Un des fondateurs du FIS dissous.. Abassi Madani, n'est plus    Le président de la Corée du Nord en Russie    Washington prépare le plan de paix pour la Palestine.. Le mutisme complice de pays musulmans    Libye: Des dirigeants africains demandent "l'arrêt immédiat" des combats    Libye: al Sarraj surpris que la France soutienne Haftar    TRIBUNAL DE SIDI M'HAMED : Les Kouninef placés sous mandat de dépôt    ORAN : 2000 logements AADL, distribués en juin prochain    Le PDG de Sonatrach est le frère du commissaire Hachichi    Bensalah limoge des walis    Des milliers manifestent à Annaba    L'argent pillé sera récupéré    SESSION EXTRAORDINAIRE DU CC DU FLN : L'élection d'un nouveau SG reportée    Mahrez veut quitter City    Quel Chabab pour la grande finale ?    L'Algérie 5e plus chère sélection africaine présente en Egypte    La Casbah pleure ses victimes dans le recueillement    130 comprimés psychotropes saisis    APRES AVOIR COMMIS NEUF VOLS CONSECUTIFS : Trois dangereux voleurs, sous les verrous à Mascara    MAISON D'ACCUEIL DES CANCEREUX : L'inauguration attendue au mois de Ramadhan    L'atteinte au patrimoine peut conduire à l'effacement de l'identité civilisationnelle    Le président de la Fédération dénonce la «passivité» du MJS dans l'organisation du Rallye Touareg    USM Alger : un leader aux pieds d'argile    Saisie d'armes à feu, d'une quantité de munitions et arrestation de trois personnes    L'AG élective début mai, dépôt de candidatures à partir de mardi    Semaine de la critique riche en premiers films    Deux dossiers de poursuites contre Chakib Khelil et ses complices transmis à la Cour suprême    Après Bouteflika, Gaïd-Salah : ces incorrigibles professionnels du « soutien »    "Libérez immédiatement M. Rebrab !"    Qui veut enflammer la Kabylie ?    Washington menace ses alliés    Avocats et étudiants ont battu le pavé    Mellal, en "président" populaire du MCO    Pour "la primauté du politique sur le militaire"    Importation: Une centaine de produits exclus du DAPS    Les étudiants toujours mobilisés    Ettrefehnâ !    Constantine - Un riche programme culturel pour le ramadhan    Toujours déterminés    Une policière tuée dans son domicile    Ramadhan: Programme de sensibilisation pour la prévention des complications des maladies chroniques    M. Desrocher : Etablir des partenariats avec l'Algérie, "une des priorités des USA"    Les armées des pays du lac Tchad intensifient leurs actions    Fédération algérienne de tir sportif : Abdrezzak Lazreg élu nouveau président    Utiliser "le leadership de la Russie" à l'Onu pour aider l'Afrique à se développer?    "Seul l'avenir de l'Algérie nous importe"    Programme enfant    Hirak du 22 février: l'appel aux sociologues lancé    L'onda avoue son impuissance    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Incidents à Aïn-M'lila et Béjaïa: Revoilà la bête immonde !
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 19 - 03 - 2019


La violence dans les stades se propage à une allure inquiétante. Cette fois-ci, de graves incidents se sont produits à Aïn-M'lila et Béjaïa. Lors du match ASAM-CABBA, les joueurs d'Ahly ont regagné les vestiaires dans la confusion la plus totale. Des images regrettables pour un simple match de football. Le président du CABBA, Anis Benhamadi, a affirmé à l'issue de cette rencontre que son équipe « a vécu l'enfer ». Selon lui et les témoignages des autres dirigeants, tout a été manigancé. Dans les vestiaires, le service d'ordre a éprouvé toutes les peines du monde pour remettre de l'ordre. Là, on se demande sur l'utilité de la présence de personnes « étrangères ». C'est devenu une marque déposée chez certains présidents de club qui n'hésitent pas à user de tous les moyens pour remporter leurs matches. Sont-ils conscients des dangers de ce phénomène de la violence ? Nous en doutons car il y a des intérêts derrière ces actes de violence. A Béjaïa, le match JSMB-ASO a été interrompu une dizaine de minutes. L'arbitre Bekouassa Lotfi ayant constaté que la sécurité des joueurs n'était pas assurée, a été contraint d'arrêter le match en raison des jets de pierres et autres projectiles juste après le deuxième but inscrit par les visiteurs. Selon nos sources, les supporters bejaouis regroupés aux alentours du stade (huis clos) n'ont pas hésité à balancer toutes sortes de projectiles depuis l'extérieur. Profitant de la situation, Zaoui Samir a tenté d'influencer l'arbitre pour mettre un terme à la partie. Voilà aussi un comportement condamnable de la part d'un entraineur, censé d'être un exemple. Par ailleurs, nous avons appris également que la rencontre mettant aux prises la formation d'Aïn Kercha à son hôte du jour, le Chabab Milia, match de championnat de Régionale Une de Constantine, a été arrêtée. La raison ? Les joueurs locaux ont commis l'irréparable en agressant le trio des arbitres juste après l'ouverture du score des visiteurs. C'est dire que ces graves incidents n'arrangent aucunement notre sport-roi. Il est impératif de trouver des solutions et prendre des sanctions les plus lourdes pour mettre fin à ces dépassements et débordements, qui commencent à prendre une tournure inquiétante, ce qui est franchement inadmissible.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.