LE GENERAL ALI OUELHADJ YAHIA, NOUVEAU COMMANDANT DE LA GENDARMERIE    10 ans de prison requis à l'encontre de l'ancien wali Moussa Ghellaï    Un chanteur condamné à un an de prison avec sursis    Cette diplomatie dézédienne qui dérange furieusement son altesse Pegasus 6 !    Baâdji passe à l'acte, ses détracteurs n'en démordent pas    L'avant-projet de loi définissant les modalités d'élection des membres du CSM remis à Tabi    Des mesures pour stabiliser le marché    LES PRECISIONS DES DOUANES ALGERIENNES    Cherche oxygène désespérément    Le coup de grâce du Covid-19    L'aval de Mohammed VI    La révolution électrique en marche    Opération spéciale été    Triki : "Objectif : offrir une médaille à l'Algérie"    ELLE AURA LIEU LE 10 AOÛT AU STADE DU 5-JUILLET    Les festivités reportées au mois de décembre prochain    Amar Bourouba, le défenseur qui n'a pas eu peur de Pelé    Vaccination du personnel éducatif avant la rentrée sociale    La protection pénale de la richesse forestière en débat    Les cliniques privées non impliquées à Sétif    «Nous ne sommes pas à l'abri d'une 4e vague»    C'est plus pire !    Le CADC lance son programme virtuel    Le programme du mois d'août    MC Oran : La Real Sociedad s'intéresse à Belloumi    Le président prie Feghouli de trouver un club    Washington décide de reconsidérer la vente de drones et d'autres armes au Maroc    Sétif : Le professeur Abdelmadjid Kessaï s'est éteint    El Tarf - Covid-19 : des opérations de contrôle et de sensibilisation    Ambassade des Etats-Unis à Alger: Une «bourse de développement du leadership»    Les fruits amers des accusations interposées    Tebboune préside aujourd'hui une réunion du Haut Conseil de Sécurité    Son prix explose dans les marchés: Lorsque le citron joue à la grosse légume    L'été de tous les cauchemars    Les mégaprojets miniers revisités par 5 ministres    Un blessé et d'importants dégâts matériels    La date bientôt fixée    Trois dossiers brûlants au menu    L'Algérie produira de l'oxygène chinois    Des malades de plus en plus jeunes    Le gouvernement espagnol doit intervenir pour mettre fin aux violences marocaines    Yahi attend la réponse de Sayoud    Franck Dumas nouvel entraîneur    La pandémie a été «la goutte d'eau qui a fait déborder le vase»    La chute d'une grue fait un blessé    34 millions de dollars de recettes pour Disney    34 Nouveaux sites inscrits    Un projet novateur et révolutionnaire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Algérie-Etats-Unis: Accord pour améliorer l'apprentissage de l'anglais
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 24 - 06 - 2021

L'ambassade des Etats-Unis à Alger et le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique ont signé, hier, «un accord qui transformera l'apprentissage de la langue anglaise dans les universités algériennes et garantira, à terme, que tous les diplômés, professeurs et chercheurs algériens puissent acquérir les compétences en anglais nécessaires à leur réussite», annonce un communiqué de l'ambassade US.
Le «nouvel accord» permettra de «mettre en place une stratégie à long terme visant à renforcer l'anglais dans l'enseignement supérieur en Algérie». «Il comprend l'élaboration d'un programme de formation sur la façon d'enseigner l'anglais dans les sciences et la technologie ainsi que l'organisation d'ateliers conjoints avec des experts algériens de l'enseignement de l'anglais». Selon la même source, le projet de «500.000 dollars» s'étalera «sur une période de trois ans». Il permettra «d'augmenter et d'améliorer la qualité de l'enseignement de l'anglais dans les domaines de l'éducation, de la technologie et de la coopération scientifique dans les universités algériennes». «Le plan repose sur un partenariat avec le Teachers College de Columbia University de New York, qui est la plus ancienne et la plus grande école d'enseignement supérieur aux Etats-Unis, et dont les experts ont travaillé dans plus de 100 pays sur des projets similaires», précise le communiqué. «Ce nouveau programme viendra compléter d'autres programmes d'anglais de l'ambassade des Etats-Unis en Algérie, qui comprennent des programmes d'échange aux Etats Unis au profit des étudiants algériens, notamment le programme Fulbright pour les universitaires, des cours d'anglais intensifs pour les jeunes issues de milieux défavorisés».
Cité par le communiqué, Gautam Rana, le chargé d'affaires de l'ambassade des Etats-Unis en Algérie, a déclaré lors de la cérémonie de signature : «Je suis très heureux que les Etats-Unis collaborent avec le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et Columbia University sur ce projet. Le but du projet est très ambitieux : Son objectif est de contribuer à mettre le Ministère sur la voie afin que chaque étudiant qui franchit les portes des 107 universités algériennes bénéficie de l'exposition à la langue anglaise nécessaire pour assurer la réussite dans la carrière qu'il aura choisie».
Dans une déclaration préenregistrée diffusée lors de la cérémonie de signature, Chris Hodges, sous-secrétaire adjoint à la coordination de l'assistance et à la diplomatie publique au Bureau des Affaires du Proche-Orient du Département d'Etat, a déclaré: «Nous promouvons l'enseignement de l'anglais non seulement en tant que langue, mais en tant que porte d'accès aux opportunités. L'anglais est devenu la lingua franca des communautés académiques et de la recherche et c'est la clé pour poursuivre la coopération américaine et algérienne dans de nombreux domaines vitaux pour notre intérêt mutuel».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.