Boudjemâa: appel à contribuer à la politique de l'économie circulaire    Le refus de l'UE d'inclure le Sahara occidental dans l'accord "interbus" est une avancée intéressante    Khaldi pour la modernisation de la gestion des établissements de jeunesse    Le Gouvernement déterminé à développer une véritable industrie pharmaceutique    Ligue des champions – Gr. B (6e J): le MC Alger rejoint le CR Belouizdad en quarts de finale    Le Comité des experts cliniciens contribuera à la dimension économique de l'industrie du médicament    Prière des Tarawih: les fidèles appelés à continuer de respecter le protocole sanitaire    Coupe de la Ligue: USMA-MCA affiche des huitièmes de finale    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce samedi    FAF - AGE : une seule liste déposée dans les délais    Une conférence sur la transition énergétique durable et innovante lundi et mardi prochains    Nouvelles révélations du parquet d'Alger    Nouveau rendez-vous manqué    Pour qui sonne le glas ?    Décès du prince Philip    Duel entre gauche et droite pour le second tour    Chengriha réclame la décontamination des sites    Nouvelle manifestation à Alger    Acquittement pour 32 activistes    L'option du rationnement écartée ?    Regroupement en tête    Le Chabab en quarts    Halilhodzic n'aime pas les journalistes    1 600 plaintes déposées en 10 ans    Pas de retour à la retraite proportionnelle «pour le moment»    Instauration de taux de redevance réduits    Une femme arrêtée à Tiaret    Du tabac à chiquer saisi par les douanes    Démantèlement d'un réseau de dealers et saisie de plus de 2 kg de kif traité    Le film Their Algeria de Lina Soualem en compétition au 11e Festival du film arabe de Malmö    Hommage à l'insurgé de la Soummam    Adel Djassas décroche le prix Mohamed-Khadda    Plus de 300 toiles exposées    .sortir ...sortir ...sortir ...    Opéra d'Alger : Ouverture des inscriptions aux ateliers de danses et de musique    Statut de la magistrature et composition du CSM: Deux Comités de révision des lois installés    Les walis soumis à une évaluation périodique    LA MAUVAISE SACRALISATION DE L'ADMINISTRATION    8700 logements sociaux distribués    Une menace omniprésente    «Elles sont profondes et particulières»    Grave escalade à nos frontières    Le torchon brûle avec Dybala    «Le pire des cauchemars» dans les hôpitaux de Manille    Les marchés flambent    Il est reprogrammé pour octobre prochain!    Visions abstraites du monde    Alimenter la mémoire collective pour empêcher sa paralysie !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La brindille que tu méprises t'éborgnera
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 03 - 03 - 2021

Notre précieux répertoire proverbial populaire déborde de dictons et d'expressions de sagesse, issus de notre riche terroir plein de leçons de morale. Aussi, pour la bonne cause, nous évoquerons cette fois-ci un proverbe prudent sur les risques du mépris. Les plus sages d'entre nous ont toujours dit qu'il faut se méfier des faux-semblants et que la minuscule brindille que tu méprises t'éborgnera « el âamoud li testahza bih, yâamik », comme l'a affirmé le proverbe populaire prévoyant. Une brindille, c'est petit et insignifiant, mais c'est pointu comme une aiguille et c'est très douloureux, quand elle pénètre par mégarde entre la chair et l'ongle ou dans l'œil. Un moustique, c'est kifkif, c'est volant et minuscule dans la corpulence, mais cela fait très mal, lorsqu'il nous percute au centre de l'œil. Egalement pour le scorpion, c'est tellement petit qu'un rameau, mais c'est gorgé de venin, et quand ça pique, on peut perdre la vie facilement pour l'avoir ignoré. Le sujet énoncé ci-contre est figuratif dans son contenu, donc en allant dans le sens propre du proverbe, il faut être vigilant dans la vie et anticiper tous ses gestes dans les lieux où le danger est omniprésent. Le risque ne provient pas seulement du côté de la puissance physique, mais il peut venir d'un être ou d'un objet inférieur qu'on sous-estime à cause de sa taille ou de son apparence chétive ou tout simplement qu'on est trop confiant vis-à-vis du danger. Dans le sens figuré du proverbe, les individus grossiers et lâches ont toujours été confiants et ont mésestimé leurs adversaires plus faibles, en les provocant pour les ridiculiser gratuitement. Les plus sages se sont toujours méfiés de la vie et des situations trop faciles. Les apparences sont souvent trompeuses et la brindille que tu dédaigneras se manifestera un jour sur ton chemin sous l'apparence d'un homme chétif ou d'un innocent animal, qui te feront regretter ta confiance ou ton arrogance pour les avoir sous-estimés. «El âamoud li testahza bih, yâamik ». Pour cela, nos proches nous recommandent toujours de prendre soin de nous, et de faire bien attention lorsque nous sommes en face du danger. Nous adorons tous nous rafraichir durant les moments de chaleur en nous baignant dans la mer bleue, mais là aussi, il y a un vieux dicton qui nous met en garde contre l'eau qui dort. On a souvent vu ou entendu dire qu'un tel a été emporté par une mer démontée à cause de son mépris pour le danger. «Ma tehagarech!» s'écrient toutes les personnes sages, en rappelant à leurs proches ou à leurs amis de ne pas sous-estimer le danger. Tous ces accidents sont-ils les résultats de la fatalité ou de nos errements ? Il ne faut pas prendre la vie à la légère. Prenons le temps de vivre et de nous prémunir des dangers qui nous guettent tout le long de cette existence. C'est à cause de notre précipitation que des accidents domestiques mortels ont emporté beaucoup de personnes parce qu'elles ont sous-estimé la dangerosité de l'électricité, des fuites de gaz et des jeux d'enfants violents. «Fais bien attention à toi !
Ehrez rohok !» nous préviennent à tout moment et à chaque sortie de la maison nos parents, qui s'inquiètent pour nous. Dans ces moments épidémiques, il y a un proverbe qui dit: «Le mépris tue aussi bien que la maladie »; pour cela, il ne faut pas sous-estimer le virus et faire fi des conseils et des mesures sanitaires. Aussi, il est recommandé de se prémunir contre ce fléau de la Covid-19 pour espérer échapper à la contamination.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.