Le Président de la République préside une cérémonie de remise de grades et de médailles aux officiers de l'ANP au Palais du peuple    Cherif Boubeghla et Cheikh Bouziane, deux icônes de la résistance populaire contre l'occupation française    Benbouzid: 25 à 30% des cas confirmés de la Covid-19 sont d'origine familiale    Le Président Tebboune renouvelle la reconnaissance de la nation à l'ANP pour ses sacrifices    Sahel: la France annonce une nouvelle force sur fond de doutes sur son efficacité    Coronavirus: 385 nouveaux cas, 302 guérisons et 8 décès durant les dernières 24h    Benlarbi et Hamitouche remis en liberté provisoire    JM Oran-2022 : "Aucune restriction sur le budget du COJM"    Epuration de tous les dossiers inhérents aux médicaments fabriqués localement    Optimisation des dépenses à Sonatrach : "les acquis des travailleurs ne seront pas touchés"    Des milliers de Ghazaouis manifestent contre le plan israélien d'annexion    L'empire Haddad s'écroule    Zeffane blessé au niveau de l'ischio-jambier    L'Atlético Madrid enterre presque les espoirs de titre du Barça    Clubs et LFP mis devant le fait accompli !    Le procès de Mahieddine Tahkout reporté à lundi prochain    Karim Tabbou sera-t-il libéré ?    «Les quinze prochains jours seront cruciaux»    Les hôtels et les cités U à la rescousse    Installation des colonnes mobiles pour la lutte contre les feux de forêt    Poutine dénonce les nouvelles sanctions américaines contre la Syrie    Un triptyque de Francis Bacon vendu 84,6 millions de dollars aux enchères sans public de Sotheby's    Le schiste américain dans le rouge    Europe : L'Otan met en place un nouveau plan de défense    Pandémie de Covid-19 : La Tunisie impatiente de recevoir des touristes maghrébins    Communiqué de l'AJSA    Hausse des contaminations à la covid-19 à chlef : Aménagement d'une nouvelle unité d'hospitalisation des malades    Agence CNAS : Une campagne d'information sur la plateforme numérique AraaCom    Du sens du patriotisme en Algérie    La mère des batailles    Gouvernement: Les zones d'ombre et le reste    Le journalisme, ce « champ de mines et de ruines » !    Sidi Bel-Abbès : Une élue dévouée tire sa révérence    Les avocats dénoncent les conditions d'organisation du procès    "Le BF a juste émis le vœu de reprendre la compétition"    Vers de profonds changements dans le secteur de l'énergie    Youcef Benmicia, nouveau président    Vu à Tizi Ouzou    L'université pilier de l'économie du savoir ?    Les retombées de la crise sanitaire en débat    Un mort et des blessés dans les manifestations de mardi    Plus de 200 corps exhumés en trois semaines en Libye    L'épreuve    L'infrangible lien...    Répression contre l'opposition à Hong Kong    "La crise sanitaire a éveillé les consciences"    Mohamed Sari à la tête du Conseil national des arts et des lettres    "Senouci est un patriote qui a donné son cœur pour l'Algérie"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le crime de Minneapolis
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 06 - 06 - 2020

La mort cruelle infligée à George Floyd, cet Américain de 46 ans, par des policiers racistes et restés sourds devant ses supplications aura été la goutte qui a fait déborder le vase. Cette tragédie renseigne en tous les cas sur la situation de la communauté noire aux Etats-Unis aux prises avec une montée fulgurante du racisme notamment au sein des institutions censées protégées les biens et les personnes.
Minneapolis est pourtant une ville qui n'est pas connue pour être pauvre. Ville du Minnesota et de cette riche région du Midwest, terre nourricière des Etats-Unis, les populations noires y subissent pourtant autant qu'ailleurs la ségrégation comme dans cet Etat de Louisiane dont l'immense pauvreté des populations de couleur a été révélée à la face du monde par l'ouragan dévastateur Katrina. Comment expliquer cette flambée de violence dans un Etat dirigé par le parti démocrate, adversaire résolu du Président Trump pour les prochaines échéances électorales américaines. Nul ne le sait ! Alors que beaucoup attendaient qu'elle provienne plutôt du Sud, où le racisme se conjugue souvent avec une pauvreté endémique, la déflagration s'est produite ailleurs. Elle se propage désormais vite et oblige de nombreux Etats à décréter le couvre-feu. Le péril est en la demeure et les Etats-Unis brûlent.
Pourtant qui se souvient des promesses du Président Trump qui s'adressant à l'Amérique, des banlieues de Detroit aux plaines du Nebraska, promettait de ne satisfaire désormais que les aspirations de l'Amérique profonde. Plus grand monde ne semble y croire! Manipulant les concepts les plus dangereux, usant de propos ambigus, encourageant la délation, le Président Trump a réussi à inoculer sans le savoir ce sentiment d'impunité chez de nombreuses personnes notamment au sein d'une police qui se croit au-dessus des lois et qui était déjà réputée pour ses méthodes expéditives.
Méthodes par ailleurs déjà utilisées en Israël et qui inspirent désormais certaines polices d'Europe. Qui peut croire enfin en la sincérité d'un président qui prétend vouloir détruire l'état profond étasunien, Wall Street, et les différents lobbies réunis, et qui en fait en est l'émanation la plus dangereuse.
Trump restera en tous les cas et pour le monde musulman celui qui aura combattu le plus la cause du peuple palestinien en faisant notamment des concessions inouïes à Israël, concessions que n'espéraient même pas la droite la plus haineuse de l'entité sioniste. Il récolte aujourd'hui une violence qui se propage aux Etats-Unis et qui risque d'hypothéquer sérieusement sa réélection puisque le vote de la communauté noire lui sera certainement hostile à l'avenir. L'affaire George Floyd aura en tous les cas eu un impact considérable dans le monde puisque de nombreuses manifestations se déroulent présentement dans de nombreux pays. Les segments suprémacistes blancs de la population des Etats-Unis comprendront désormais que la vie d'un Noir vaut autant que la leur !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.