Les partis politiques s'y préparent    Les efforts de l'Etat nécessitent une contribution des différents partenaires    Le bilan s'alourdit à sept victimes    Abrégée et interdite aux femmes et aux enfants    130 nouveaux cas confirmés, 03 morts et 118 guérisons    C'était un certain 08 mars 2007    La fabrique des mensonges!    Un projet énergétique enfin débloqué    Un webinaire international organisé mercredi    Le président Tebboune présente ses condoléances    Cinq personnes tuées dans une embuscade au nord du pays    Le MCO rejoint l'ESS en tête    Ramos a trois semaines pour trancher    Brèves Omnisports    Une campagne prématurée    Le nouveau Code électoral adopté    La Dgsn célèbre la Journée internationale de la femme    Un réseau de narcotrafiquants démantelé    La mairie de Mizrana fermée    Les propriétaires réinvestissent la rue    Les armes de la cyberguerre    «Les femmes ont joué un rôle décisif dans l'histoire de l'Algérie»    «Le vieux renard» revient à bouzeguène    Le double combat de la femme algérienne    L'Atlético Madrid prépare son offre pour André Silva    Sabri Boukadoum en visite au Togo    Chlef: inhumation des victimes de la crue de l'Oued Meknassa    Formation sur la fabrication de fromages au profit de la femme rurale    Entrepreneuriat féminin: un concours pour valoriser les femmes créatrices de richesse    CAN-2021 (U17) : "L'EN attend toujours l'autorisation pour s'envoler au Maroc"    Pour un manifeste des femmes algériennes    La militante sultana khaya victime d'une tentative d'élimination physique    Futur parti pour une majorité présidentielle?    Le Président Tebboune présente ses condoléances à son homologue sahraoui suite au décès de sa mère    Barça : Messi a voté pour l'élection du nouveau président    Ligue 1 CRB-CSC : le Chabab pour renouer avec la victoire    Que faire face aux faux tests PCR ?    Trois sur trois pour les Sud-Africains    «Le dialogue est incontournable»    L'heure du bilan    Actuculte    Scènes de guérilla urbaine après l'arrestation d'un opposant    Au moins 90 morts dans des combats à Marib    Mechichi tente l'apaisement    Sur un total de 10.200 sociétés inscrites au CNRC: 5.113 sociétés ont déposé leurs comptes sociaux au 31 décembre 2020    Tlemcen - Formation : tourisme, hôtellerie et restauration font recette    Les cours du pétrole au plus haut en près de 2 ans    Le «tintamarre» Yasmina Khadra    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les frontières se referment
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 13 - 01 - 2021

On aura beau chercher, on ne trouvera pas un moniteur de danse de Java meilleur que le coronavirus. La pandémie continue à rythmer les pas d'une humanité embarrassée ne sachant pas trop comment s'adapter à une cadence en montée pour finalement déboucher bientôt sur l'annonce de deux millions de morts.
L'Europe s'est davantage ancrée dans un enfer et les gouvernements comme les populations s'accrochent à un espoir bien trop léger que prodigue la mise en avant de la chape d'informations gonflées pour rassurer à propos de campagnes de vaccination dont on n'est pas encore certain de leur utilité. Les frontières se referment après avoir été entrebâillées et certains pays comme le Liban sont allés au-delà des couvre-feux pour carrément enterrer vivants leurs ressortissants chez eux. Il demeure étrange qu'au moment où différents vaccins sont trouvés les restrictions deviennent de plus en plus fortes et que la liberté de mouvement se restreigne. L'espace offert aux faits et gestes humains se réduit et il est curieux de constater que ceux qui sacralisaient le plus l'aisance de vie sont aujourd'hui les plus astreints à la distanciation obligatoire. On ne sait pas encore si cette lourde dîme à honorer est liée à la forte densité de la population ou si elle est due à une fâcherie maléfique civilisationnelle. Les deux se sont sans doute liguées pour damer le pion à une culture existentielle.
Les Algériens pour leur part cependant au cœur de cette fatidique et terrifiante marmelade auraient tort de croire que la bourrasque avec ses différentes faces n'a fait que passer. Jusqu'ici, son arrêt sur escale n'a pas provoqué trop de dégâts que dans son passage elle a emporté des êtres chers et de valeur. Mais la providence a souvent des relents suspects. Ses humeurs changeantes donnent des effets catastrophiques quand la garde est baissée.
Alors, vaccin ou pas, tout le monde devrait prendre conscience que la menace est insistante et que les petites et courtes aisances pour faire semblant de vivre pourraient subitement disparaître. Les Algériens ne sont pas mieux prémunis que les autres et que la catastrophe est plus que jamais présente à leur porte.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.