Entrepreneuriat féminin en Algérie : La frilosité des banques mise à l'index    Intempéries à Tizi-Ouzou: fermeture de la RN 25 pour cause d'éboulement    18 mois de prison requis contre le hirakiste Abdellaoui Ahmed    Marches à Paris et à Bruxelles le 1er décembre    Dans une ambiance tendue    «De nouveaux Hassi-Messaoud et Hassi-R'mel, c'est fini !»    Le régime des ayatollahs ébranlé à Téhéran    Deux enfants blessés par les forces d'occupation israéliennes près de Ramallah    Le billet retour de la dignité    Belmadi : «Ne croyez pas que le Botswana est un adversaire facile»    Ifticène, nouvel entraîneur    Y a-t-il un malaise au Mouloudia ?    L'Olympiakos menace de quitter la Super League    Benzema pose un problème de fond    Brahimi, meilleur joueur des mois d'octobre et novembre    Un nouveau directeur de campagne pour Tebboune    Plus de 40 nouveaux cas de diabète par mois à Ouargla    6 personnes d'une même famille, victimes du monoxyde de carbone, sauvées de justesse    ACTUCULT    Retour à Amoudé, la Brûlée    Arezki Metref hôte de la ville de Mascara    Le "hirak" s'invite à Marseille    Linda Hamed refuse de présenter le 19 heures de la Chaîne III    Report au 1er décembre du verdict dans deux affaires distinctes de Hassan Hammar    Belaid: ''le peuple seul habilité à conduire l'Algérie à bon port''    CAN-2021 (2e journée). Botswana – Algérie (ce soir, 20h) : Les Verts veulent confirmer leurs débuts en fanfare    Bilan des incendies survenus cet été : Signe alarmant du recul du niveau de conscience citoyenne    Tiaret: Trois morts dans un carambolage    M'sila: 475 quintaux de blé tendre destinés à la contrebande saisis    Les portraits géants des présidents portent malheur    Nouvelle opération de rapatriement: 70 Subsahariens en situation irrégulière transférés vers leur pays    Elogia et Home Design Algérie: Deux salons dans une mixité professionnelle    LES NECESSAIRES ARGUMENTS    Une activité de proximité à Alger    Hausse des ventes au détail sur Internet lors de la frénésie d'achats du "Double 11"    Promouvoir le devoir citoyen    élection présidentielle du 12 décembre Marches de soutien dans plusieurs wilayas de l'Est    Prises de fonctions Aymane Benabderrahmane désigné nouveau gouverneur de la Banque d'Algérie    ANNABA Insistance sur la sensibilisation et la culture d'alerte pour combattre la traite des êtres humains    Tizi-Ouzou: la commission pour la prise en charge des personnes sans abris installée    Déclaration de l'origine des fonds en devises aux étrangers :    Chili : Accord historique pour une nouvelle Constitution    USA : Donald Trump et le chaos diplomatique permanent    Para-athlétisme / Mondiaux-2019 : La sélection algérienne de retour au pays, auréolée de 16 médailles, dont deux or    Shanghai : Macron appelle la Chine à s'ouvrir davantage    10e Fica : une sélection documentaire à la hauteur    Fica: Projection d'un documentaire en hommage au maître du diwane Mohammed Bahaz    CONSTANTINE Festival international Dimajazz: oud et sonorités électro au menu de la 4e soirée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Commémoration du 80ème anniversaire de l'exil républicain: Oran rend hommage aux réfugiés espagnols
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 19 - 10 - 2019


Dans le cadre de la commémoration du 80ème anniversaire de l'exil républicain espagnol, en Algérie, trois journées dédiées à cet évènement seront organisées demain le 20 octobre à l'université Alger 2 et les 22 et 23 octobre à l'université Oran 2 et la médiathèque d'Oran a-t-on appris auprès de Mme Immaculada Jimenez Caballero directrice de l'Institut Cervantès d'Oran. Ces journées sont organisées, selon la responsable, par l'ambassade d'Espagne à Alger, les instituts Cervantès d'Alger et d'Oran en collaboration avec le ministère de la Justice espagnol, la commission du 80ème anniversaire de l'exil républicain, le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, le ministère de la Culture et l'APC d'Oran. La fin de la guerre civile espagnole et la défaite républicaine entraîna un important flux migratoire du Nord vers le Sud avec l'arrivée, dès février 1939, de milliers d'exilés espagnols en Algérie. Ce fut la « Retirade de 1939 ». Quelque 480.000 espagnols issus de toutes les couches sociales, politiques et économiques ont fui l'Espagne, a indiqué notre interlocutrice, précisant que beaucoup d'entre eux sont arrivés en Algérie à bord du Stanbrook, un navire charbonnier britannique et qui avait quitté le port d'Alicante le 19 mars 1939 avec à son bord 2.638 passagers à destination d'Oran. Ces derniers sont restés en mer 22 heures pour enfin atterrir à bon port. 15 000 autres sont restés au port d'Alicante et n'ont pas pu atteindre les côtes algériennes. La commémoration de cet évènement se veut désormais une occasion pour rendre un hommage à des milliers d'exilés qui ont été persécutés par l'armée franquiste et avaient fui vers Oran et d'autres villes européennes, en abandonnant tout en Espagne, alors que certains sont morts pour la démocratie et la liberté. Il est aussi question de mettre en exergue et de reconnaitre les contributions de l'exil espagnol au développement et au progrès des pays hôtes ainsi qu'à la restauration de la démocratie en Espagne. Dans ce contexte, une vingtaine d'experts algériens, espagnols, français et mexicains prendront part à ces journées où plusieurs thèmes relatifs à la migration et l'exil politique, la transition de la guerre civile espagnole à l'indépendance algérienne où l'anti franquisme en Algérie seront débattus. Plusieurs témoignages sur l'exil espagnol républicain seront apportés à l'occasion par des historiens algériens et internationaux. Le but, selon Mme Immaculada, est de rendre un hommage à tous ce que la « Retirada » de 1939 a représenté pour les exilés espagnols et aussi pour les pays qui les ont accueillis. A l'instar d'autres villes européennes et latino-américaines, la ville d'Oran avait été retenue, en mars dernier pour abriter le 80ème anniversaire de la Guerre civile espagnole (17 juillet 1936-1er avril 1939). Un choix approuvé par le Parlement espagnol qui avait décidé d'inclure, dans le programme de célébration, la ville d'Oran.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.