Oran: la perturbation dans l'alimentation en eau potable bientôt réglée    Environnement: Boudjemaa se félicite du lancement de l'Initiative nationale de restauration du barrage vert    Les Iraniens aux urnes vendredi pour élire un successeur à Hassan Rohani    Euro 2020 : la Belgique renverse le Danemark    L'Algérie se dirige vers l'accession à l'OMC    Bac 2021: 5.084 détenus attendus dimanche prochain    Signature d'un mémorandum d'entente entre trois établissements touristiques publics pour une saison estivale 2021 réussie    Coronavirus: 382 nouveaux cas, 245 guérisons et 7 décès    Real Madrid: Benzema salue son "frère" Ramos    Euro 2020 : Une triste première dans l'histoire de la sélection allemande    Le Wali de Bechar limogé    Sahara occidental: "la position de Madrid n'a pas changé et ne changera pas"    «Le RND est une partie de l'Alliance présidentielle»    La surprenante révélation de Kaïs Saïed    Les Verts pour leur résurrection    Le Graët ne désespère pas pour une revanche Algérie-France !    L'ESS face à l'écueil Bordjien, derby indécis à Alger    Coudées franches pour Tebboune    Baadji: "le peuple algérien a barré la route à ceux qui voulaient faire échouer les élections"    Plus de 900 kg de produits avariés saisis et détruits    Vers le pass sanitaire    Journée mondiale de l'enfant africain: le ministère de la Culture trace un programme artistique riche    Première édition des Journées nationales du cinéma amateur    Mounia Meddour membre du jury d'«Un certain regard» du Festival de Cannes    Le festival national culturel des musique et danse diwane délocalisé à Aïn Sefra    Le Britannique Karim Khan élu procureur général    Le MSP pose ses conditions    Une production de près de 165 000 quintaux de céréales prévue    Lancement de la campagne de vaccination    Le procès de l'affaire Sonatrach 1 renvoyé sine die    Une subvention de Mobilis    Ultime chance de reprise    La Palestine de nouveau sous les bombardements    HISTOIRE D'UN HOMME D'EXCEPTION    Vibrant hommage à Josette et à Maurice Audin    Monologue de l'Algérien irreprésentable    Acheter la rumeur et vendre la nouvelle !    L'Onplc s'unit à la Gendarmerie nationale    Alger «nettoyée» de Daesh    Plusieurs opérations menées par l'ANP    Plus de 13.000 bénéficiaires convoqués    Le Makhzen sombre dans l'agonie    Un soldat nigérien tué, deux soldats français blessés    Dégel furtif au bord du lac Léman    Ça traîne!    "Notre victoire, c'est celle de l'Algérie nouvelle"    Cabale médiatique contre l'Algérie    L'APN fait tomber les peaux mortes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des colons juifs émules de Daesh
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 01 - 08 - 2015

Dans la nuit de jeudi à vendredi l'indicible en matière d'horreur et de barbarie a été commis dans une localité palestinienne proche de Naplouse. Des colons juifs ont procédé à l'incendie d'une maison dans lequel un bébé de 18 mois a péri brûlé vif dans son sommeil tandis que ses parents et son frère l'ont été grièvement et sont hospitalisés dans un état grave.
Cet effroyable acte criminel a causé un choc au sein de la population palestinienne dont il faut atteindre qu'il va être le déclencheur d'un embrasement de sa colère que ne pourra contenir le dispositif sécuritaire et répressif déployé à travers toute la Cisjordanie voulu dissuasif par l'Etat sioniste. A l'heure où nous rédigeons, l'on ne sait quelle tournure a prise la cérémonie d'enterrement du petit et innocent martyr et n'avons aucune connaissance de ce qui se passe en Cisjordanie dont la population a été appelée à manifester son indignation.
La certitude est toutefois que les Palestiniens ne se contenteront pas de la seule expression de leur indignation et vont démontrer qu'ils ne sont pas tétanisés par la violence à leur égard exercée par les religieux juifs extrémistes, les colons et l'appareil répressif de l'Etat sioniste qui protège les uns et les autres. Face à cette réaction des Palestiniens, il faut s'attendre que leurs répliques vaudront à leurs auteurs l'accusation d'être des terroristes voués à la destruction de l'Etat sioniste et à semer la terreur parmi sa société qui désapprouverait les actes de violence et les crimes commis contre les Palestinien par sa minorité extrémiste. Ce qu'endurent pourtant les Palestiniens et qui est barbare et inhumain en toutes ses manifestations est aussi bien le fait de cet Etat, de ses appareils répressifs que des extrémistes religieux ou colons sans que la majorité de la population israélienne ne le réprouve clairement et franchement.
Au président palestinien Mahmoud Abbas qui a pointé la responsabilité de l'Etat sioniste derrière les agissements criminels et terroristes des colons juifs, il va être fait le reproche d'avoir fait un amalgame qui en stigmatisant les autorités israéliennes va relancer la confrontation violente entre Palestiniens et Israéliens. Mais comment exonérer de sa responsabilité l'Etat sioniste qui par ses actes et décisions encourage ses colons en territoire palestinien occupé à commettre des actions y compris des meurtres pour terroriser sa population et la forcer à leur abandonner des pans de plus en plus larges de ses terres. Etat et colons israéliens visent au même but qui est de pousser à l'occupation du plus grand espace du territoire palestinien par une pression terrorisante sur ses habitants et la spoliation arbitraire bien qu'enrobée d'une prétendue légalité juridique.
Le « prix à payer » par les Palestiniens en refusant de plier et de céder devant la violence qu'ils subissent est déjà lourd et s'alourdira dramatiquement. Mais ils n'iront certainement pas à la reddition que l'on veut leur faire admettre au motif que l'Etat sioniste a placé la communauté internationale devant un fait accompli qui ne leur laisse que l'alternative d'en négocier les conditions. L'embrasement que va connaître la Cisjordanie se chargera de le prouver.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.