Mohammed VI invité au Sommet arabe d'Alger    Real : Un gros chèque pour le recrutement    Accidents de la circulation: 45 morts et 1245 blessés en une semaine    Organisation à Londres du Festival algérien des arts et de la culture "Dz Fest"    L'Armée sahraouie bombarde des retranchements des forces d'occupation marocaines dans plusieurs secteurs    Déclaration de politique générale du Gouvernement: Une politique sociale "efficiente" et "équitable"    Mostaganem: lancement de la 53e édition du Festival culturel national du théâtre amateur    Festival national du Malouf de Constantine: le chant traditionnel authentique ravive la scène artistique    Médicaments: Aaon évoque avec une délégation du Snapo l'amélioration de l'approvisionnement    Football: la DGSN prend des mesures en prévision du match Algérie-Nigéria    Juventus : Paredes n'avait pas de contact avec Mbappé    OL : Cherki veut plus de temps de jeu    Le wali, homme-orchestre    Développement local: Passer d'une gestion administrative à une gestion économique    Football Algérie-Nigéria aujourd'hui à 20h00: Un nouveau test à exploiter    Un choc nucléaire inévitable ?    Transport universitaire: L'application «MyBus» lancée en octobre    Santé: 11 décès par rage en 2021    El Kerma: Ouverture du marché de gros de poisson le mois prochain    Youssef: Al-Qaradaoui est mort    Algérie-Russie: Ouverture demain de la 10e Commission mixte économique    Réunion gouvernement-walis: Les équilibres financiers au vert    Peaux de banane !    Brèves Omnisports    Bouloussa meilleur algérien au classement mondial    La bombe Benkirane    Mohammed VI: le Noriega du Maghreb    Les étudiants en costume de startupeurs    Un coup de piston et...    De la drogue et de la pédophilie    «Tous les indicateurs sont positifs»    De charmante hôtesse, à femme violentée!    Le FFS fêtera jeudi ses 59 ans    Du coke russe pour le haut-fourneau    Strictes recommandations aux commis de l'état    Le plan de Benzema    «Les Algériens n'admettent pas la mémoire sélective»    Proposition pour la création de marchés de l'art    Quand la science se combine au religieux    Sommet arabe: Guterres confirme sa présence, salue la contribution "exceptionnelle" de l'Algérie à la diplomatie mondiale multilatérale    CAC d'Annaba: lancement de la radiothérapie stéréotaxique pour la 1e fois en Algérie    Sommet arabe: les dirigeants arabes confirment leur participation    Le Conseil de la nation prend part à la réunion du Comité exécutif de l'UIP    Codes communal et de wilaya: définir les responsabilités et les prérogatives des élus    Une délégation de cadres supérieurs de la DGSN se rend au siège de la Cour constitutionnelle    Déclaration de politique générale du gouvernement: Renforcer les capacités du système national de défense    10 ans de prison ferme pour Anis Rahmani et Tahkout    Des cadeaux attendrissants    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



«L'Algérie est un producteur de paix et de stabilité à l'international»
Hacène Kacimi à la radio nationale :
Publié dans La Nouvelle République le 20 - 07 - 2022

La tenue du 4e Sommet intergouvernemental algéro-italien a débouché sur la conclusion de plusieurs accords et mémorandums d'entente englobant divers domaines de coopération dont, bien sur, celui de l'énergie. Ce partenariat qualifié de «stratégique» et «d'historique» par l'expert en question géopolitique Hacène Kacimi, conforte selon lui «le processus d'approfondissement des relations entre les deux pays et confirme le redéploiement de l'Algérie sur la scène internationale». Evoquant hier lors de son intervention sur les ondes de la Chaîne III de la radio nationale, la signature du contrat gazier de 4 milliards de dollars qui vient de renforcer les coopérations entre les deux pays dans le domaine énergétique, M. Kacimi a souligné qu'elle permet à l'Algérie de redéployer à l'international comme un pays gazier par excellence notamment dans le contexte géopolitique actuelle.
En revanche, cette coopération comporte, en plus de ses importants volets économiques, une signification politique incontestable, a indiqué l'expert affirmant que «l'Algérie n'est pas une menace pour l'Europe, comme veulent le faire croire certaines parties parasites, mais bien un partenaire fiable et un producteur de paix et de stabilité».
Le retour de l'Algérie sur la scène régionale et internationale, «est un acte qui ne peut pas passer inaperçu pour la simple raison que l'Algérie est maintenant présente sur la scène internationale et sur beaucoup de dossiers qui sont très importants». «Elle joue poursuit-il, avec la nouvelle diplomatie et l'équipe qui dirige, à leur tête le président de la République, Abdelmadjid Tebboune», un rôle important en «contribuant à apporter des solutions aux conflits qui déchirent certains pays et en soutenant d'autres qui sont en difficulté»
La présence de l'Algérie sur la scène internationale ne se limite pas dans sa qualité de pays fournisseurs de gaz mais comme un partenaire stabilisateur notamment pour les pays européens qui connaît une tension sur l'énergie, et qui peut mener à une situation de détresse énergétique. Là où l'Algérie se manifeste, selon lui, d'une manière significative en apportant à l'Italie sa solidarité et son soutien en donnant plus de gaz pour maintenir sa stabilité.
Donc dans ce cas, «on peut dire que l'Algérie peut apporter une plus value très importante aux défis futurs qui se posent à l'Union européenne», a-t-il avancé au passage. Abordant, dans le même sillage, la signature de quinze mémorandums d'entente et accords de coopération entre l'Algérie et l'Italie, l'intervenant a indiqué que cela confirme la volonté des deux pays d'élargir les relations stratégiques vers d'autres domaines stratégiques.
Il s'agit notamment de celui des micro-entreprises et stars-ups, la justice, énergies renouvelables, l'hydrogène, et de l'électricité.
Par ailleurs, l'analyste n'a pas manqué de citer les projets de l'entité sioniste et du Makhzen qui visent à «déplacer la poudrière du Moyen-Orient au Maghreb».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.