Enseignement supérieur: les conditions de reprise des activités pédagogiques acceptables    Zones d'ombre: la prise en charge des besoins de la population commence à donner ses fruits    Les articles de la discorde    Rassemblement et marche de soutien aux travailleurs de Numilog    Danger du futur tramway pour les habitants de la cité Chara    L'espoir renaît chez les agriculteurs suite aux dernières averses    Quelle chance pour la paix ?    Mise en échec de trois tentatives de migration irrégulière à Mahdia    Cinq jeunes intègrent l'équipe première    Amrani «content» de la reprise    Naceri à la Cour constitutionnelle    Le drabki, Abou Fadhel et tamazight    Un autre décès par strangulation    Lutte contre les gangs de rues à Blida: arrestation de 59 personnes depuis le début de l'année    Hommage à Abdelmadjid Merdaci    Avec Mustapha Toumi dites toujours «Sobhan Allah ya Ltif» !    Merci M6 ! Merci pour mes zygomatiques !    Enfin un gouverneur !    Benkhelifa signe pour trois ans    "C'est irréalisable"    Un pari difficile    Les journalistes n'abandonnent pas leur confrère    Alger tente de reprendre la main au Sahel    3 morts dans un accident de la route    Deux réseaux de passeurs démantelés à Aïn Turck    Distribution de plus de 4000 unités avant la fin de l'année    L'opposition appelle à la désobéissance civile en Côte d'Ivoire    Un suspect arrêté aux Etats-Unis    Béjaïa s'apprête à commémorer Octobre 88    L'ange blanc s'envole    Hommage au journaliste Salem Hammoum à Bouzeguène    Premier film en variante amazighe ouarglie    Flagrant délit !    Renouvellement des associations sportives : Le MJS fixe les modalités des AG    On vous le dit    7 astuces pour brûler des graisses et gagner en muscles avec l'alimentation    PSG-OM : Neymar accusé à son tour de propos racistes    Tlemcen: Trois SG de daïra et un ex-médiateur de wilaya promus    Retrouver la grandeur américaine    COLERES ET ENTORSES    Les importateurs face à leur destin    El-Bayadh: Un nouveau complexe sportif bientôt en chantier    US Biskra: Une instabilité chronique    Mines: Vers la création de 95 petites entreprises d'exploration d'or    «Khayrek sbaq»    La cause palestinienne est "sacrée pour le peuple algérien"    Tebboune annonce des législatives anticipées    Un ramassis de clichés et de mensonges    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sonatrach est le nouvel actionnaire majoritaire de Medgaz
Publié dans La Nouvelle République le 17 - 10 - 2019

La compagnie nationale des hydrocarbures, Sonatrach et les Espagnoles Cepsa et Naturgy ont signé lundi dernier un accord de cession des parts de Cepsa dans le gazoduc Medgaz, a indiqué mardi un communiqué de la Sonatrach. A travers cet accord, la part de Sonatrach dans Medgaz passera de 43% à 51%, a précisé la même source. Ainsi, après la validation de la transaction par les autorités européennes en charge de la concurrence, Sonatrach deviendra l'actionnaire majoritaire de Medgaz. Pour rappel, Medgaz est un gazoduc direct qui relie Benisaf en Algérie à Almeria en Espagne.
Medgaz a été mis en service en février 2011 avec une capacité de 8 milliards de m3 par an. A travers cet accord, Sonatrach va renforcer son rôle de fournisseur fiable sur le marché Ibérique du Gaz, a souligné le communiqué. Pour rappel, le PDG de Sonatrach, Rachid Hachichi, avait déclaré, il y a quelques semaines, que ce groupe pétrolier annoncera prochainement le renouvellement de ses contrats gaziers à long terme avec certains pays, après avoir renouvelé, en 2018, les contrats avec quatre pays européens. Interrogé sur un éventuel impact du mode de tarification appliqué dans ces contrats sur la flexibilité du pays par rapport à ses clients, Hachichi avait tenu à souligner que l'Algérie proposait un ensemble «équilibré» de services et que la tarification n'était qu'un élément parmi tant d'autres.
«Comme vous le savez, un contrat de gaz n'est pas seulement une question de prix. Il s'agit d'un ensemble de paramètres, comme la sécurité d'approvisionnement à long terme, la flexibilité saisonnière, la flexibilité à court terme et le niveau de paiement que tous nos clients apprécient», avait-il répondu. Les prix sur les plates-formes de négoce (Hub pricing) «n'offrent pas cet ensemble de services», avait-il soutenu. «Nous pensons donc que Sonatrach continue de proposer un ensemble équilibré de services dans ses contrats de gaz à long terme, la tarification n'étant qu'un élément», avait encore souligné le PDG. A une question sur les perspectives d'augmentation des exportations algériennes de GNL dans les années à venir, il avait rappelé que la place qu'occupe la Sonatrach dans le marché du GNL «lui offre aujourd'hui un avantage concurrentiel en termes de flexibilité sur son marché naturel, à savoir l'Europe, et lui permet de valoriser son gaz sur des marchés lointains offrant des opportunités d'arbitrage».
Les capacités actuelles de production de GNL, totalisant près de 100 milliards de m³, «peuvent soutenir nos volumes de production tout en nous offrant un outil précieux pour sécuriser nos livraisons et pour mieux rentabiliser notre gaz», avait-il assuré. A la question de savoir comment la Sonatrach parviendrait-elle à équilibrer la demande interne croissante sur l'énergie tout en maintenant, voire en augmentant, ses volumes d'exportation, le premier responsable de la compagnie avait expliqué que plusieurs démarches sont entreprises pour réaliser ce double objectif. Pour renforcer ses exportations gazières, l'Algérie mise sur le développement du commerce de l'énergie, l'augmentation de la capacité de l'infrastructure d'exportation, telle que le gazoduc Medgaz vers l'Espagne, et la construction d'une nouvelle jetée de GNL à Skikda.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.