchandise prohibée importée de France par un opérateur économique algérien. Elle consiste en une carte électronique.
Destinée à des équipements de télécommunication, et portant pour origine, qui plus est, Israël, la prise tient du coup de maître. Elle l'est d'autant plus que ce n'est pas la première fois que les douaniers de Annaba découvrent, lors de «visite physique minutieuse» qu'ils effectuent, ce type de produits. Et lorsque la saisie porte sur des équipements électroniques camouflés en produit, tout ce qu'il y a de banal, il y a lieu de se poser des questions. D'aller et au-delà des suites habituellement données à ce type d'affaire. Une seule petite carte électronique portant identification d'origine «made in Israël» payée l'équivalent de 80.113,16 DA, cela impose des investigations poussées. Les mêmes services de douanes de la Direction régionale de Annaba ne sont pas à leur premier coup d'essai.
C'est ce que précise dans le communiqué signé par le chef de l'Inspection divisionnaire des douanes à Annaba. Dans le document en question, ce responsable souligne que ces services ont déjoué plusieurs tentatives d'introduction de produits israéliens en Algérie. Telles celles des 515 filtres à air et à huile en 2015 et les 58 colis de 5815 joggings pour enfants en décembre 2016.
Les deux colis étaient censés avoir été importés de chine alors qu'ils provenaient d'Israël. Les douaniers de Annaba ont également saisi des quantités importantes de produits prohibés, comme les psychotropes, Ecstazy, caméras de surveillance, drones, appareils de télécommunication, brouilleurs, cartouches /balles, pétards et produits pyrotechniques, tractes subversifs,etc.
Les opérations de contrôle en question ont été effectuées au port d'Annaba, à l'aéroport Rabah Bitat, à l'entrepôt public sous douanes et au centre de tri postal par les différentes brigades des douanes d'Annaba et Guelma, l'Inspection du contrôles des opérations commerciales, la Recette principale des douanes, Services de contrôle du centre de tri postal pour la lutte contre toutes les formes de fraude et de contrebande.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.