Prorogation du délai    L'entreprise sera soumise « à un audit complet »    La Zlecaf, un choix "stratégique pour l'Algérie"    772 nouveaux cas et 9 décés en 24 heures    Fin tragique pour le petit Yanis    Les responsables sanitaires divisés !    Les deux conditions à satisfaire    Premier League : Man United renverse West Ham. Benrahma a joué 20 minutes    Mali: le colonel Malick Diaw élu à la tête du Conseil national de transition    L'APLS poursuit le bombardement des sites militaires marocains pour le 23e jour consécutif    2e journée de Ligue 1: le "syndrome" des nuls continue de plus belle    Transport aérien : les vols commerciaux internationaux suspendus jusqu'à nouvel ordre    Algérie-Italie : signature à Alger d'un mémorandum d'entente sur le dialogue stratégique    CAHIER DES CHARGES LIE A LA CONSTRUCTION AUTOMOBILE : Le ministère de l'Industrie dément tout changement    COMMENÇANTS IMPACTES PAR LE COVID-19 : Les conditions d'indemnisation fixées    L'artiste M'hamed Bouhaddaj expose ses nouvelles œuvres à Tlemcen après 30 ans d'exil à l'étranger    Seulement 8 députés pour 5 ministres    Yacine Mebarki se pourvoit en cassation    Le militant écologiste Karim Khima acquitté    Quand le Parlement européen secoue le cocotier    Fragile consensus politique en Libye    «Nous sommes en Europe, au milieu de deux extrémismes, qui, d'ailleurs, se nourrissent mutuellement»    La Chine, "plus grande menace pour la démocratie"    Vers un dénouement de la crise du Golfe    Les «qui-tu-quistes» aux abois    Les militants de RAJ réclament la réhabilitation    Rumeur et inquiétude : le convalescent et le syndrome du prédécesseur    LDC. MC Alger – Buffles FC (Bénin) : Le Doyen l'emporte sur tapis vert !    Js kabylie : Mellal parle des objectifs du club    ES Sétif : Le retour de Fahd Halfaïa    Benaraïbi, Baup et six joueurs atteints de coronavirus    USMBA-MCA mardi    Spectre ou menace réelle ?    Le niveau des barrages en nette hausse    Une récolte de 372 000 quintaux attendue    Ouverture d'un tronçon de 10 km aux véhicules légers    Incident à la station-service du Caroubier    Fin tragique pour le petit Yanis    7 arrestations pour trafic d'armes et de stupéfiants    Le président de l'APW interpelle le ministre de la Santé    Ferhat Aït-Ali Brahim montre la voie bancaire    Un hymne à l'amour et à la jeunesse    Une expérience unique dans le monde arabe    L'observation des oiseaux à Central Park, rare loisir en temps de Covid    Une «Histoire du fils» qui dure un siècle    Le théâtre britannique s'invite virtuellement au TNA    LE LONG TUNNEL NOIR    Mgr Henri Teissier sera inhumé le 9 décembre à la basilique de Notre Dame d'Afrique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des centaines de km2 libérés, des milliers de soldats faits prisonniers
Publié dans La Nouvelle République le 02 - 10 - 2019

Les forces armées yéménites, qui comptent dans leurs rangs les combattants des Comités populaires d'Ansarullah et des unités de l'armée, ont annoncé une opération de grande envergure qui se déroule depuis 72 heures sur l'axe de la province saoudienne de Najrane, au Nord du Yémen, au cours de laquelle des centaines de kilomètres carrés ont été libérés.
Les forces armées ont lancé une opération militaire de grande envergure baptisée «Victoire de Dieu» sur l'axe de la province saoudienne de Najrane, a révélé le porte-parole des forces armées le général Yahia Sarii. Selon lui, cette opération militaire est « la plus importante opération de leurre» depuis le début de l'offensive de la coalition saoudienne en 2015.
« trois brigades militaires des forces de l'ennemi sont tombées entièrement. Des centaines de véhicules et de blindés ont été récupérés de l'axe de Najrane (…), de grandes quantités d'armement ont été saisies», a-t-il ajouté. Et de poursuivre : « des centaines de kilomètres carrés ont été libérés, (…) et des milliers d'officiers et de soldats ont été faits prisonniers, dont des centaines de saoudiens».
« Nous nous comportons avec ces prisonniers en fonction des principes de la religion, des habitudes et des traditions yéménites et de la morale humanitaire», a-t-il tenu à signaler, précisant que les forces yéménites œuvrent pour les protéger des raids aériens de la Coalition saoudienne. Ont participé à l'opération lancée depuis 72 heures, l'unité balistique, celles de la force aérienne des drones, ainsi que des brigades de l'infanterie. « L'opération se poursuit selon un plan bien dessiné, et nous annoncerons dans des points de presse ultérieurs ses résultats et les détails de ses étapes», a conclu M. Sarii.
Ce samedi, le gouvernement de salut national yéménite a rejeté la proposition de l'Arabie saoudite d'établissement un cessez-le-feu partiel au Yémen affirmant qu'il n'acceptera pas moins d'une cessation complète de l'agression et du blocus imposé par l'Arabie saoudite. Cette position a été exprimée par Dayfallah al-Chami le porte-parole de ce gouvernement dont le siège se trouve dans la capitale Sanaa, selon l'agence de presse iranienne Fars News. Evoquant les informations de presse américaine, notamment celles du New York Times, et qui ont fait état que Riyad a accepté un cessez-le-feu partiel, M. Machat l'a qualifié de «manipulation destinée à échapper aux pressions internationales et humanitaires qui refusent la poursuite de l'offensive».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.