Hirak : Le ministère de l'Intérieur exige des « organisateurs » de lui communiquer l'itinéraire, les horaires et les slogans    Investissement: la reforme du Service public augmentera l'attractivité de l'Algérie    Djerad procèdera lundi à la distribution de 5000 logements à Alger    Palestine: condamnation internationale des agressions racistes et extrémistes israéliennes    La Cour d'Alger maintient Karim Tabou sous contrôle judiciaire    Coronavirus: 204 nouveaux cas, 140 guérisons et 7 décès    Carburants : La suppression de l'essence super avec plomb avancée au début de juillet    Six manifestants arrêtés vendredi à Alger placés sous contrôle judiciaire    Report du procès du terroriste "Abou Dahdah" à la fin de la session pénale    FC Barcelone : Pas de bon de sortie pour Dembélé    La tendance au Real Madrid concernant Zidane    Aïd El Fitr : plus de 50.000 commerçants réquisitionnés    Covid-19: au moins 3.284.783 décès dans le monde    Béni-Abbès : le jeune disparu dans le grand Erg occidental rejoint sa famille    L'ancien journaliste de la chaine II Boukhalfa Bacha n'est plus    Les lauréats du Prix d'Alger de récitation du Coran honorés    «La Minurso doit revenir à sa mission originelle : le référendum»    Les projets doivent répondre aux besoins de l'économie    Sablés à la confiture et aux pistaches    Benziane anticipe    De nouvelles polycliniques inaugurées    Le Maroc cherche à cacher ses exactions    7 policiers tués dans des attaques dans le Sud-Est    Coupe de la Ligue : l'USMA domine le MCA (2-0), le WA Tlemcen et le NC Magra créent la surprise    Haltérophilie : Ahmed Tarbi n'est plus    APLS: nouvelles attaques contre les positions marocaines dans les secteurs de Mahbes, Aousserd et Houza    Le Hirak se réapproprie l'esprit du 8 Mai 45    Les raisons de la cherté    Libye : Démonstration de force d'un groupe armé à Tripoli    La guerre reprend de plus belle    Les résultats attendus aujourd'hui    Deux adolescents tués dans un accident de la route    Le conseil de wilaya fait le point    Le PAC viole le règlement du championnat    Equipe Nationale : Sénégal – Algérie en juin    Les conditions de Tebboune pour atteindre l'excellence    Etudiant dévoué, journaliste engagé et politique visionnaire    Le b.a.-ba de la fabrication d'un film    Mesurer ce qui compte    Bouchachi voué aux gémonies    Charfi appelé à réhabiliter les exclus de la course    Huit morts dont des Iraniens dans des raids sionistes    Trois soldats maliens tués par l'explosion d'un engin artisanal    Ennahda appelle à un vote massif    «Souilah» hospitalisé à Paris    «J'ai adoré camper le personnage de Fadel»    L'artiste, ce migrant    Une augmentation de 10 % enregistrée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Chlef: Des projets pour l'hydraulique
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 22 - 02 - 2011

M. Sellal Abdelmalek, ministre des Ressources en eau, a effectué, ce dimanche, une visite de travail dan six communes de la wilaya. Dans le hameau de Béni Oudrène relevant de la commune de Sendjas, la délégation ministérielle a visité le projet d'extension et de rénovation du réseau d'assainissement permettant la lutte contre les maladies à transmission hydrique (MTH). Ce projet dont vont bénéficier 2.000 âmes a été divisé en trois lots, dont deux d'entre eux accusent un taux d'avancement des travaux de 90%. Les responsables concernés se sont engagés à achever l'intégralité du projet dans un délai n'excédant en aucun cas trois mois.
Dans la commune de Oued Fodda, la délégation s'est rendue au lieu-dit «Bir Safsaf». Un dénivellement de l'oued Chélif observé depuis le séisme d'El Asnam du 10 octobre 1980 causant chaque hiver un débordement de l'eau, inondant une superficie de 5.000 ha, provoquant des ravages aux fellahs et habitants sans aucune solution concrète depuis 31 ans. Le représentant du gouvernement a déclaré que le projet des travaux de réaménagement du périmètre du moyen Chélif sur une superficie de 5.000 ha a été inscrit au niveau du gouvernement la semaine passée pour l'exercice 2012. Les travaux ont été divisés en plusieurs lots pour un délai de 24 mois. Sur les lieux, il a pris la décision que les travaux doivent se faire en un seul lot afin de diminuer le délai de réalisation qu'il a fixé à 18 mois.
Les travaux qui vont démarrer incessamment ont été confiés à l'office national de l'irrigation et du drainage qui aura la charge de la gestion du projet, une fois les travaux achevés. Le projet a plusieurs impacts parmi lesquels la protection de la plaine de Bir Safsaf contre les inondations, la protection des sols contre l'érosion, la création de nombreux emplois aussi bien directs qu'indirects, etc. Dans la même commune, le ministre a visité les travaux de rénovation du réseau d'assainissement de la ville de Oued Fodda qui est devenu vétuste. L'opération a été inscrite dans le cadre du PCD de l'année en cours, financée sur le budget de la wilaya et divisée en quatre lots dont un est relatif à la traversée de la ligne ferroviaire. Pour les grands travaux touchant également une dizaine de localités visant à éliminer «les points noirs» dont l'enveloppe financière a été évaluée à 166 milliards de centimes, il a été décidé par les autorités locales de l'inscrire d'un commun accord avec le ministère.
A la commune de Chettia, un responsable de la direction de l'hydraulique a présenté au ministre l'étude des transferts d'eau potable à partir de la station de dessalement d'eau de mer de Mainis dans la commune de Ténès aux réseaux secondaires où seront touchées la quasi-totalité des communes de la wilaya. L'alimentation en eau potable de trois communes situées côté nord-est de la wilaya: Oued Goussine, Breira et Béni Haoua, se fera à partir du barrage de Kef Eddir, implanté dans la wilaya de Tipaza.
Dans la commune avoisinante de Ouled Farès, la délégation a visité les travaux de protection contre les inondations de la ville et du pôle universitaire. Les travaux accusent un taux d'avancement de 90% pour les canaux et 70% pour les collecteurs. Les responsables concernés se sont engagés pour achever les travaux au plus tard la fin du mois d'avril prochain.
Dans la commune du chef-lieu de wilaya, M. Sellal a visité les travaux d'enlèvement des canaux surélevés du canal principal de la rive gauche de l'oued Chélif datant de 1930.
L'après-midi, la délégation ministérielle s'est rendue à la ville côtière de Ténès, plus précisément au lieu-dit «Mainis» où elle a visité les travaux de la station de dessalement d'eau de mer d'une capacité de production de 200.000 m³/jour. Le taux d'avancement global des travaux est de 43,30%. Pour rappel, il était de 42,10% au 31 octobre passé.
Cette station devrait être mise en service le début de l'exercice en cours, elle ne le sera qu'à la fin de l'été 2012. Cette prolongation du délai des travaux est justifiée par des problèmes rencontrés. Les avantages de cette unité sont nombreux: assurer une sécurité d'alimentation en eau jusqu'à 2025 voire 2030, indépendante des aléas climatiques, préservation de la nappe souterraine pour les générations futures, l'encouragement de l'irrigation à partir des eaux superficielles, etc.
Dans la même commune, la délégation a visité un autre projet relatif aux travaux de la deuxième tranche de la rénovation du réseau d'alimentation en eau potable de la ville de Ténès, permettant l'amélioration de la dotation journalière en matière d'eau potable pour 35.000 âmes. Le taux d'avancement des travaux est de 98%.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.