Projet de Plan national de relance socio-économique: le Président Tebboune préside une réunion    Confinement partiel imposé dans 18 communes de Sétif : soulagement chez les citoyens    L'UE réaffirme sa position de non reconnaissance de la marocanité du Sahara Occidental    Mahieddine Tahkout auditionné pour son implication dans plusieurs affaires de corruption    IMPORTATION DE VEHICULES NEUFS EN ALGERIE : Le ministre de l'Industrie se prononce de nouveau    La justice libanaise este en justice le représentant de Sonatrach    MULTIPLICATION DES CAS DE CORONAVIRUS A ORAN : Les médecins tirent la sonnette d'alarme    SETIF : Retour au confinement partiel de 13h00 à 05h00    Boukadoum prend part à la 9e réunion ministérielle du FCCEA    M'sila: nécessité d'accélérer les travaux de la station déminéralisation de Hamam Dhalaa    Laghouat: équipement du laboratoire du nouveau CHU en appareil de dépistage du Covid19    475 nouveaux cas confirmés et 9 décès en Algérie    JM Oran-2022: le COJM mobilisera près de 1 milliard de dinars pour l'équipement des sites    Le Président Tebboune préside une séance de travail sur l'élaboration du plan national de relance socio-économique    Afrique du Nord/économie: un recul de 4,2% prévu en 2020 à cause du covid-19    Deux listes se disputeront l'instance présidentielle    «L'Algérie ne souffre pas de manque de ressources»    Manifestation dans la province de Hassaké contre la présence des troupes américaines    Courrier des lecteurs    Les Algériens Benchabla et Mordjane dans le Top 10    Fermeture de la Grande Poste suite à la mort suspecte d'un employé    Ennio Morricone, le Beethoven du western spaghetti    L'Unesco alerte sur une «escroquerie» aux biens culturels issus d'Afrique    Un bon, une brute, un truand, un harmonica et un pan du mur de ma jeunesse qui s'écroule !    Benhadid réhabilité    Reprise des négociations à Londres pour un accord post-Brexit    Le ton monte entre Pékin et Ottawa    Deuxième tir de roquettes contre des intérêts américains en 24 heures    Décès du bâtonnier Brinis Ammour    Treize activites acquittés    83 ha de récoltes ravagés depuis début juin    Les programmes achevés distribués avant la fin de l'année    "Interdiction de toucher aux statuts des fédérations"    La Juventus pied au plancher    La JSK, l'USMA et le PAC perçoivent les primes de la CAF    "Il reste encore 80 crânes de résistants des Zaâtcha"    Le théâtre pour conter la tolérance    Une nouvelle alliance entre l'homme et les sciences    Des structures baptisées des noms du Chahid Din Amhamed et du Moudjahid Zenati Bikat    E-conférence – AIPS : Le président Merlo insiste sur l'accès aux sources    On vous le dit    Prix du Brent : Petite hausse pour commencer la semaine    «Un mépris confondant et scandaleux envers ceux que la France coloniale a exploités, opprimés et massacrés»    La FAF veut «assainir» le métier    Décès de Bettina Heinen-Ayech : La Mahouna s'est effondrée    "Papicha" de Mounia Meddour au 9e Festival du cinéma arabe de Séoul    El Tarf: Décès du bâtonnier Brinis Ammour    Football national: Où sont passés les clubs formateurs ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Equipe nationale: Une notable progression est à relever
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 18 - 06 - 2019


Tout le monde espérait cette victoire sans trop y croire au vu de la prestation de l'EN face au modeste Burundi il y a quelques jours. Alors, après ce succès face à un adversaire certainement plus difficile à manier que le Burundi, il n'est pas question de faire la fine bouche. Les raisons de cette satisfaction sont simples et compréhensibles. En effet, les Verts ont globalement maitrisé cette rencontre face à des Maliens athlétiques et sans concession, et qui ont été d'ailleurs contraints d'opter pour une tactique défensive, le meilleur «service» qu'ils pouvaient rendre à nos représentants dans ce cas de figure. Face à ce bloc, les coéquipiers de Feghouli ont inscrit trois buts, et tout indique que ce score ne reflète pas fidèlement la physionomie de ce match. Avec plus de réalisme, les Fennecs auraient pu gagner par un score plus large. De fait, il s'agit donc du meilleur constat, avec un secteur offensif où les automatismes commencent à s'installer, surtout avec Belaili, Bounedjah et Mahrez. Or, lorsqu'on connait les potentialités de ces derniers, on ne peut que se réjouir de cette prometteuse complémentarité. Et pourtant, le sociétaire de Manchester City n'est entré qu'à l'heure de jeu, mais il a rapidement étalé sa classe. L'autre grande satisfaction, c'est le précieux apport d'Andy Delort, pourtant lancé dans le bain dans le dernier quart seulement, et a confirmé sa réputation en étant l'auteur du but de la victoire. Pour un joueur «repêché» in extremis, qui était déjà en vacances et qui débarque à Doha en retard par rapport à ses coéquipiers, c'est tout simplement admirable et élogieux. Ayant certainement tiré les enseignements du match face au Burundi, Djamel Belmadi a titularisé trois éléments, à savoir Farès, Abeid et Bennacer, qui ont justifié ce choix. Avec la bonne copie livrée par Guedioura contre le Burundi, le sélectionneur a sous la main à présent plusieurs solutions pour la constitution du milieu. En revanche, du côté de la défense, il est clair qu'il y a encore du boulot et ce n'est malheureusement pas nouveau. Après le manque de concentration relevé face au Burundi, ce compartiment a tendance à paniquer sur les balles arrêtées. Sans être menaçants du fait de la domination algérienne, les Maliens ont tout de même inscrit deux buts, ce qui a d'ailleurs attiré l'attention de Belmadi. En dépit de ce bémol, le coach de l'EN estime que le quatuor défensif est prêt à faire face à ses obligations, d'autant que la polyvalence de Bensebaini constitue un atout très appréciable. Ainsi donc, cette victoire doit être appréciée comme il se doit, sans pour autant tomber dans le piège de l'autosatisfaction. Car elle a été acquise au bout d'une prestation maitrisée par les Verts face à un adversaire solide et dont la similitude de style avec le Sénégal est reconnue par tous les techniciens. Cependant, il faut tout de même reconnaitre que le Sénégal est d'un niveau supérieur que celui du Burundi et possède une expérience emmagasinée lors du Mondial 2018 en Russie. Justement, les Fennecs ne seront opposés à ce rival que lors de la seconde journée et qu'ils affronteront en premier le Kenya, un adversaire en principe à leur portée, mais dont il faudra se méfier. La confiance acquise à la suite de cette victoire contre le Mali sera certes très utile, mais point d'excès dans ce domaine, car le football reste parfois imprévisible dans ce genre de compétitions où la moindre erreur se paie cash. En tant qu'entraineur expérimenté, Belmadi saura mettre en garde ses poulains, désormais rassurés sur au moins deux points importants. Les automatismes commencent à s'installer et à produire leurs effets, tant en attaque qu'au milieu. A l'heure qu'il est, en tenant compte des récents évènements ayant entouré cette préparation, c'est déjà assez appréciable.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.