Real Madrid: Zidane vers la sortie ?    Ligue des champions: Mahrez dans l'équipe type de la semaine    Real Madrid: Hazard présente ses excuses    AADL2 : Près de 4.600 souscripteurs ont retiré les ordres de versement de la 1ère tranche    Congé de maternité: Une campagne d'information sur les demandes en ligne    Le politique du chantage adoptée par le Maroc dénote sa déception    La position française par rapport à ce qui se passe au Tchad est anti-démocratique    Coopération : lancement officiel du projet de création d'un Conseil d'affaires algéro-mozambicain    Ligue des champions (1/4 de finale - aller) : CRB-EST décalé au samedi 15 mai    [Photos] Sauvetage d'un enfant coincé dans les eaux en furie d'un oued    Coronavirus: 201 nouveaux cas, 138 guérisons et 8 décès    La recherche de solutions aux différentes revendications doit se faire dans le cadre d'une approche progressive    Le général Medjahed débat avec Anouar Haddam    Algérie-Libye : une position ferme et réaliste (1re partie)    Le Parlement adopte l'amendement de la loi sur la Cour constitutionnelle    Nous sommes fiers de l'acquis démocratique polonais    Six mois de prison avec sursis pour Bendiar Maamar    «Le FLN est en décadence»    Les prix se consolident    L'ouverture de bureaux de change n'est pas envisageable    Sonatrach évoque une reprise de ses activités en Libye    Messaoudi (JSS) maintient le cap    Les finances et la fin de saison au menu    «Ce n'est pas évident de mettre toujours un onze compétitif»    Renflouage du barrage de Taksebt depuis l'oued Sebaou    Cap sur le 6e congrès    2 personnes trouvent la mort sur la RN 47    Tajine de poulet sucré-salé    Les pompiers exigent la réintégration de leurs collègues    Relâchement généralisé et persistant    Algérie-France : la question de la mémoire doit être traitée dans le cadre d'un dialogue d'Etat à Etat    Bac artistique : la musique et la danse seront-elles enfin licites ?    Les artistes rendent hommage à Sid Ahmed Agoumi    "Certains de nos comédiens ont du mal à incarner leur personnage"    Inexistant au centre-ouest du pays : Le projet de CHU relancé à Chlef    Le parcours du combattant    La néo-théorie du «bon cercle» !    Eric Zemmour, visé par des accusations d'agressions sexuelles    L'armée hausse le ton    Les démarches de sa prise en charge engagées    Les candidats retiennent leur souffle    Les mises en garde de l'Armée    Les agents agréés de l'Otan aux abois    L'UA condamne les attaques terroristes au Burkina-Faso, Mali et Niger    Un policier tué dans une attaque jihadiste sur des puits de pétrole    Huit auteurs du meurtre des trois expatriés ont été abattus    Appel à l'exploitation économique du patrimoine culturel    Le roman de Salim Bachi parait aujourd'hui    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nouvelle unité de stockage des céréales à Oued Tlélat : Une entreprise chinoise retenue pour un délai de réalisation de 30 mois
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 12 - 01 - 2015

Une entreprise chinoise a été désignée pour la réalisation de la nouvelle unité de stockage de céréales, prévue à Oued Tlélat, apprend-on de sources proches de la direction de l'agriculture. Cette unité d'une capacité de stockage de quelque 30.000 tonnes sera réalisée sur une superficie de trois hectares. Le délai de réalisation a été fixé à 30 mois. Nos sources indiquent que ce silo sera opérationnel en principe à la fin de l'année en cours.
Le projet prévoit des équipements sophistiqués permettant de renforcer les capacités de stockage des céréales, en adéquation avec le développement de cette culture, ces dernières années à Oran, où la production, qui variait entre 50.000 et 60.000 quintaux dans les saisons précédentes, a atteint 265.000 quintaux. Oued Tlélat a été retenue pour abriter ce dock, car considérée avec Tafraoui comme zones céréalières disposant de 70% de terres destinées à cette culture dans la wilaya, en plus du projet d'aménagement de la plaine Mléta en cours de réalisation dans cette région.
La capacité actuelle de stockage des céréales à Oran dépasse le un (1) million de quintaux, répartis à travers des silos à Oued Tlélat, Es-Sénia et Haï Es-Salem (Oran) qui comptent une capacité de 100.000 q.
Le projet de l'unité de stockage s'inscrit dans le cadre du programme du ministère de l'Agriculture et du Développement rural portant sur la réalisation de 39 unités du genre à travers le pays, prises en charge par l'Office algérien des céréales.
Il y a lieu de signaler qu'en parallèle à la réalisation de cette unité, la deuxième phase du projet pilote d'utilisation des eaux usées de la station d'épuration d'El Kerma pour l'irrigation de la plaine de Mléta va entrer en service durant ce premier trimestre.
Ainsi et après le lancement de la deuxième phase du projet d'irrigation de la plaine de Mléta à partir de la STEP d'El Kerma, une superficie de 6.100 hectares sera irriguée. Quelques fermes pilotes vont bénéficier de cette opération chapeautée par la direction des services agricoles en collaboration avec le Fonds national de développement de l'investissement agricole (FNDIA).
Le but étant de promouvoir le système d'irrigation économiseur d'eau à la parcelle. Les agriculteurs exploitant des coopératives individuelles ou collectives peuvent bénéficier de cette expérience. Le recours aux eaux traitées pour l'irrigation agricole est très développé dans le monde pour faire face à la pénurie d'eau. L'utilisation de ces eaux épurées ne présente aucun risque pour la santé humaine ou la qualité des produits agricoles.
Les eaux usées sont épurées conformément aux prescriptions sanitaires et techniques applicables à l'utilisation des eaux traitées à des fins d'irrigation de cultures. La mise en œuvre de ce projet va permettre d'augmenter le rendement agricole dans cette région réputée pour l'élevage ovin et bovin, la céréaliculture et l'arboriculture.
Une récente étude élaborée dans ce sens indique que ce rendement oscillera entre 50 et 60 quintaux/hectare de blé.
Avec la concrétisation de ce projet, les superficies agricoles irriguées de la wilaya vont connaître une augmentation au cours des prochaines années pour atteindre 15.000 hectares. Près de 600 hectares de terres réservées à la céréaliculture et à l'arboriculture sont déjà irrigués par ces eaux traitées.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.