Yaoum El Ilm: Message du Président de la République    Algérie Poste : La direction menace les grévistes de licenciement    Algérie Poste appelle les travailleurs grévistes à « rejoindre immédiatement » leurs postes    Coronavirus: 167 nouveaux cas, 119 guérisons et 3 décès    Covid-19: la pandémie a fait 2.974.651 morts dans le monde    Le NMLWS condamne la décision de l'ouverture d'un bureau de LREM à Dakhla occupée    FAF : le candidat unique, Charaf-Eddine Amara, fixe ses priorités    Noureddine Tounsi risque un an de prison ferme    Crise du lait en sachet, les rationnements ne suffisent plus    "la réforme de la Sécurité sociale est plus que délicate"    L'AIE relève ses prévisions de la demande    «La croissance économique n'atteindra pas les 4,5% prévus»    Le procès de six hirakistes reporté au 19 mai    Le Kenya désavoue l'ambassadeur marocain à Nairobi    Le RAJ appelle à une conférence nationale    Amandine mon amour    Sommet à Sétif, virée à l'Est pour le CRB et le MCA    CA Bordj Bou Arréridj-MC Oran pour commencer    Flick va-t-il claquer la porte ?    Participation du Conseil de la nation à la réunion du Comité sur les questions relatives au Moyen-Orient de l'UIP    Tension persistante dans l'éducation    Six éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés    Près de 28 000 familles nécessiteuses recensées    Saisie de 155 kg de viande de volaille impropre à la consommation    Imposant dispositif sécuritaire durant ce mois de Ramadhan    Ces partis à candidats «extra-muros»    Ahmed Rachedi nommé conseiller chargé de la culture et de l'audiovisuel    Cérémonie des Oscars : des stars en chair et en os, pas sur Zoom    Dans les coulisses de la saison 2 du phénomène "Timoucha"    L'Algérie condamne l'assassinat de Sidi Brahim Ould Sidati    Des experts de l'ONU appellent à arrêter la colonisation et protéger le peuple palestinien    Boumerdès : Engouement au marché du Ramadhan    Bouira: Un piéton fauché par un camion    Faut-il recréer le monde sans nous ?    Est-ce une nouvelle crise ?    Des partis à la recherche de candidats    Nomination des chefs de sûreté    Les premiers signaux d'un emballement social    Les suggestions des opérateurs    Washington prépare à l'Otan le retrait concerté d'Afghanistan    Pochettino fair-play avec le Bayern    Une offre sur la table pour Agüero    Pérez ne lâchera pas Hazard    Au Sahel, «il n'y a aucune solution sans Barkhane»    Al Menfi ferait «tous les efforts possibles» pour le départ des forces étrangères    La leçon d'une vie    «L'Etat n'abandonnera jamais le cinéma»    Lancement de la plateforme numérique «lawhati.dz»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Renforcement des capacités digitales dans l'enseignement supérieur: Lancement officiel hier du projet européen [email protected]
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 03 - 03 - 2021

Le projet européen [email protected] pour la création de capacités digitales de pilotage de l'assurance qualité dans l'enseignement supérieur algérien a été lancé, officiellement hier matin à l'hôtel Zénith, par le recteur de l'Université des sciences et de la technologie d'Oran Mohamed Boudiaf (USTOMB) en présence du sous-directeur de la coopération multilatérale à la DCEIU/MESRS (Direction de la Coopération et des Echanges Inter-Universitaires) et de la sous-directrice de l'évaluation et de l'assurance qualité à la DGEFS/MESRS (Direction Générale des Enseignements et de la Formation Supérieurs).
La réunion du lancement de ce projet a regroupé les recteurs des universités de Mascara, Guelma et Biskra ainsi que les représentants de neuf universités algériennes. L'USTOMB a été, en effet, sélectionnée coordinatrice de ce projet européen de partenariat entre neuf universités algériennes et cinq européennes (Lyon 2, Liège, Nova de Lisbonne, Union des universités de la Méditerranée et Mouvement français pour la Qualité Rhône-Alpes). La Commission européenne a consacré une enveloppe de 905.594 euros pour financer ce projet de partenariat sur une durée de trois ans. Ce projet de partenariat devra être généralisé au fur et à mesure à l'ensemble des établissements universitaires du pays avec pour objectif le soutien de la modernisation, l'accessibilité et l'internationalisation de l'enseignement supérieur en Algérie.
« Ce projet vise à encourager la coopération entre l'UE et les pays partenaires et à aider les pays partenaires éligibles à relever les défis de la gestion et de la gouvernance de leurs établissements d'enseignement supérieur. Cela comprend l'amélioration de la qualité de l'enseignement supérieur, le développement de programmes éducatifs nouveaux et innovants, la modernisation des systèmes d'enseignement supérieur grâce à des politiques de réforme ainsi que la promotion de la coopération dans différentes régions du monde grâce à des initiatives conjointes. Il existe 2 types de projets de renforcement des capacités : Projets communs : destinés aux organisations pour aider à améliorer les programmes, la gouvernance et le renforcement des relations entre les systèmes d'enseignement supérieur. Projets structurels : visant à promouvoir les réformes des systèmes d'enseignement supérieur, à moderniser les politiques, la gouvernance et à renforcer les relations entre les systèmes d'enseignement supérieur et l'environnement économique et social au sens large », précise-t-on dans le communiqué de la commission européenne.
Le projet [email protected] apportera, selon ses initiateurs, un accompagnement effectif et une expertise reconnue des universités européennes pour les établissements de l'enseignement secondaire dans le but d'améliorer les cursus de formations et garantir un partenariat efficient entre les universités algériennes et le secteur économique.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.