«Aucun pays n'est à l'abri de la menace terroriste»    Deux frères écrasés par un train    L'incontournable accompagnement de l'Etat    Une aubaine pour Sonatrach    Le Maroc veut-il la guerre?    L'issue des négociations semble proche    Le Kenya se réveille avec des interrogations    Triplé pour le judo    Aouar et Adli disent «oui»    Deux joueurs suspendus pour dopage    «j'irai me promener aux sablettes»    Situation maîtrisée    Les engagements de Belabed    FFS et RCD se préparent    Ecarts d'un charlatan inféodé    Hommage au comédien Sirat Boumediene    Accompagner le projet d'amélioration de la production et de la commercialisation du lait de chamelle    15 pays y prennent part    Vingt médailles pour les Algériens à 24h de la clôture    Inondations au Soudan: L'Algérie présente ses condoléances    Conférence d'Alger en prévision des assises nationales d'octobre    Enième attaque contre la mosquée Al Aqsa    Six morts et quinze blessés dans un accident de la route    Saisie de 250 quintaux de son destinés à la spéculation illicite    24 Palestiniens arrêtés par l'entité sioniste    Le Président Poutine accuse les élites occidentales    Skikda Un incendie maîtrisé    Le ministère la culture la célèbre en août    L'artisan du succès de nombreuses stars de la chanson chaâbi    Feux de forêts: le directeur général de la Protection civile s'enquiert de la situation à Tipaza    Lancement d'un programme d'appui spécifique au cinéma au théâtre et à la musique    Saïd Chanegriha prend part par visioconférence à la 10e Conférence internationale sur la sécurité    Maroc: trois morts par asphyxie dans un puits d'extraction de charbon au nord-est du pays    Judo / Jeux de la solidarité islamique 2022 : l'argent pour Asselah, le bronze pour Ouallal    Jeux de la Solidarité Islamique / Football (match pour le bronze) : défaite de l'Algérie face à l'Azerbaïdjan    La canicule continuera d'affecter l'Est du pays jusqu'à mercredi    Rentrée 2022-2023 : le ministère de l'Education publie la liste officielle des fournitures scolaires    Retour sur le rôle actif du martyr Mokhtar Kritli dans les préparatifs de la Révolution (TEMOIGNAGES)    Tlemcen - Cadastre, conservation foncière : un nouveau responsable pour voir plus clair    Classement annuel de la CAF: Le football algérien mieux considéré    JS Bordj Menaiel: Azzedine Ait Djoudi, nouveau président    La faim plus menaçante    La Communauté internationale appelée à réagir: Le Maroc continue de piller le phosphate du Sahara Occidental    Le verdict sans appel du DG de la PCH: Magasins quasiment vides, médicaments en rupture, impayés...    Le vieux de mon village    Agrément pour trois ambassadeurs algériens    Le FLN envisage des sanctions rigoureuses    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès du Pérou    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



TLEMCEN: Festival international du samaâ, c'est parti !
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 07 - 02 - 2012

C'est la maison de la culture Abdelkader Alloula qui abritera durant 6 jours (du 06 au 11 février) le Festival culturel international de musique « samaâ soufi », organisé dans le cadre de la manifestation de 2011 «Tlemcen, capitale de la culture islamique». La tradition musulmane a toujours associé étroitement la musique et la transe, plus particulièrement dans les confréries soufies. Les soufis ont développé deux cérémonies associant la musique à leur quête spirituelle : le samaâ et le dhikr. Le choix de cette thématique se justifie par le fait que le soufisme, en tant que réalité culturelle essentielle, reste encore méconnu, et sera peu à peu redécouvert en tant que patrimoine culturel algérien et dans le monde musulman, souligne-t-on. Le samaâ fait partie des pratiques spirituelles du soufisme, parmi lesquelles on trouve notamment le dhikr (invocation des noms divins), la lecture du Coran, la récitation de prières sur le Prophète Mohammed (QSSL). Les séances de samaâ constituent une modalité particulière de l'invocation divine au sein des confréries soufies. Les poésies mystiques chantées dans le samaâ associent les thèmes de l'amant et de l'aimé, de l'ivresse spirituelle, de la nostalgie de la séparation de l'être bien aimé ou encore de notre divine essence. Ces états intérieurs accentués par la danse sont les effets de l'ivresse spirituelle qui se traduit par une sensation de submersion et un oubli de soi-même, dont l'aboutissement est l'extinction dans la présence divine. Ainsi, l'audition mystique agit-elle comme un remède pour les âmes et une nourriture pour les cœurs.
Il faut savoir que le samaâ a été inscrit au patrimoine culturel immatériel de l'humanité de l'UNESCO le 16 novembre 2010. Les concerts prévus lors de ces rencontres soufies seront animés par des solistes prestigieux (le Jordanien Ghassan Abou Khadra, entre autres) et des troupes venues d'Egypte, du Maroc, de Tunisie, d'Indonésie, d'Iraq, de Turquie, d'Oman, de Jordanie, de Grande-Bretagne, ainsi que des groupes algériens représentant Tlemcen, Béchar, Sétif, Ghardaïa, Constantine...
A noter que ce festival, qui fait suite à sa «réplique» consacrée à l'inchad, devait se tenir en novembre dernier en marge du colloque international sur le soufisme (Les routes de la foi), mais qu'il a dû être décalé pour des raisons de commodité (surcharge du programme). Il convient d'indiquer que le commissaire en charge dudit festival n'est autre que le directeur de la culture de la wilaya de Sétif.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.