Nouvelle manifestation à Alger    Le gouvernement planche sur l'avant-projet    L'activité de l'importateur limitée à un seul produit    «Washington ne veut pas entraver le processus de règlement»    Libye : du soulèvement populaire à l'ingérence étrangère (2e partie et fin)    Algérie-Mauritanie le 3 juin à Blida    Benhamza et Serrar défendront les intérêts des clubs auprès des instances    USMA-MCA éclipse tout    Doigts de kounafa    Entre apaisement et statu quo    D'important dégâts dans plusieurs wilayas    Festival national de la calligraphie arabe    Transfert    Mémoires du 8 Mai : de l'abjection coloniale à l'impossible repentance    Brèves    Coronavirus : Washington met son poids dans la bataille pour l'accès aux vaccins à l'OMC    Benbouzid annonce le lancement d'un registre d'abstention    CFA : Première réunion lundi    Le football est piégé    "PAS DE MUSELIÈRE"    Un doctorat soutenu en Italie et consacré à la vallée Ighzer Amellal : La géo-archéologie sur les traces de nos ancêtres    Décongestion routière dans la capitale : Coup d'envoi de la réalisation de deux nouvelles pénétrantes    Tlemcen: L'ex-député Tahar Missoum condamné à 2 ans de prison    Oran: Des individus poursuivis pour conspiration contre la sécurité de l'Etat    Eradication prochaine de trois grands bidonvilles: Préparatifs pour le relogement de plus de 4.000 familles    Décret sur les psychotropes: Le SNAPO réclame la publication de la liste des produits concernés    Groupe Est: Le MO Constantine en arbitre    La CNAS d'Oran organise une campagne d'information: Du nouveau pour les demandes de congé de maternité à distance    Mise en garde    LES «BONS MOTS» : «LIMOGEAGE», «LYNCHAGE», «COMPLOT»...    Le gaspillage atteint son apogée    À la veille du grand jour à Béjaïa    Les slogans sortis de laboratoires    De l'importance des structures de proximité    Des ex-magistrats saisissent Tebboune    Un lourd dossier contre Rachad    Les mises en garde du gouvernement    La Tunisie, aux abois, se tourne de nouveau vers le FMI    Grève nationale des infirmiers les 25 et 26 mai    La pasionaria Djamila Boupacha    Une idée sur la barbarie coloniale    Le fabuleux destin d'un héros oublié    15 personnes arrêtées à El-Qods occupée    Percée des conservateurs dans un bastion travailliste    Le manque de vaccins accroît le risque d'une nouvelle vague    Un nouveau recteur pour sauver l'université de Tizi Ouzou    CRB-NCM, délocalisé au stade du 5-Juillet    "J'ai toujours pensé que j'en étais capable"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





19 millions de litres de lait produits en 2009
Aïn Témouchent
Publié dans La Nouvelle République le 28 - 02 - 2010

Selon le directeur des services agricoles (DSA) de la wilaya, la quantité collectée en 2009 est nettement inférieure à celle de l'année 2008 qui était de l'ordre de 8,04 millions de litres. La quantité restante a été enlevée par les transformateurs issus de wilayas voisines : deux de Tlemcen, un pour Oran, Blida et Béjaïa pour la fabrication des produits dérivés du lait. La DSA a recensé 7 éleveurs qui ont eu recours à l'insémination artificielle pour développer leur cheptel bovin.
Il est à rappeler, selon notre source, que la filière du lait a profité d'une aide de l'Etat estimé à 48 milliards de centimes durant la décennie 2000-2009 au titre du PNDA. Actuellement, les statistiques de la DS montrent que la wilaya possède un cheptel composé de 9 350 vaches laitiers dont 3 500 vaches classées BLM (bovin laitier moderne) répartis entre
15 000 éleveurs.
Parmi ces 1 500 éleveurs, seuls 185, soit 12,33 %, livrent leur production laitière aux collecteurs.
En fait, la production globale du lait se situe à 27 millions de litres, en outre des 19 millions produits par les vaches, les 8 millions sont produits essentiellement par le cheptel caprin.
Cependant, les producteurs estiment que le prix de cession du lait produit entre 27 à 30 DA offert au transformateur n'est pas encourageant, car l'élevage coûte très cher, notamment l'aliment de bétail dit concentré et la réduction des superficies relatives au pâturage et fourrages verts.
Le DSA a regretté que les éleveurs négligent la valeur de l'insémination.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.