Exercices pour soigner les douleurs du nerf sciatique    Chelsea : le message d'adieu de Lampard    Real : Benzema a de réelles envies de retour à l'OL    ANSEJ, JEUNES, EMPLOIS ET PERIMETRES POIGNANTS    Le président du CNES: Pour un contrôle effectif des politiques publiques    Le consensus impossible?    Atteinte à la vie privée des enfants: Des télés privées menacées de poursuites judiciaires    Exportation des hydrocarbures: L'Algérie a perdu 10 milliards de dollars en 2020    Football - Ligue 1: Duels des extrêmes à Tlemcen et Alger    ASO Chlef: Nadir Leknaoui en renfort    MO Béjaïa: L'ère Mourad Karouf commence    Constantine: 20 policiers morts du Covid-19 dans la région Est    Tizi-Ouzou: Un mort et trois blessés dans une explosion de gaz    Examens nationaux: Près de 2 millions d'élèves inscrits via la plateforme du ministère de l'Education    Dans un appel téléphonique à Tebboune: Macron propose de reprendre le travail sur les dossiers en commun    Aït Ali promet un nouveau cadre juridique    Ce que propose l'UGTA    258 nouveaux caset 3 décès en 24 heures    Mohamed Charfi défend le principe des 4 %    Le refus de repentance de la France envers l'Algérie est "inquiétant"    Production de plus de 21 millions m3 d'eau potable en 2020    3 ans ferme requis contre Walid Kechida en appel    Dalila Touat comparaît en appel le 3 mars    Le blocage persiste à l'ENIEM de Oued Aïssi (Tizi Ouzou) : Des centaines de travailleurs investissent la RN12    De nouvelles opérations armées contre l'occupant marocain    L'EN U17 qualifiée    Pas de miracle pour les Algériens !    La Palestine veut une conférence internationale pour la paix    Le président demande le recours à la force contre la menace terroriste    Cheikh Sabah Khaled Al-Sabah de nouveau désigné pour former un gouvernement    Elle s'est vu refuser la nationalité car "elle travaille trop"    Covid-19 à Tizi Ouzou : 84 points de vaccination mobilisés    Œuvres universitaires : Benziane annonce une «profonde» réforme    Agressions du personnel médical dans les hôpitaux : 424 affaires enregistrées en six mois à l'est    Grogne à la formation professionnelle    Un juge face à ses pairs    Le nouveau directeur de l'éducation installé    Abdelmadjid Chikhi : «Je ne peux rien dire»    Le film "ADN" de Maïwenn projeté à l'IFA    «Trumpistes» : expressions de la révolte d'une jeunesse mondialisée    «Rien n'arrête le PapJazz» !    La justice se déjuge    Augustin était-il vraiment un Saint ?    Establishment, mainstream et la prééminence des institutions occidentales    Tribune - Un rapport, une méthode    Plus de 220.000 PME ont déclaré faillite depuis 2011    L'Algérie demande de faire toute la lumière sur ce drame    Acquisition de la nationalité algérienne : la longue course d'obstacles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les feux de forêts mobilisent
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 08 - 08 - 2020

En se basant sur les données d'un premier bilan communiquées jeudi dernier par la conservation des forêts, les surfaces boisées brûlées par des incendies ont diminué cette année dans la wilaya. Une tendance qui s'explique par les interventions précoces des équipes de secours et de lutte contre l'incendie de la protection civile et des brigades de la conservation des forêts. Depuis le 1er juin dernier, près de 23 foyers ont été recensés. Au total, ils ont parcouru une surface d'environ 38,1 hectares (dont 8,3 ha de pins d'Alep, 24 ha de broussailles), contre 266,84 hectares en 2019. La plupart des incendies sont localisés dans les communes des zones de montagnes accidentées et difficilement accessibles, explique M. Lachgueur Mohamed, chef de service de la protection de la faune et de la flore. Honaine, Béni-Khellad, Sabra, Terny, Aïn Fezza et Bab Assa sont les communes les plus touchées en nombre de départs de feux.
