DEFENSE NATIONALE : Un terroriste abattu et 4 éléments de soutien arrêtés    La justice va confisquer aux Hamel 10000 milliards de cts    TIPASA : Livraison de 1600 logements AADL    TRIBUNAL DE SIDI M'HAMED : Les frères Kouninef condamnés de 12 à 20 ans de réclusion    REOUVERTURE DES FRONTIERES : Le professeur Fourar exclut la France    TRANSPORT DE VOYAGEURS : Une aide de 30 000 DA au profit des transporteurs    OUM EL BOUAGHI :Démantèlement d'un réseau international de trafic de drogues    SIDI LAKHADAR (MOSTAGANEM) : 11 harraga secourus et 37 autres interceptés    "Le projet de la nouvelle Constitution consacre l'Etat de droit"    3 ans de prison requis contre Mohamed Djemai    La distribution de dizaines de milliers de logements programmée    Des peines de 12 à 20 ans de prison ferme    Report à fin octobre ou début novembre ?    Un terroriste abattu à Jijel    L'arabie Saoudite dèvoile le calendrier    Le ministère de la Communication dépose une plainte contre M6    PSG : Di Maria écope d'une lourde sanction pour son crachat    Révision de la Constitution : 58.628 inscrits à distance sur les listes électorales    Le Président Tebboune met en avant l'impératif de "faire avancer" le dossier de la réforme globale de l'ONU    Boukadoum s'entretient avec le chef du commandement de l'Africom    Coronavirus: 186 nouveaux cas, 121 guérisons et 9 décès    Illizi : large campagne de vulgarisation de l'e-paiement auprès des commerçants    La CAPC salue la volonté de l'Etat de réviser l'accord commercial Algérie-UE    Crise au Mali: des signes de dénouement se profilent à l'horizon    Milan AC: Cette légende du club qui encense Bennacer    La société civile, une force active sur laquelle s'adossera l'Algérie nouvelle    EUFA : Les trois nominés pour le titre d'entraineur de l'année    Le ministère de la communication dépose une plainte contre la chaîne française M6    Des agriculteurs de la daïra de M'chédallah demandent le déblocage du périmètre d'irrigation    Le directeur de la CNMA plaide pour la réforme de cette assurance    Neghiz face à la presse    Constantine: hommage poignant à l'historien et sociologue Abdelmadjid Merdaci    Avoir conscience des rêves qui fuient !    JS saoura : Ferhi s'engage avec le club africain    USM Alger : Le gardien de but Guendouz signe    AFN: le projet d'amendement de la Constitution "permettra d'aller vers des lois au service du citoyen"    Lutte contre la criminalité : Arrestation d'un individu usurpant d'identité    La Palestine renonce à son droit d'exercice de la présidence    Prorogation des promotions au 30 septembre    Guterres appelle à éviter une nouvelle guerre froide    Relecteur de "Vivant fils d'Eveillé"    Culture en bref...    Mise au point    Equipe nationale: Belmadi annonce beaucoup de changements    Palestine occupée: Le soutien indéfectible de l'Algérie    PAIX ET SERENITE    La nouvelle Constitution répondra "aux revendications du Hirak"    La course ouverte par le ministère de l'Industrie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La loi «rejetée» par la population est «sans crainte»
Publié dans La Nouvelle République le 15 - 10 - 2019

Ce nouveau projet de loi sur les hydrocarbures a réuni, dimanche, des milliers de manifestants devant l'hémicycle de Zighoud Youcef, qui protestaient contre l'adoption de cette nouvelle loi, scandant des slogans comme «le pays n'est pas à vendre», insinuant que ce texte de loi est mis en place pour servir les intérêts des compagnies étrangères «en vue de permettre la pérennité du système politique actuel». En effet, en quelques semaines, ce projet a «fait couler d'encre, il est le centre de polémiques chez les citoyens, et même chez la sphère politique. Le premier concerné par ce débat, le ministre de l'Energie, Mohamed Arkab, s'est voulu, dans sa dernière sortie médiatique, avant-hier à Sidi Bel-Abbès, être rassurant quant au contenu de ce projet de loi.
En effet après son discours qui a provoqué, la semaine dernière, un tollé où il assurait que ce texte de loi a été établi après des «concertations avec des entreprises étrangères», il a tenté de faire un pas en arrière, lundi, dans le but de calmer les esprits. De sa visite de travail dans la wilaya citée précédemment, le ministre a rassuré que «le projet de loi sur les hydrocarbures approuvé par le Conseil des ministres est le fruit d'expertises nationales à cent pour cent», mentionnant qu'il ne représente aucune crainte sur l'économie nationale.
En effet, lors d'une conférence de presse tenue à l'issue de sa visite d'inspection à des infrastructures de son secteur, le ministre a déclaré que le projet de loi sur les hydrocarbures est le fruit de coopération entre experts algériens du ministère de l'Energie, de Sonatrach et des agences de valorisation des hydrocarbures et de régulation des hydrocarbures, qui conçoit la préservation des richesses d'Algérie.
«Les experts ont pris en considération dans l'élaboration de ce projet de loi, la préservation de la souveraineté nationale et de la règle 51/49 et le droit de préemption pour atteindre l'objectif visant à valoriser le partenariat dans ce domaine», a-t-il souligné. «Le projet de loi sur les hydrocarbures préserve l'intérêt de l'Algérie et des Algériens en premier lieu en vue d'augmenter et de renouveler les réserves nationales en carburants dont 60 % sont consommés non obstant la satisfaction la demande accrue et l'adaptation à la dynamique que connaît le pays et à la croissance économique en offrant des moyens financiers avec les recettes des hydrocarbures», a encore soutenu Mohamed Arkab, qui a indiqué que le marché de l'Algérie en matière de pétrole et du gaz existe et qu'il faut fournir les quantités permettant de concrétiser des partenariats.
«La poursuite des investissements dans ce cadre permettra la gestion d'autres secteurs», a ajouté le ministre qui a inauguré, lors de sa visite dans la wilaya, la centrale électrique à Dhaia au Sud qui produira, à travers les plaques photovoltaïques, 12 megawatts.
A cette occasion, il a valorisé la qualité des travaux de cette station leader qui contribuera à renforcer le réseau électrique après sa mise en service. Mohamed Arkab a déclaré que cette station est parmi les seules qui distribuent l'électricité sur 60 km du réseau de haute tension, saluant l'effort déployé dans la maîtrise totale des techniques sans relever de panne depuis sa mise en exploitation.
En visitant l'unité de production des panneaux solaires de l'Entreprise nationale d'industries électroniques (ENIE) de Sidi Bel-Abbès, le ministre a annoncé qu'un contrat de partenariat sera signé avec Sonelgaz pour la réalisation d'une première centrale en vue d'encourager la production locale, tout en valorisant les capacités de l'ENIE dans la maîtrise des technologies modernes. Mohamed Arkab a inspecté également le projet de la station Naftal dans la zone industrielle du chef-lieu de wilaya où il a souligné que cette station contribuera à renforcer la capacité de stockage des produits pétroliers de 7 jours à 30 jours après la réception du projet prévu en mars 2020.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.