Trafic de drogues: démantèlement d'un réseau criminel composé de ressortissants étrangers    Festival du théâtre amateur de Mostaganem: 35 troupes à la 53e édition    Projet de loi de l'artiste: proposition pour la création de marchés de l'art    Engagement à appliquer les directives du Président afin de mettre les collectivités locales au service du citoyen    Arkab participe à Vienne à la 66éme Conférence générale de l'AIEA    Sahara occidental : le Front Polisario salue la position "de principe et historique" du Mozambique    L'Algérie soutient la candidature de la Palestine pour devenir le 194ème Etat membre de l'ONU    Tebboune présente ses condoléances    Le patron du groupe Ennahar Anis Rahmani condamné à 10 ans de prison ferme    Déclaration de politique générale du Gouvernement: renforcer les capacités du système national de défense    Il y a 60 ans était proclamée la République algérienne    Pour Dani Alves, Ronaldo ne peut pas atteindre Messi    Real : Valverde a dit non au PSG    Lancement du 6e Recensement général de la population et de l'habitat    L'Algérie apporte son soutien    Lamamra s'entretient avec son homologue chinois    Pluies orageuses et chutes de grêle sur plusieurs wilayas à partir de ce dimanche    Rencontre gouvernement-walis: la mission des collectivités locales pour redynamiser l'investissement au centre des travaux du 2e atelier    Lettre dans un ballon !    Ligue 2 amateur: C'est reparti pour un long exercice    Un mois et demi après la visite de Macron: La Première ministre française attendue les 8 et 9 octobre à Alger    Contradictions ?    Les mirages du sucre et du lait    Affiner les indicateurs sociaux et économiques: Le recensement général débute aujourd'hui    Naufrage au large de la Syrie : le bilan grimpe à 90 morts    Algérie-Mauritanie: Signature d'un protocole dans le domaine de la pêche et de l'économie maritime    Gouvernement-walis: Les nouvelles instructions de Tebboune    Equipe nationale: Des Verts à deux visages    Boudina termine 7e    Cuba élu à la présidence du Groupe des 77 et de la Chine en 2023    L'Algérie à pas sûrs...    Cette Dame force l'admiration    Ce que dira Benabderrahmane à l'APN    219 Commissions rogatoires émises    Quatre dealers arrêtés    21 cadres municipaux sous enquête    Le juteux marché des enseignants    À l'épreuve du terrain    La tuile pour Maignan    Inculquer aux jeunes les valeurs de l'olympisme    La moudjahida Zineb El Mili n'est plus    Les massacres du 17 octobre 1961 en débat    Tentation et faux-semblant    Tizi-Ouzou/Elections communales: l'amélioration du cadre de vie, une priorité pour "Tasqamut N'Ussirem"    Corruption: 10 ans de prison requis contre l'ex-wali de Skikda Fouzi Belhacine    «Gros» mots : les contre-chocs    Kamel Aoun n'est plus    Gestion des collectivités locales : va-t-on vers de nouveaux réflexes ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



GHARDAIA: Un décalage entre les grandes villes et les petites communes
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 21 - 12 - 2013

Le wali de Ghardaïa, M. Mahmoud Djemaâ, a souligné, l'importance du développement des zones éloignées, à travers le lancement d'investissements et de projets agricoles adéquats. « Bien que les deux communes que compte la daïra de Mansourah (Hassi-Lefhel et Mansourah) aient bénéficié de quelques projets, dans les domaines de la santé, des routes et des infrastructures de base, il reste, encore, un décalage entre les grandes villes de la wilaya et ses communes éloignées », a reconnu le wali, lors d'une rencontre de communication qui vient d'être organisée avec la société civile et les agriculteurs de cette daïra. C'est dans ce sens, a-t-il, toutefois, relevé, qu'un lien étroit entre la direction de l'Agriculture et les agriculteurs de ces zones rurales doit voir le jour pour coordonner et élaborer des projets de développement agricoles, dans ces deux localités.
Le wali a considéré qu'un plan vert doit, dans ce sens, poser les jalons de l'édification d'une région agricole, du développement de l'agriculture locale et de l'amélioration de la rentabilité et des revenus des agricultures, insistant sur la nécessité de continuer d'accorder un grand intérêt aux petits agriculteurs de ces deux localités, dites «régions agricoles par excellence».
Par ailleurs, lors d'un débat houleux, un intervenant, un ancien instituteur converti à l'agriculture, a jugé que l'aide au développement reste, nettement, insuffisante par rapport aux besoins croissants du secteur agricole, en termes de parcelles de terrains octroyées, d'eau d'irrigation et d'équipements.
Evoquant surtout le manque d'organisation des filières agricoles, mettant en exergue le rôle des directions de l'Agriculture et des différentes structures permettant la valorisation des produits agricoles, dans la région. L'intervenant a, en outre, mis l'accent sur la complémentarité qui devrait exister entre les politiques publiques (les autorités locales) et les initiatives privées, ainsi que sur leur harmonisation. « Cette relation public-privé me paraît l'un des enjeux, qui peut, notamment dans les relations étroites, favoriser l'émergence de toutes ces agricultures dont on a besoin ». L'intervenant a, également, mis l'accent sur l'impératif d'ouvrir un vrai dialogue entre les différents acteurs du secteur, notamment, les petits agriculteurs, la direction de l'Agriculture et les autorités locales, et ce, dans le cadre d'une approche participative, censée permettre un échange d'idées. Il a surtout plaidé pour la sensibilisation et l'information des petits agriculteurs, familles pauvres du secteur, tout en assurant leur protection sociale.
Revenant sur les déclarations et les mesures prises par le wali, pour assurer le bon fonctionnement du système agricole, il a insisté, dans ce sens, sur la nécessité de mettre en place une plate-forme d'entrevues périodiques entre la DSA et l'ensemble des agriculteurs de la daïra de Mansourah pour mettre fin aux problèmes que connaît le domaine agricole, appelant à procéder à un recensement, cas par cas, de ces espaces agricoles exploités rencontrant des lacunes. Il a, par ailleurs, souligné que cette rencontre tend à exposer les problèmes et doléances des agriculteurs de la région, pour œuvrer à en trouver des solutions suivant une approche de dialogue et de partenariat, tout en appelant les agriculteurs à diversifier et améliorer l'offre agricole de la région.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.