Selon M. Lachgueur, le plus grand nombre de départs de feux est dû essentiellement au contexte caniculaire de grande chaleur dépassant en moyenne les 35°C de cette saison estivale, à l'imprudence, la malveillance et la pyromanie. Si certains aventuriers sont également à l'origine des feux de forêts qui anéantissent la vie de la faune et de la flore en recourant à l'incinération des chaumes pour la poursuite des essaims d'abeilles en vue de récolter du miel, des feux ont souvent pour origine des actes criminels de certains courtiers du foncier forestier à Honaine, qui brûlent volontairement les boisements du littoral pour procéder ensuite au morcellement des parcelles libérées, afin de s'enrichir et ce, au vu et au su de tout le monde. Dans cette localité historique, ces milieux naturels protégés subissent de plus en plus de dégradations à partir des lisières des forêts situées sur le bord de la route et du côté du littoral où les boisements dominant la mer subissent des sinistres graves causés par des pyromanes qui agissent à longueur d'année.
En Algérie, les décrets n°87-44, n°87-45 et n°07-301 précisent l'organisation et coordination des actions en matière de lutte contre les incendies de forêts dans le domaine forestier national, la mise en place des organes de coordination des actions de protection des forêts ainsi que les procédures réglementaires régissant les campagnes de prévention et de lutte contre les feux de forêts. Dans ce cadre, près de six arrêtés promulgués par le wali de Tlemcen ont porté sur l'ouverture de la campagne de lutte préventive et active contre les incendies de forêts, l'installation de la cellule de contrôle du dispositif de lutte contre les incendies de forêts à travers la wilaya, l'interdiction d'incinérations de chaumes, l'installation du comité opérationnel de wilaya, l'installation de groupes d'intervention communaux, la campagne de lutte préventive contre les incendies de forêts du 1er juin au 31 octobre ainsi que sur l'organisation et le fonctionnement des postes de vigie de lutte contre les feux de forêts situées à travers les massifs forestiers de la wilaya.
Selon les données de ce premier bilan, des moyens d'intervention ont été mobilisés cette saison, à savoir 12 brigades mobiles composées de 12 camions-citernes de feux de forêts légers (CCFFL) type station avec 53 agents forestiers, une colonne mobile de la région Ouest (Tlemcen et Aïn Témouchent) composée de 08 CCFFL avec 17 éléments positionnés au niveau du poste avancé de la protection civile de Lalla Setti, 45 ouvriers saisonniers répartis sur les 14 postes de surveillance à travers le territoire de la wilaya, pour assurer la surveillance des massifs forestiers les plus sensibles. Outre le renforcement du dispositif de lutte contre les feux par une colonne mobile de la protection civile composée de 07 CCFL, 10 camions-citernes de feux de forêts, un bus de transport, une ambulance et 45 agents, et le renforcement de l'infrastructure par un réseau de piste de 2.650 km, un réseau de tranchées pare-feu de 1.810 heures ainsi que par 64 points d'eau mis à la disposition des brigades mobiles d'intervention recensés par la direction des ressources en eau, la conservation des forêts et la protection civile ont mis en œuvre un dispositif spécial pour prévenir les incendies et feux de forêts au niveau des forêts sensibles notamment au niveau de la forêt suburbaine de Lalla Setti (Tlemcen), la forêt récréative (02 CCFL et 01 CCFM de la direction de la protection civile), la forêt domaniale de Hafir, de Zarifet, la réserve de chasse de Moutas (02 CCFL), la commune balnéaire de Marsa Ben M'hidi (01 CCFL forêts et 01 CCFM de la direction de la protection civile), la commune balnéaire de Honaïne (01 CCFL forêts et 01 CCFM de la direction de la protection civile), la commune d'Aïn Tellout (01 CCFM de la protection civile), la forêt de Fellaoucène (01 CCFM de la protection civile), la forêt de Marsa Ben M'hidi (01 CCFM) ainsi que la forêt de Béni Boussaïd (01 CCFM de la protection civile).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.