Barça : Iniesta cite les trois joueurs clés pour remporter le Clasico    Le Hirak maintient la pression    Acquittement pour 32 activistes    Nouvelles révélations du parquet d'Alger    L'option du rationnement écartée ?    1 600 plaintes déposées en 10 ans    Pas de retour à la retraite proportionnelle «pour le moment»    Instauration de taux de redevance réduits    Nouveau rendez-vous manqué    Pour qui sonne le glas ?    Décès du prince Philip    Duel entre gauche et droite pour le second tour    Chengriha réclame la décontamination des sites    Regroupement en tête    Charef Eddine Amara, candidat unique    Le devoir de réagir    Le Chabab en quarts    Halilhodzic n'aime pas les journalistes    Djabou, le retour    Une femme arrêtée à Tiaret    Du tabac à chiquer saisi par les douanes    Démantèlement d'un réseau de dealers et saisie de plus de 2 kg de kif traité    Le film Their Algeria de Lina Soualem en compétition au 11e Festival du film arabe de Malmö    Hommage à l'insurgé de la Soummam    Adel Djassas décroche le prix Mohamed-Khadda    Plus de 300 toiles exposées    .sortir ...sortir ...sortir ...    Assemblée élective de la Fédération algérienne de football : Belmadi réaffirme sa "neutralité"    Opéra d'Alger : Ouverture des inscriptions aux ateliers de danses et de musique    Les walis soumis à une évaluation périodique    Statut de la magistrature et composition du CSM: Deux Comités de révision des lois installés    LA MAUVAISE SACRALISATION DE L'ADMINISTRATION    Un organisme marin toxique et mortel: Présence de la méduse «la galère portugaise» sur les côtes oranaises    Tlemcen: Plaidoyer pour une «communauté d'entrepreneurs»    Allégations d'agression sexuelle sur un mineur: De graves accusations contre six individus     Le Palais des expositions en fête    «Elles sont profondes et particulières»    Grave escalade à nos frontières    «Le pire des cauchemars» dans les hôpitaux de Manille    Les marchés flambent    8700 logements sociaux distribués    Il est reprogrammé pour octobre prochain!    Visions abstraites du monde    L'APLS poursuit ses attaques contre les forces d'occupation marocaines    Alimenter la mémoire collective pour empêcher sa paralysie !    Pourquoi voulait-on piéger Hanoune ?    La note de Ouadjaout    La thyroïde, apprendre à la connaître    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les femmes représentent 60% des bénéficiaires: 580 projets de microentreprises financés par l'ANGEM depuis janvier 2015
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 17 - 04 - 2016


Quelque 580 projets de création de microentreprise ont été financés dans la wilaya d'Oran par l'Agence nationale de gestion de microcrédits (ANGEM) depuis janvier 2015. Ces projets entrent dans la cadre de la formule dite de «financement triangulaire » (intéressé, ANGEM et banque) et dont le montant ne dépasse pas 1 million de dinars. Pour ce qui est des dossiers concernant l'achat de matières premières, dont la gente féminine au foyer représente 60 pour cent des demandeurs, plus de 1.000 demandes ont été satisfaites en 2015. Ces financements destinés à l‘achat de la matière première sont répartis sur différents secteurs, tels que la petite industrie, la couture qui demeure sollicitée de plus en plus par les femmes, ainsi que la coiffure et la fabrication des gâteaux traditionnels. Les projets concernent en premier lieu les services, vient ensuite l'artisanat. Pour atteindre ces chiffres, l'antenne de l'ANGEM a organisé de nombreuses journées d'information et de formation. La population des femmes postulant au microcrédit de l'Angem au niveau de la wilaya d'Oran représente de 60% des bénéficiaires de microcrédit. Il s'agit principalement de femmes au foyer qui ont bénéficié de crédits d'un montant de 100.000 DA pour l'achat de matières premières nécessaires à leurs activités artisanales, une activité qui se développe dans la wilaya. Parmi les autres activités choisies par les femmes, notamment la fabrication de pâtes alimentaires, de couscous, de pain traditionnel, de pâtisserie et de gâteaux traditionnels, le prêt-à-porter et la confection, la fabrication de linge domestique (linge de cuisine, d'ameublement...) et la tapisserie, a-t-on encore signalé. L'engouement de jeunes pour les crédits octroyés dans le cadre de ce dispositif est le résultat de différentes mesures pris par les pouvoirs publics, comme l'allègement des procédures administratives et bancaires. L'antenne d'Oran de l'ANGEM dispose de cellules d'encadrement au niveau des neuf (9) daïras dont dispose la wilaya. Selon la même source, il est prévu durant la deuxième semaine de novembre prochain, la tenue d'un salon de wilaya sur le dispositif ANGEM, où seront exposés principalement les produits des promoteurs en exercice ayant bénéficié d'un crédit. De leur côté les responsables de ce dispositif lancent un appel aux jeunes pour s'intéresser au secteur de l'artisanat et des métiers traditionnels, surtout que le dispositif a pour objectif de lutter contre le chômage et la précarité dans les zones urbaines et rurales en favorisant l'auto-emploi, le travail à domicile et les activités artisanales et de métiers, en particulier chez la population féminine.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.