SADEG Bologhine : Presque 5 milliards DA de factures impayées    Bouira : Les structures sportives se dégradent    Arsenal - Wilshere : "Özil ? C'est une honte"    Prévention contre la pandémie dans les établissements scolaires à Biskra : Aucun élève n'est atteint de la Covid-19    Haïzer (Bouira) : Dysfonctionnements à la polyclinique    Violences contre les femmes : 96 affaires traitées depuis janvier à Tizi Ouzou    Man City : Mahrez et ses coéquipiers assurés de terminer premiers de leur groupe    7 conseils pour dormir plus rapidement    Combat «Don quichotien» ?    Indifférence aux prix    Protéger les enfants travailleurs durant la pandémie    USM Bel-Abbès: Dans l'attente de solutions miracles    USM Alger: Ne pas tout remettre en question    WA Tlemcen: Garder les pieds sur terre    Quand s'endetter rapporte    L'Europe doit tenir tête à la Hongrie et à la Pologne    Procès de Karim Tabbou : verdict le 07 décembre    NI OFFRE NI DEMANDE    oeuvres sociales de l'Education: Une prime pour le personnel infecté par la Covid-19    Khenchela: L'ancien et l'actuel directeurs de la CCLS écroués pour corruption    Henri Teissier, l'ancien archevêque d'Alger, est décédé    Devant être la rampe de lancement du développement national durable: l'école algérienne doit revoir sa copie (5ème partie)    Belmadi dénonce    953 nouveaux cas en Algérie    Deux terroristes abattus au cours d'un accrochage    Le président Tebboune annonce son retour    Monseigneur Henri Teissier tire sa dernière révérence    Résolution du PE : l'Union parlementaire africaine condamne l'ingérence dans les affaires intérieures de l'Algérie    El-Guerguerat : les parlementaires suisses réaffirment leur soutien au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    Ait Ali Braham examine les opportunités d'investissement avec POWERCHINA    Henri Teissier était profondément attaché à l'Algérie et avait une grande estime pour son peuple    Le gouvernement sahraoui réagit aux déclarations "contradictoires" d'El Othmani    LUTTE CONTRE LA COVID-19 : Prolongement du confinement partiel dans 34 wilayas    Opep+ : poursuite des consultations pour un consensus adapté au marché pétrolier    TIZI-OUZOU : L'ENIEM annonce un arrêt technique de l'activité    PROCES DE KARIM TABOU : Le verdict sera rendu le 7 décembre    CONSEIL NATIONAL DES DROITS DE L'HOMME (CNDH) : Lazhari critique la résolution du parlement européen    En Afrique, le paludisme tue bien plus que la Covid-19    Joe Biden invité à un sommet de l'Otan après sa prise de fonction    Le cerveau de l'attaque de Ghazni tué par l'armée    "Ce conflit résulte d'un dérèglement des rapports politiques entre l'état fédéral et les régions"    La vente des billets à partir de demain    Cinq ans de prison pour Sellal et Ouyahia    Le documentaire Objectif Hirak primé en Inde    Lancement du mois virtuel des arts plastiques    Causes et conséquences des luttes historiques depuis l'indépendance    Les Gilets Jaunes, le Hirak et l'enjeu de la démocratie    DROITURE ET BONNE FOI    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Equipe nationale: Sur la lancée de la CAN
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 11 - 10 - 2020

En match amical disputé vendredi en Autriche, la sélection algérienne de football s'est imposée petitement face au Nigeria (1-0). Objectivement, il faut avouer qu'on craignait cette reprise de l'équipe nationale après une longue période d'inactivité due au Covid-19, surtout face à des Nigérians animés d'un esprit de revanche après leur élimination en demi-finale de la CAN-2019. Par rapport au match du Caire, les deux formations ont été remaniées. En ce qui concerne l'équipe d'Algérie, seuls ont pris part quatre titulaires de la CAN, avec la précision que Brahimi n'a joué que 20 minutes, en remplaçant Mahrez. Ce premier constat inattendu prouve que Djamel Belmadi a voulu jauger les qualités des «nouveaux» qui avaient l'occasion de faire oublier les Bounedjah, Slimani, Belaïli, Guedioura, Bennacer, Benlamri, Feghouli, Atal et Boudaoui, «absents» pour des raisons diverses. Les nouveaux appelés ont bien répondu à l'attente du coach national en enchaînant avec une nouvelle victoire, prolongeant ainsi la belle série de 19 matches sans défaite.
Quand on connaît les ambitions de Belmadi, cette victoire a dû lui procurer des satisfactions. Outre ce succès, les coéquipiers de Mandi ont développé un bon jeu collectif, qui a « tranché » avec le style direct et engagé des Nigérians. Cela s'est vérifié par les bonnes relances à partir des défenseurs, exceptés quelques dégagements d'urgence en raison du danger. Sur le plan de l'organisation tactique, la « patte » de Belmadi est apparue, avec un 4-2-3-1 rigoureux et des replacements dès la perte du ballon. Avec la titularisation des Benrahma, Belkabla, Boulaya, Abed et Helaïmia, le potentiel technique d'ensemble est resté aussi conséquent, surtout face à des adversaires qui nous ont paru limités sur plusieurs plans, et notamment dans le jeu collectif. Le score ne reflète absolument pas la physionomie de cette rencontre où des Verts ont affiché une supériorité assez nette. En principe, ils auraient dû inscrire plusieurs buts tant les occasions furent nombreuses. La flopée de corners prouve que les Algériens ont tenté d'augmenter la marque et de se mettre à l'abri d'un contre adverse. D'ailleurs, c'est à la suite d'un corner que Bensebaïni a inscrit le seul but de la partie. Mises à part quelques séquences nigérianes, les Fennecs n'ont jamais paniqué en multipliant les actions faites de passes précises qui ont donné du fil à retordre aux poulains de Gernot Rohr. Disons-le franchement, cette équipe du Nigeria nous a déçu et n'a rien à voir avec les précédentes sélections. Et pourtant, beaucoup de pros évoluent à l'étranger, tout en précisant que le Nigeria est, avec l'Egypte, le pays le plus peuplé du continent africain, une « base » très appréciable dans la composition d'une équipe nationale.
On reprochera aux Nigérians la rudesse de leurs interventions sans que l'arbitre autrichien n'intervienne. Quoi qu'il en soit, cette prestation, assortie par une victoire, permettra à Djamel Belmadi d'élargir ses choix. Sur le plan individuel, Benrahma a affiché ses qualités par ses slaloms et ses astuces techniques, confirmant ainsi tout le bien qu'on pensait de lui. S'il y a un bémol, c'est un (petit) excès d'individualisme en seconde mi-temps, un défaut que Belmadi est tenu de corriger. Bensebaïni, Mandi, Mahrez et Helaïmia ont tenu leurs rôles convenablement, tandis que Delort s'est beaucoup dépensé sur tout le front de l'attaque sans la réussite espérée. Personne n'a démérité, alors que le gardien Oukidja a été irréprochable dans les bois. Un test plutôt réussi pour les Verts en attendant celui de mardi face au Mexique, où il y aura certainement beaucoup de changements.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.