Chanegriha: Mettre en échec tous les «desseins hostiles»    LA TRITURE    Direction générale des impôts: Nouvelles modalités de radiation du registre de commerce    Pénétrante portuaire: Des instructions pour accélérer le projet et le livrer par tronçons    Principes et autres considérations    Troubles nocturnes, pillage et arrestations: Nuit chaotique en Tunisie    MC Oran: Le Mouloudia méritait mieux    JS Saoura: Une efficacité à améliorer    Volleyball - Ligue de wilaya de Sidi Bel-Abbès: Sekrane Lahcene réélu à l'unanimité    Covid-19: Des dispositions trop lourdes pourraient entraver l'opération de vaccination    Indemnisation de l'expérience professionnelle des enseignants: Vers un nouveau bras de fer entre le Snapest et l'Académie    Un homme retrouvé pendu à un olivier    Est-ce la bonne statue?    La colère de la classe démunie    L'Algerie se tourne vers l'Afrique    222 nouveaux cas, 181 guérisons et 5 décès    Ouverture d'une période de transfert du 25 au 31 janvier pour les clubs professionnels    Ligue 1: ouverture d'une période de transfert du 25 au 31 janvier pour les clubs professionnels    Trois morts et une blessée dans un accident    La Cnas de Béjaïa lance une campagne d'information    Institut français d'Alger Médiath'ART: La nuit porte…concept    Relance des travaux    Le lait en sachet, une denrée rare    Les infusions et les jus pour soigner la douleur sciatique    Saviez-vous que ... ?    Chronique du grand éclat de la diplomatie algérienne    La Lamborghini des bourdes !    Chachnaq 1er, Ouyahia et la «boîte noire»    Les super-héros Marvel de retour sur petit écran en noir et blanc    Record pour un dessin de Tintin : 3,175 millions d'euros    Situation politique et questions régionales au menu    Museveni réélu avec 58,6% des voix pour un 6e mandat    Jan Kubis, nouvel émissaire de l'ONU pour la Libye    300 millions de centimes dérobés    Le MCA met fin à la longue invincibilité de l'ESS    Les adversaires de Mellal n'ont pas mobilisé    Le SNM s'en prend à la Cour suprême et au Conseil d'Etat    Le schiste américain remonte la pente    Les avocats plaident l'innocence    Hommage à la mère et à la Kabylie    Le moudjahid Moussa Cherchali inhumé au cimetière de Sidi Yahia    LE DROIT SELECTIF DU CRIME CONTRE L'HUMANITE    Métro d'Alger : La décision de reprise tarde à venir    Oran : Tremblement de terre de magnitude 3,5    LOURDE CHARGE    Hausse inédite des prix: Mise en garde contre la dégradation du pouvoir d'achat    «C'est Bouteflika qu'il fallait juger»    Le RCD fustige le gouvernement    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





O. Médéa: Déjà une flopée de problèmes
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 01 - 12 - 2020

Interdiction d'enregistrement de nouveaux joueurs tant au niveau national qu'international, pour une durée de trois périodes entières et consécutives : telle est la décision prise par le juge unique de la chambre de résolution des litiges de la FIFA suite à la plainte déposée par le Malien Massira Dembélé. Les recrues ne sont pas qualifiées en raison des dettes dues à d'anciens joueurs. D'autres ont refusé de jouer contre la JS Saoura pour protester contre la non-régularisation de leur situation financière. «Le kiné de l'équipe, habitant à Bouira, n'a pas perçu son salaire depuis un an», nous a-t-on dit. Les joueurs, sans ressources depuis longtemps, se plaignent auprès de leurs managers. Telle est la situation qui prévaut actuellement à l'Olympique de Médéa. Le président du club, Mahfoud Boukhelkhal est aux abonnés absents. Selon notre source, le courant ne passe plus entre lui et ses joueurs. Pourtant, ce dernier a bel et bien promis que les joueurs seront payés avant le début de championnat. Devant une telle situation, il avait annoncé sa démission, mais en vain. Il s'est avéré que ce faux départ a été décidé que pour inciter les autorités locales à lui venir en aide.
Dans ce contexte, on vient d'apprendre que plus de deux milliards de centimes ont été collectés, sans parler de la prime d'accession de la première place, estimée à un milliard de centimes émanant de la FAF. Nous avons essayé de joindre le président du club nous éclairer, mais tous nos appels furent voués à l'échec.
En somme, l'OM est pris en otage et subit actuellement les conséquences d'un bricolage «avec une SSPA fantôme», comme nous l'ont souligné nos sources.
Les supporters se demandent l'utilité de cette SSPA et son président, incapables de mettre en place une stratégie et des mécanismes d'autofinancement pour faire face aux besoins de l'équipe. «Durant la préparation, l'équipe a bénéficié d'une prise en charge de deux stages, à Tikdja et Seraïdi. Les tests PCR sont effectués gratuitement», nous a-t-on déclaré. Voilà ce qui se passe dans un club prétendu professionnel. Mais attention, «il n'est pas de vent favorable pour celui qui ne sait pas où il va», dit un proverbe. Avec cette gestion et cette mentalité, l'OM risque de ne pas aller loin comme le souhaitent ses milliers de fans. Mahfoud Boukhelkhal, le président du club et ses proches collaborateurs sont appelés à réagir. Leur responsabilité est entièrement engagée. Aussi, la direction est interpellée pour trouver les solutions et débloquer la situation qui commence par inquiéter les joueurs et les supporters. La première action à entreprendre relève de l'urgence, à savoir que le président doit impérativement trouver les ressources financières pour qualifier les recrues, et dès la prochaine réception du MCO, étant donné que le match MCA - OM est reporté. Déjà, trois points ont été concédés à domicile face à la JSS qui a pleinement exploité la situation de Médéens, comme l'a clairement souligné Meziane Ighil, le coach des Sudistes. Un mauvais résultat dans un championnat à 38 matches et avec quatre relégables, l'OM a déjà pris un risque malgré la bonne volonté du coach Hadjar Cherif et ses joueurs. A moins que le président de l'OM a d'autres solutions pour éviter toute mésaventure à son équipe.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.