La hausse des prix alimente l'appétit des investisseurs, optimistes    Baisse drastique des réserves de change et dérapage accéléré de la cotation du dinar    Une lettre de Ghali adoptée comme document officiel du Conseil de sécurité    Plus de 100 kg de drogue saisis à Alger et 11 suspects arrêtés    L'Etat œuvre à redonner aux zones rurales un rôle pionnier économiquement    Les meilleures œuvres primées    L'ESS tombe à Biskra, la JSK au pied du podium    Le portier algérien Oukidja suspendu pour cinq matches    «Soulagé d'être réhabilité»    Ligue des Champions: le MCA s'impose au Sénégal face au Teungueth FC    Procès en appel de l'auteur présumé de l'assassinat d'Ali Tounsi : Le colonel Chouaib Oultache condamné à la prison à vie    INESG: ouverture des travaux d'une journée d'étude portant sur la guerre del'information    Une responsable sahraouie appelle les organisations féminines à travers le monde à protéger les sahraouies des exactions marocaines    Le FFS éloigne la perspective de sa participation aux prochaines élections    Arsenal : Le successeur de Lacazette déjà trouvé ?    Le Président Tebboune présidera dimanche une réunion du Conseil des ministres    La rencontre fédérale a failli dégénérer    Le texte qui choque    La course contre la montre pour le nouveau gouvernement    Qui s'y frotte s'y pique    Les Verts en stage à Alger avant l'Allemagne    Les matchs amicaux face à la Côte d'Ivoire et la Zambie officialisés    Ligue des champions d'Afrique: le CRB tenu en échec face à Al-Hilal du Soudan    Les attaques de l'armée sahraouie contre les forces armées marocaines s'intensifient    Algérie : l'ONU réclame une enquête et la fin des détentions arbitraires    "La vitesse de propagation de la souche mutante fait peur"    Trois ouvriers asphyxiés au gaz    Trois ans de prison ferme à l'encontre de 3 anciens maires    Nette augmentation de la délinquance à Sétif    Imposante mobilisation à Alger    Des relations en clair-obscur !    ...Sortir ... ...Sortir ... ...Sortir ...    M'sila: Un bus chute dans un oued, 16 blessés    En dépit de la poursuite de la grève des travailleurs: Réouverture des centres d'enfouissement    Crimes commis à l'étranger: Un projet de loi pour la déchéance de la nationalité    Affaires religieuses: La question de la prière des Tarawih «en cours d'examen»    Restaurer nos «gourbis» !    Tébessa: Un 4 mars 1956...    Soufiane Djilali craint des dérapages    Fenniche évoque l'élargissement des prérogatives    «L'Algérie n'importera plus de fer»    Le procès en appel renvoyé    Les rentiers cachés de la République    Une loi pour la déchéance de la nationalité    Le pape en Irak, hier, pour une visite historique    Qui est cadre et qui ne l'est pas?    8 Mars: très bonne fête, Mesdames!    Le producteur Tahar Harhoura n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La JSM Tiaret en deuil: Mohamed Zaoui n'est plus
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 23 - 01 - 2021

  La nouvelle est tombée comme un couperet : Mohamed Zaoui, l'ancienne coqueluche du club-phare des hauts plateaux de l'Ouest, la JSM Tiaret, est décédé jeudi au centre d'hémodialyse de Tiaret après un combat épique contre la maladie. Sa disparition à l'âge de 61 ans a suscité une grande tristesse parmi le public sportif local mais aussi chez toute la population de Tiaret. Malade depuis plus de dix ans, Mohamed aura épuisé toutes ses forces en luttant contre une insuffisance rénale chronique. Sa photo a tapissé les murs des réseaux sociaux durant toute la journée de jeudi, tant cet homme, très apprécié de tous pour ses qualités morales irréprochables et son sourire qui ne le quittait jamais, malgré la maladie qui le rongeait.
Né en 1959, celui que l'on surnomme le « Pelé tiarétien » aura réussi une carrière fabuleuse de footballeur, stoppée nette par le mauvais sort. Tout le monde se souvient de ce jouer longiligne et à la détente déroutante, puisqu'il jouera aux cotés des Tahar Benferhat, Laribi Abdelkrim (Krimo) et autres frères Banus, alors qu'il avait à peine 17 ans. Sollicité par de nombreux clubs prestigieux pendant toute sa carrière, Zaoui Mohamed restera proche du club de ses premières amours dans la descente aux enfers, ces dernières années. Atteint au moral et découragé par l'ingratitude des gens, Zaoui Mohamed avait, un moment, préféré quitter Tiaret, sa ville natale, pour aller trouver de l'aide ailleurs, lui qui a tout donné, jusqu'à sa santé, à la JSM Tiaret, sans rien avoir reçu ni réclamé en retour. Son « cas social » avait suscité une vive émotion à Tiaret, mais personne ne l'aura véritablement aidé, puisque Mohamed remuait ciel et terre pour bénéficier d'une greffe rénale pour mettre fin à son calvaire. Handicapé physique depuis son opération de la jambe qui a été amputée, et sa maladie rénale qui lui a pompé toute son énergie, Mohamed Zaoui survivait avec sa famille en louant une maison, grâce à quelques bienfaiteurs. « Je suis abandonné à mon sort, personne ne se préoccupe plus de moi parce que je suis en train de mourir en silence », nous confiait-il, il y a un mois, la voix étouffée, et les yeux mouillés. Celui qui a tant donné à son club de toujours, la JSMT, et à sa ville natale, a quitté ce bas monde avec une grosse amertume dans l'âme. Il a été inhumé vendredi après-midi au cimentière de Tiaret en présence des membres de sa famille et de ses nombreux amis, venus lui faire un dernier adieu.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.