Création du syndicat maghrébin des journalistes : L'exclusion des professionnels sahraouis dénoncée    Borussia M'gladbach-Man City : Bensebaini titulaire. Mahrez sur le banc    CAN-2021 (U17): l'Algérie dans le groupe B avec le Nigeria    Mouloud Mammeri, héritage et transmission    Une club de Serie A négocie avec Maurizio Sarri    Moteurs électriques : les 5 variantes    Un recyclage de nouvelle génération    Le rôle de la cité scientifique de Boumerdès dans la récupération de nos richesses en hydrocarbures    "Le pays ne peut supporter d'autres échecs"    Boukadoum souligne les positions de l'Algérie    Peugeot Landtrek, l'héritier des 404 et 504 pick-up, est né    Le Plan d'action du gouvernement adopté par le CNT    Evolution stylistique et technologique    De l'essence synthétique selon Porsche    Le groupe Toyota en tête du classement    Terrain du Hirak    La prison se charge des convictions !    Droit d'inventaire vs changement de serrures    Le Chabab sans attaquants face à Mamelodi Sundowns    Benamar Mellal, l'atout des Hamraoua    Bouakaz appelle à la «mobilisation générale»    Les flammes de la passion    Saisie de quelque 2 kg de kif traité    Sanitaires «privatisés»    Prenez soin de vous... mangez de la soupe !    Légumes grillés au citron et à la coriandre    Distribution prochaine de 154 LPA    177 décès enregistrés à ce jour    Le Brent renoue avec des niveaux d'avant la crise    EN QUÊTE D'ALGER    L'impossible quadrature du losange qui tourne en rond sans même les images de Perseverance !    Meriem Akroun, ou quand la volonté transcende le handicap    La "French touch" en deuil    Des associations appellent à la réouverture des espaces culturels    Le manga algérien au cœur du débat    SKAF : L'affaire des U21 fait polémique    SOUVENIRS, SOUVENIRS, C'ETAIT IL Y A CINQUANTE ANS ...    La Casbah : La citadelle dévoile ses secrets et son passé rayonnant aux visiteurs    Au lendemain du deuxième anniversaire du Hirak: La marche des étudiants empêchée    Assassinat de Ali Tounsi: Le procès reporté au 4 mars    Sahara occidental: Washington continue de soutenir le processus onusien    Début de la vente des vignettes automobile à partir du 1er mars    Mourad Preure, expert en pétrole: «Nos gisements sont surexploités»    Après avoir reçu la première dose il y a 21 jours: La deuxième phase de vaccination contre la Covid-19 lancée    Le ministre du Travail: Vers une intégration massive des jeunes du pré-emploi    185 nouveaux cas durant ces dernières 24 heures    Vers plus de députés à l'APN    Les mises en garde de Belhimer    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ils réclament le droit au logement et aux projets de développement: Les habitants de Tafraoui protestent
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 28 - 01 - 2021

Durant deux jours, les habitants de Tafraoui ont protesté pour dénoncer leur mise à l'écart des grandes opérations de relogement programmés par la wilaya, et pour revendiquer l'inscription de programmes de logement, au profit de leur commune.
Selon les protestataires, le recours à la contestation est dicté par la marginalisation de leur commune qui n'a pas bénéficié d'un quota de logements depuis plusieurs années malgré les appels incessants en direction des walis qui se sont succédé à la tète de la wilaya. Pour inciter les responsables à se pencher sur leur cas, deux habitants de la commune ont entamé une grève de la faim.
Les habitants affirment que, plus de 2.000 demandes de logement ont été déposées à la daïra de Oued Tlelat, signalant au passage que la commune de Tafraoui n'a bénéficié que d'un quota de 250 logements sociaux en 2015. Outre le logement social, les habitants revendiquent un quota de logements ruraux, à l'instar des autres communes de la wilaya. L'année dernière, presque à la même période, les habitants de cette commune avaient organisé une série de protestations devant le siège de l'APC pour revendiquer le droit à un logement et des projets d'amélioration du cadre de vie. Pour tenter de répondre aux doléances de la population l'ex wali d'Oran avait installé, un comité pour le suivi des préoccupations des citoyens.
Ainsi et conformément aux directives de l'ex wali d'Oran, une rencontre de dialogue a regroupé les représentants des familles et les membres de la commission ce qui a permis de connaître les principales préoccupations des habitants. Dans ce registre et selon un communiqué de la cellule de communication de la wilaya, les habitants ont demandé la nécessité de suivre et de contrôler tous les projets inscrits pour leur commune et qui sont en cours de réalisation. Ils ont exigé que des quotas de logements supplémentaires, sous les formules ‘Public locatif' et Rural' soient octroyés aux demandeurs de logements. Les doléances formulées s'articulent également autour de projets d'équipements publics des espaces verts, des aires de jeux, des stades de proximité et ce, dans le cadre du développement local. D'autre part, les représentants des habitants ont signalé l'état lamentable, dans lequel se trouvent les établissements scolaires dont les écoles primaires et les CEM et ont réclamé la réfection de la voirie et les trottoirs, l'approvisionnement de la localité en AEP et en gaz de ville. Ils ont demandé des agences postales, des centres de santé, du transport et aussi du travail pour des dizaines de jeunes en chômage.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.