Après la Constitution, une autre mission pour Laraba    POUR FAIRE REUSSIR LE REFERENDUM SUR LA CONSTITUTION : L'ANP fournira tous les efforts    Kalida Toumi bientôt devant le tribunal de Sidi M'hamed    AFFAIRE ALI HADDAD : Ouverture d'une information judiciaire sur le transfert de 10 millions de dollars    PROGRAMME AADL2 A MOSTAGANEM : Un projet qui traine à Stidia    CORONAVIRUS EN ALGERIE : Benbouzid confirme la véracité des chiffres    LE PHENOMENE EST DE RETOUR : 92 harraga dont 30 Marocains interceptés au large d'Oran    POLE UNIVERSITAIRE DE LAGHOUAT : Plusieurs infrastructures scientifiques inaugurées    De nouveaux produits interdits a l,importation    Information judiciaire sur le transfert de 10 millions de dollars    Une "étape cruciale" pour Chanegriha    Tebboune installe la Commission nationale    250 millions de dollars perdus annuellement    "Nous n'importerons aucun vaccin qui ne soit pas pré-qualifié OMS"    Les contaminations poursuivent leur baisse    Mystérieuse disparition de deux fillettes    Révision de la Constitution: début dimanche de la révision des listes électorales    Révision de la Constitution, un pas important vers l'édification d'une Algérie forte    Coronavirus: 210 nouveaux cas, 105 guérisons et 6 décès    Seuls 13 joueurs maintenus    Oukal (MCA) 12e recrue estivale    «L'algérianisation», priorité de Belhimer    Plus de 747 000 dossiers régularisés    Tebboune bannit les lettres de dénonciation anonymes    L'Ansej en mission de sensibilisation    L'ONU salue la décision de Fayez al-Sarraj de démissionner    Genèse d'un rebondissement des contaminations    Belatoui nommé adjoint de Casoni    Plus de 80 ha de chêne vert consumés près de Tikjda    Abdelmadjid Merdaci n'est plus    3 animateurs des cafés littéraires interpellés puis relâchés    Epidémie : annulation de la Fiac 2020, principal rendez-vous du monde de l'art à Paris    Office national des droits d'auteur (ONDA) : Transparence dans la gestion    Sept morts dans deux attaques    3300 habitations démolies en six ans par Israël    Erdogan prêt à rencontrer le Premier ministre grec    Ce que prévoit le projet de rénovation    Le recrutement d'Abdelhafid fait jaser    "Je suis soulagé !"    CRB : Aïboud contrôlé positif à la Covid-19    Egypte : Belaïli en route vers Al Ahly du Caire    Niger : L'EI revendique l'assassinat de 8 personnes    Somalie : Accord pour des élections en 2021    Pour la solidarité avec le peuple algérien et la libération des détenus du Hirak    L'auteur Youcef Laichi Mimoun grand lauréat    "Confilmés", la résistance par l'image    Evénement musical. La rentrée en Nouba : Lila Borsali se digitalise    Israël : le «pacte d'Abraham» et la trahison des émirs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«La qualité des candidatures définira le taux de participation»
Publié dans La Nouvelle République le 17 - 09 - 2019

Le président de la Commission politique de l'Instance nationale de dialogue et de médiation, Amar Belhimer, docteur en droit public, a réitéré, hier lundi, à Alger, l'exigence de la démission du Premier ministre, Nouredine Bedoui, considéré, a-t-il dit, comme «le chef d'orchestre» des fraudes électorales et locales en 2017.
«Le Premier ministre, Nouredine Bedoui, traîne une responsabilité dans la répression des mouvements de protestation, et est accusé de faux et usage de faux au sujet des signatures en faveur de la candidature du Président déchu, Abdelaziz Bouteflika», a-t-il indiqué. S'exprimant sur les ondes de la Radio nationale Chaîne III dont il était l'invité de la rédaction, Amar Belhimer a appelé à aller «très vite», vers la démission du Premier ministre. «Après la satisfaction du volet institutionnel et juridique, avec la mise en place de la Haute autorité indépendante d'organisation des élections et l'amendement de la loi organique relative aux élections, il reste maintenant aux hautes autorités du pays à accéder aux conditions politiques de l'Instance nationale du dialogue et de médiation (INDM)», a estimé M Belhimer. Rappelant au passage que sur la base du rapport remis aux hautes autorités, le Panel considère que le Chef de l'Etat doit rester à sa place. Evoquant le scrutin présidentiel du 12 décembre prochain, le président de la Commission politique de l'instance nationale de dialogue et de médiation, affirme que la qualité des candidatures définira le taux de participation. «Si vous avez des candidats crédibles, porteurs de programmes, de projets, d'espoir et d'avenir, les électeurs seront naturellement nombreux à aller aux urnes», a-t-il observé lors de son passage dans l'émission l'invité de la rédaction de la radio nationale Chaîne III. Au regard du dispositif mis en place, a poursuivi Amar Belhimer, aucun doute n'est permis sur la transparence de ce scrutin présidentiel du 12 décembre prochain. Qui (transparence, ndlr) sera, a-t-il souligné, hors de tout contrôle administratif, insistant sur la qualité des candidatures pour, a-t-il dit encore, doper le taux de participation à la Présidentielle. Revenant sur les mesures d'apaisement recommandées par l'Instance nationale du dialogue et de médiation qu'a coordonné Karim Younès, Amar Belhimer a mis en avant la nécessité d'accélérer les procédures dans le respect de l'indépendance de la justice. «On ne peut pas se prévaloir de l'indépendance de la justice dans un pays de droit tout en sollicitant par des ordres téléphoniques cette justice avant que les dossiers ne soient traités», a encore observé l'invité de la rédaction de la radio nationale Chaîne III.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.