Ali Ghediri condamné à quatre ans de prison    Abdelkader Bensalah inhumé au cimetière d'El-Alia    AADL: Près de 22.000 souscripteurs n'ont pas téléchargé les ordres de versement    Rencontre Gouvernement-Walis: A la recherche d'un appui local solide    La facture s'alourdit pour le royaume: Le Maroc joue et perd    Managers de joueurs en Algérie: Un métier pour desservir le football    Feux de forêts: 8 blessés transférés à l'étranger    Selon les spécialistes: Les vaccinations contre la grippe saisonnière et le Corona ne s'opposent pas    Trois individus arrêtés pour vols    La pointure du monde    La sculpture est-elle « maudite»?    Une autoroute qui a emporté d'indélicats cadres...    Les violences des supporters s'accumulent    Brèves Omnisports    Nouvelle enveloppe pour l'achèvement des travaux    Les raisons du processus inflationniste    À quand le vrai bonheur?    La carte de la transition    Le président Saïed prend «des mesures exceptionnelles»    Une vingtaine de pays de l'UE proposent de reconduire Tedros    Les films hollywoodiens à l'affiche    La meilleure résidence d'accompagnement à l'écriture!    Du chant chaâbi à Dar Abdellatif    Deux passeurs arrêtés    Les milliards pleuvent...    La presse en deuil    Le FFS contre-attaque    40 Nouveaux forages fonctionnels dans 20 jours    Trois morts sur les routes    La crème de nuit !    Solidarité made in Ooredoo L'opérateur qatari a offert    La pluralité syndicale et le mammouth UGTA    Vers une hausse des salaires    Pétrole : le juste prix ?    Une inauguration, puis rien !    Le séparatisme est un crime en démocraties modèles !    Formation en écriture cinématographique    Réouverture des cinémathèques aujourd'hui    Avoir le minaret aux trousses    Le FFS reporte son 6e congrès national à une date ultérieure    "Je paie ma candidature à la présidentielle"    L'Isacom dénonce l'arrestation de militants sahraouis    Vers la résiliation du contrat de l'entraîneur tunisien    Ali Larbi Mohamed signe pour quatre saisons    La sélection algérienne boucle son stage d'évaluation    L'Algérie ferme son espace aérien au Maroc    La France déchirée?    Pas trop de choix pour le CRB, l'ESS, la JSK et la JSS    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le tarif de référence élargi à d'autres médicaments
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 03 - 01 - 2010

Le tarif de référence est élargi à une nouvelle liste comprenant 234 médicaments. La nouvelle liste figure dans un arrêté signé, le 28 septembre dernier, par le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, Tayeb Louh. Le texte, qui vient d'être publié dans le Journal officiel, modifie et complète l'arrêté du 6 mars 2008 fixant les tarifs de référence servant de base au remboursement des médicaments et les modalités de leur mise en oeuvre.
L'arrêté comprenant cette nouvelle liste des tarifs de référence de remboursement des médicaments par les organismes de sécurité sociale a pris effet le 28 décembre dernier.
Le système du tarif de référence a été mis en place depuis 2006 pour une catégorie de médicaments. La première liste établie, il y a trois ans, a été élargie une première fois en 2008 puis une deuxième fois en juillet dernier, avant d'être actualisée une troisième fois, le 28 septembre dernier. La nouvelle liste complémentaire de médicaments soumis au tarif de référence qui contient 234 nouvelles dénominations communes internationales (DCI), s'ajoute à une autre liste contenant 180 autres spécialités médicamenteuses, publiée le 2 juillet dernier au Journal officiel. La nouvelle liste comprend plusieurs classes thérapeutiques allant des antihistaminiques aux anti-infectieux en passant par les antalgiques, les anti-inflammatoires, les antihypertenseurs, les bêtabloquants, les hypolypidemiants et les produits de cardiologie et angiologie et les corticoïdes avec broncho-dilatateurs. La nouvelle liste contient également les hormones contraceptives, les anticoagulants, les antianémiques, les antidépresseurs et les anxiolytiques. La nouveauté introduite dans cette nouvelle liste est le remboursement sur la base des classes thérapeutiques. Les médicaments concernant ces classes thérapeutiques sont désormais, précise l'arrêté ministériel, remboursés sur la base d'un tarif de référence, exprimé en valeurs unitaires correspondant, selon le médicament concerné, à diverses formes pharmaceutiques allant du comprimé, à la gélule, en passant par les solutions buvables, le suppositoire, l'ampoule injectable, le collyre, l'ovule et la seringue pré-remplie.
Le remboursement est alors fixé sur la base de ce tarif par unité (forme et dosage) qui est multiplié par le nombre d'unités contenues dans le conditionnement du produit. Ces tarifs de référence ont été fixés par le comité national du remboursement présidé par le ministère du Travail et de la Sécurité sociale. L'instauration du tarif de référence vise la maîtrise des dépenses du médicament par les caisses de la sécurité sociale et l'encouragement du médicament générique.
En 2008, la dépense de remboursement du médicament s'était élevée à plus de 74 milliards de dinars pour la CNAS et de plus de 5 milliards de dinars pour la CASNOS.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.