Liga : Le Real se ressaisit face à Alavés avec un doublé de Benzema    Banque mondiale: Vers une reprise partielle de l'économie algérienne    Des écarts de 500 dinars entre les villes du Nord et du Sud: Appel à réguler les prix des viandes rouges    Hassi Ameur et Bethioua: Plus de 120 milliards pour la mise à niveau des zones industrielles    La pâleur d'une façade    Football - Ligue 1: Un état des lieux préoccupant    Football - Changements d'entraîneurs: Un mouvement perpétuel    CS Constantine: Des défaillances criantes    Covid-19: «Le prix n'a jamais été un critère dans le choix du vaccin»    Nouvelles règles pour les auto-écoles    La prévention gravement négligée !    Selon des historiens: Le rapport Stora doit interpeller la classe politique française    Le lait en sachet sera mieux distribué    Les syndicats de la santé interpellent Benbouzid    Les petites bourses à rude épreuve    Le rapport Stora doit "interpeller la classe politique française    Abdelaziz Rahabi : «Le rapport Stora ne prend pas en compte la principale demande historique des Algériens»    HRW demande une enquête "rapide et impartiale"    Calme relatif en Tunisie    Un prêtre enlevé mardi retrouvé mort    Nairobi annonce la mise sous contrôle de la deuxième vague d'invasion de criquets pèlerins    Loi électorale : un autre recadrage pour brider les votes ?    Ils ont été condamnés à des peines de 2 à 6 mois : Tadjadit et ses codétenus quittent la prison    Il a tancé plusieurs de ses ministres : Abdelaziz Djerad insatisfait du staff gouvernemental    Le procès de nouveau reporté    L'ESS se reprend, le MCA se relâche, les visiteurs se lâchent !    Décès de l'ex-joueur Mohamed Zaoui    La Tunisie s'impose sur le fil et s'offre une finale contre l'Algérie    Farès retrouve la compétition    Le Hirak réinvestit la rue    Le boy-scout révolté    Importation de véhicules : Tirs groupés contre Ferhat Aït Ali    L'affaire de l'autoroute Est-Ouest renvoyée à la fin de la session criminelle    Stratégie retenue pour l'acquisition du vaccin contre la Covid-19 : Les mauvais calculs des autorités    Les syndicats mitigés    Une plateforme pour suivre les travaux de Seaal    Enième engagement pour la livraison des projets de réhabilitation des 5 hôtels du secteur public    Bientôt des marchés de gros des dattes    Début de la période des candidatures pour l'autorité exécutive unifiée    La Centrafrique proclame l'état d'urgence    Le lycée Kerouani de Sétif retrouve son éclat    ...CULTURE EN BREF...    Béjaïa "La perle de la Méditerranée"    Un Salvator Mundi de l'école de Léonard de Vinci retrouvé chez un Napolitain    Le Liban restitue deux icônes religieuses du XVIIIe siècle à la Grèce    Gouvernance et Affaires de l'Etat: Le départ de Laagab de la présidence officialisé    «En 1981, les Américains ont proposé l'Algérie pour le prix Nobel»    Jijel : Amarrage d'un bâtiment français à Djendjen    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le ministre des Finances: Le problème de liquidités réglé dès décembre
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 28 - 11 - 2020

Le problème de liquidités enregistré au niveau des bureaux d'Algérie Poste et des banques sera réglé définitivement dès décembre prochain, a affirmé, jeudi à Alger, le ministre des Finances, Aymen Benabderrahmane. Dans une déclaration à la presse à l'issue de l'adoption par les membres du Conseil de la Nation du projet de loi de Finances pour l'exercice 2021, M. Benabderrahmane a fait savoir que le «problème de liquidités devra être réglé définitivement, début décembre prochain». Les premières démarches pour venir à bout de ce problème ont été d'ores et déjà entreprises à la faveur du rétablissement du plafonnement à 50.000 Da au profit des citoyens détenteurs des cartes magnétiques CCP, a indiqué le ministre, assurant que cette démarche sera suivie par d'autres mesures pratiques dont les détails n'ont pas été dévoilés.
Les membres du Conseil de la nation ont adopté à la majorité absolue le projet de loi de finances pour l'exercice 2021 (PLF 2021) lors d'une séance plénière présidée par le président du Conseil de la nation par intérim, Salah Goudjil. 120 sénateurs ont voté en faveur du PLF 2021 et un seul membre s'est abstenu. Le texte de loi avait été adopté à la majorité des membres de l'Assemblée populaire nationale (APN) le 17 novembre dernier. Dans une allocution après l'adoption du texte, le ministre des Finances a précisé que les dispositions de la loi de finances 2021 visaient à préserver les équilibres financiers de l'Etat et à protéger le pouvoir d'achat des citoyens, notamment les catégories précaires. Le texte a également pour but de promouvoir l'investissement et de diversifier l'économie nationale, a ajouté M. Benabderrahmane, soulignant que le gouvernement était déterminé à surmonter cette double crise sanitaire et financière grâce aux dispositions de cette nouvelle loi de finances. Après s'être félicité de l'adoption par les membres du Conseil de la nation de la Loi de finances 2021, M. Goudjil a appelé à l'impératif de mettre en place des lois et des mesures à même d'intégrer l'économie parallèle dans l'économie nationale en vue de réaliser la prospérité.
Concernant l'endettement extérieur, le président du Conseil de la nation par intérim a rappelé que le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a affirmé qu'il ne recourra pas à cette mesure afin de préserver l'indépendance de la décision politique. La commission des affaires économiques et des finances du Conseil de la nation avait insisté, dans son rapport complémentaire relatif au PLF 2021, sur la nécessaire concrétisation du projet de numérisation des administrations financières dans les plus brefs délais en assurant la formation continue aux personnels. Elle a également appelé à hâter la réforme fiscale annoncée par les pouvoirs publics pour remobiliser les ressources ordinaires et réaliser la justice fiscale. La commission a aussi mis l'accent sur l'impérative accélération de la réforme du système bancaire pour accompagner l'investissement générateur de richesse et de valeur ajoutée. Elle a en outre appelé à lever les entraves à l'investissement national, à accélérer le traitement des dossiers en suspens au niveau local et à trouver d'urgence une solution pour assurer la disponibilité des liquidités dans tous les bureaux de poste et les banques.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.