Oran : L'association des opérateurs économiques tire la sonnette d'alarme    Milan AC : Bennacer de retour à l'entrainement    Premier League : Défaite surprise de Man United face à la Lanterne rouge    Aouar dans le viseur de la Juventus pour cet été    CHU de Sidi Bel Abbès : Le laboratoire de tests PCR enfin opérationnel    Gestion participative des affaires de la wilaya de Souk Ahras : Les représentants des citoyens en conclave    Commune de Staouéli : Structures de santé insuffisantes    Ancien chargé de mission à la présidence: Laagab répond à ses détracteurs    Point de rupture ?    Conseil de la FIFA: Les dessous de l'affaire Zetchi    Les «zones d'ombre» sont-elles dans nos têtes ?    Pour booster la filière des agrumes à Misserghine: Vers l'exploitation des sources d'eau dans l'irrigation    Avant-projet de loi organique relative aux élections: Les assurances de la commission Laraba    Le génie du virus    Le confinement n'en n'est pas la seule cause: Cybercriminalité et violence contre les femmes et les enfants en hausse    Ils réclament le droit au logement et aux projets de développement: Les habitants de Tafraoui protestent    Ferdjioua: Le libraire Ferhat Kaoula n'est plus    Le RND propose des amendements substantiels    L'opposition partagée    Fin du débrayage, reprise du travail le 31 janvier    Le FMI prévoit un baril à 50 dollars en 2021    6 décès et 262 nouveaux cas en 24 heures    Le professeur Laraba présente sa copie    Tinhinane Laceb retrouvée morte    Cafouillage paralysant    La coupe de la Ligue remplace la coupe d'Algérie    Première défaite du MCA et du MCO    Belmadi inspecte le stade Mustapha-Tchaker de Blida    L'acte d'accusation de Trump déposé au Sénat    L'engagement de Rolls-Royce    Les ambitions ailées de General Motors    Rappel et excuses de Mercedes    La justice turque émet 90 mandats d'arrêt    Confrontations entre agriculteurs et policiers    Le RND émet quelques réserves    24 heures antigonflette : chaque boisson a ses qualités    Le ministre des Moudjahidine hospitalisé en Espagne    La directrice des médias limogée    À TRAVERS    Axxam nnegh diffusée sur la chaîne YouTube du TNA    Hafila Tassir doublement primée    Le projet présenté demain à Agouni Gueghrane    Décès du moudjahid Mohamed Guentari    Lecteur d'Apulée de Madaure    Mouloudia d'Alger : El Mouaden libéré, Ibara en stand-by    Appel à la levée des sanctions économiques contre la Syrie    Mort d'un Algérien en Belgique: Les curieux dérapages de la presse belge    "Les Douanes doivent contribuer à la lutte contre la corruption"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le crime de Minneapolis
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 06 - 06 - 2020

La mort cruelle infligée à George Floyd, cet Américain de 46 ans, par des policiers racistes et restés sourds devant ses supplications aura été la goutte qui a fait déborder le vase. Cette tragédie renseigne en tous les cas sur la situation de la communauté noire aux Etats-Unis aux prises avec une montée fulgurante du racisme notamment au sein des institutions censées protégées les biens et les personnes.
Minneapolis est pourtant une ville qui n'est pas connue pour être pauvre. Ville du Minnesota et de cette riche région du Midwest, terre nourricière des Etats-Unis, les populations noires y subissent pourtant autant qu'ailleurs la ségrégation comme dans cet Etat de Louisiane dont l'immense pauvreté des populations de couleur a été révélée à la face du monde par l'ouragan dévastateur Katrina. Comment expliquer cette flambée de violence dans un Etat dirigé par le parti démocrate, adversaire résolu du Président Trump pour les prochaines échéances électorales américaines. Nul ne le sait ! Alors que beaucoup attendaient qu'elle provienne plutôt du Sud, où le racisme se conjugue souvent avec une pauvreté endémique, la déflagration s'est produite ailleurs. Elle se propage désormais vite et oblige de nombreux Etats à décréter le couvre-feu. Le péril est en la demeure et les Etats-Unis brûlent.
Pourtant qui se souvient des promesses du Président Trump qui s'adressant à l'Amérique, des banlieues de Detroit aux plaines du Nebraska, promettait de ne satisfaire désormais que les aspirations de l'Amérique profonde. Plus grand monde ne semble y croire! Manipulant les concepts les plus dangereux, usant de propos ambigus, encourageant la délation, le Président Trump a réussi à inoculer sans le savoir ce sentiment d'impunité chez de nombreuses personnes notamment au sein d'une police qui se croit au-dessus des lois et qui était déjà réputée pour ses méthodes expéditives.
Méthodes par ailleurs déjà utilisées en Israël et qui inspirent désormais certaines polices d'Europe. Qui peut croire enfin en la sincérité d'un président qui prétend vouloir détruire l'état profond étasunien, Wall Street, et les différents lobbies réunis, et qui en fait en est l'émanation la plus dangereuse.
Trump restera en tous les cas et pour le monde musulman celui qui aura combattu le plus la cause du peuple palestinien en faisant notamment des concessions inouïes à Israël, concessions que n'espéraient même pas la droite la plus haineuse de l'entité sioniste. Il récolte aujourd'hui une violence qui se propage aux Etats-Unis et qui risque d'hypothéquer sérieusement sa réélection puisque le vote de la communauté noire lui sera certainement hostile à l'avenir. L'affaire George Floyd aura en tous les cas eu un impact considérable dans le monde puisque de nombreuses manifestations se déroulent présentement dans de nombreux pays. Les segments suprémacistes blancs de la population des Etats-Unis comprendront désormais que la vie d'un Noir vaut autant que la leur !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.