Les écrits journalistiques de Bennabi dans la presse algérienne    Présidentielle 2019 :l'art de bricoler un mandat à blanc    La mémoire, madame, la mémoire !    «Les personnes inscrites au DAIP seront permanisées en 2019»    L'urgence d'explorer d'autres solutions    Les discussions avec les partenaires étrangers avancent    Trump veut un référendum au Sahara Occidental    Le Hamas débouté par la justice européenne    L'opposant Bédié évoque une alliance avec l'ex-président Gbagbo    Riyad Mahrez dans la short-list    Le calendrier fixé    Sensibilisation sur les risques en milieu professionnel    4 personnes sauvées in extremis d'une asphyxie    Le satisfecit d'Alger    Ouverture du Festival national du théâtre amazigh    «Ach dak temchi lezine...»    «Investir dans la ressource humaine pour promouvoir le patrimoine culturel»    Béchar : Sensibilisation sur l'économie de l'eau    En bref    Mostaganem : Les communes déchargées de la gestion de l'eau au profit de l'ADE    Culture : L'artiste-peintre Mohamed Bachir Bouchriha expose    Sidi Bel Abbès : Formation sur la gestion des risques    Mouvement au sein des chefs de sûreté de wilaya    Tizi Ouzou: Des investisseurs prennent possession de leurs terrains    Son frère interpellé en Algérie: L'assaillant du marché de Noël à Strasbourg tué    Tebessa: Peine capitale contre l'auteur d'un crime    Le poids d'une non-candidature    Ligue des champions (16es de finale): JSS - IR Tanger, aujourd'hui à 17h45- Faire le plein à domicile    Coupe de la CAF - 16èmes de finale Aller : USMBA - Enugu Rangers aujourd'hui à 16 h 00 - Rude mission pour les Belabbésiens    Mercato d'hiver - Clubs interdits de recrutement: La LFP hésite à publier la liste définitive    Grève des contrôleurs aériens en France: Perturbations sur les vols d'Air Algérie vers Paris et Marseille    Messahel à une réunion sur la Réforme du Conseil de sécurité de l'ONU à Freetown    "La Maison-Blanche projette un coup d'Etat au Venezuela"    La CAF face aux retraits de dernières minutes    Arrestation de 6 éléments de soutien aux groupes terroristes à Tébessa    Plusieurs wilayas en alerte !    "Nos hôpitaux sont noyés de maladies cardio-vasculaires"    Le Stade Malien en quête de revanche    Séminaire des arbitres d'élite à Sidi Bel-Abbès    Entame de l'édition 2018 à Oran    Mustapha Lehbiri opère un mouvement partiel    Naïma Salhi crache son venin sur l'Identité nationale    Autour des manuscrits des croyances    FUSILLADE DE STRASBOURG : Le frère du tireur arrêté en Algérie    Après la découverte d'une bombe à M'chedallah, les villageois réclament la sécurité    Emeutes à Si Mustapha (Boumerdès) : la population se révolte en signe de soutien au président d'APC    Issiakhem : Il aurait sans doute ri !    L'idée de la distribution digitale nécessite un développement, mais nous n'en sommes pas très loin    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mila: Layadi Berbès veut mieux
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 02 - 05 - 2010

La commune de Layadi Berbès qui a connu un déclin durant la décennie noire qu'a vécue le pays, possède tous les atouts pour se positionner parmi les communes nourricières de la wilaya, pour peu que le renouveau rural lui accorde un intérêt de 1er ordre, a souligné M. H. Messaoud, maire de cette commune, lors de l'émission de la radio locale, intitulée «la parole au citoyen» diffusée, dimanche dernier. Cette commune à vocation agro pastorale reste l'une des mieux arrosées de la wilaya grâce à l'Oued El Kébir qui la traverse. A ce titre, les fellahs arrivent à placer leurs produits maraîchers hors wilaya notamment à Sétif. Cette dynamique sera poursuivie, dira le maire de la commune, une fois que les 8 P.D.R. accordés à la région seront concrétisés. L'habitat rural, quant à lui, reste le facteur prépondérant pour inciter les populations au retour sur leurs terres. Dans ce contexte, seuls 31 bénéficiaires ont été satisfaits sur un nombre de 800 demandeurs.
Et au président d'APC d'ajouter: la méchta «Bouchouk» qui dispose de l'électrification d'un réseau routier carrossable, d'une école primaire qui demeure toujours fermée n'en compte que peu de foyers ruraux sur les 300 habitations désertées. Le déplacement récent sur les lieux du conservateur les forêts, est annonciateur de lendemains meilleurs. En effet, un programme de mise en valeur des terres par concession a été retenu, en plus de la dotation des ménages d'aides pour le petit élevage. En matière du réseau routier, la route reliant Layadi Berbès à Beni-Azziz (Sétif) sur 7 km, constitue le poumon économique en matière d'échange de produits maraîchers.
Pour cela, un montant de 6,5 milliards de centimes a été débloqué pour le projet d'un ouvrage. Les auditeurs se sont interrogés sur le retard pris dans le lancement des travaux. Le P/APC a rassuré les habitants sur le lancement prochain des travaux de réalisation de l'ouvrage en question. Si le secteur de l'Education se porte mieux avec un C.E. M. et huit écoles primaires dotées de cantines, le secteur de la Santé, par contre, avec un centre de soins et 5 salles de soins est loin de répondre aux besoins d'une population de 11.000 habitants, ajoute le P/APC. A titre d'exemple, pour un simple examen glycémique ou pour un accouchement, les patients sont obligés de se déplacer à Beni-Azziz ou ailleurs, des distances de plusieurs kilomètres.
Pour le secteur de la Jeunesse qui a été décrié par les jeunes qui étaient à l'écoute, l'APC compte prendre les choses en mains dans les jours à venir. Au chapitre du Tourisme, le bain thermal de Ouled Achour, aux vestiges historiques, qui reste la principale ressource de la commune, continue d'être géré d'une manière archaïque. Dans ce sens, la commune s'est saisie du dossier et entreprend d'ores et déjà les démarches nécessaires pour l'édification d'un complexe dans le cadre de l'ouverture de l'investissement aux collectivités locales, suite à la refonte du nouveau code communal.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.