Tribunal de Sidi M'hamed: 3 ans de prison ferme pour l'ancien directeur de Cabinet du Premier ministère, Sellal acquitté    Coupe arabe Fifa: 16 pays dans les starting-blocks pour séduire un trophée très convoité    Un scrutin et des leçons    Le salaire moyen en Algérie stagne sous les 42 000 DA    Eni cède 49,9% de ses parts à Snam    De l'apport de la maison d'accompagnement et d'intégration    Comment mettre fin au projet d'expansion israélienne    Trois manifestants tués    La réouverture de la frontière au menu    Le FLN résiste et le MSP s'installe    Des duels directs intéressants    Plus de 1 700 logements réceptionnés par l'OPGI    Plantation de 4 000 arbustes en 2021    Démantèlement d'un réseau de migrants vers l'Espagne    Il y a cinq ans s'éteignait Amar Ezzahi    ...CULTURE EN BREF ...    Le CIJM fait appel à Tebboune, au Premier ministre et au MJS    Mahrez n'en veut pas à Guardiola    Retour du FLN, forte percée des indépendants et net recul du FFS à Béjaïa    Les avocats obtiennent gain de cause    Des Miss et des Z'hommes    Une mère et son enfant tués par le monoxyde de carbone    Les services de la santé sur le qui-vive    «Nous devons apprendre à vivre avec le Covid-19»    Les risques commerciaux découlant de l'affrètement d'un navire    Les résultats provisoires attendus cette semaine    Pour le Ballon d'Or, Zidane affiche une nouvelle fois son soutien à Benzema    Chlef: Des facilitations pour les employeurs    Chutes de neige et glissement de terrain: Des routes fermées dans plusieurs wilayas    Ils seront transférés aux vendeurs activant dans l'informel: Une commission pour recenser les locaux et marchés inexploités    Rapprochement entre le Maroc et l'entité sioniste: «Un véritable danger pour toute la région»    Climat ombrageux ?    La xénophobie change de sens    Le doigt d'honneur du prétendant Zemmour adressé en vrai aux Français    Hommage - Paul Bouaziz (Oran, 1926- Paris, 2021): L'avocat des démunis et des résistants    Chanegriha au Caire pour participer au Salon de Défense    Cinq combattants kurdes tués dans une attaque de l'EI    Le Front Polisario appelle la jeunesse mondiale à renforcer son soutien    Ferhat, une affaire à saisir    Le feuilleton Haaland est relancé    Palmeiras réussit le doublé    Le Comité militaire mixte libyen s'est réuni à Tunis    Tripoli soigne son partenariat avec Alger    La nouvelle vague    Le SG de l'ONU «très satisfait» du rôle de l'Algérie    «L'homme-carrefour» de Hakim Laâlam primé    «Une ère nouvelle d'estime et d'amitié»    L'art rassemble le tout-Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Chlef: Les assurances du directeur de l'ANADE
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 25 - 10 - 2021

Lors d'un entretien avec Mr Benzaoui Hachemi le directeur de l'Agence nationale d'appui et de développement de l'entreprenariat (ANADE, ex-ANSEJ) de la wilaya de Chlef ce dernier nous a fait savoir que 94.000 micro-entreprises ont été créées jusqu'à ce jour et que si on a assisté au cours de ces deux dernières années (2020 et 2021) à un ralentissement de création de micro-entreprises c'est en partie dû à la pandémie qui a frappé de plein fouet le pays et par conséquent son économie. Conséquence d'une amélioration de la situation épidémiologique du Covid-19, on assiste ces derniers temps à une reprise des activités des micro-entreprises notamment depuis le mois de juin, dit le directeur. Et de poursuivre : « notre stratégie à l'ANADE c'est d'améliorer le dispositif dans tous les secteurs confondus ». Pour M. Benzaoui, l'innovation de l'ANADE c'est de créer dans le cadre de l'entreprenariat un climat d'affaires où les jeunes peuvent créer leur propre entreprise.
« Notre mission c'est d'insérer la culture entreprenariat auprès des jeunes universitaires et de la formation professionnelle tout en enrichissant et en exploitant le potentiel dans chaque commune pour mettre en œuvre un dispositif de lutte contre le chômage dans les zones à promouvoir ». D'autre part, il s'agit de l'approche purement économique par la création d'activités conformément aux besoins exprimés. « Pour cela la coopération directe et indirecte de nos partenaires du dispositif ANADE tels que la DSA, la chambre de l'agriculture, les professionnels des différentes activités pour améliorer et encourager les secteurs agricoles et industrielles est plus que souhaitable ».
Par ailleurs à propos des dettes accumulées par les chefs d'entreprises qui éprouvent des difficultés de remboursement, le directeur a fait état de la création d'une plate forme où «l'entrepreneur pourra exposer sa situation et ses difficultés de remboursement auprès des banques et des services fiscaux ». A la suite des demandes formulées par les entrepreneurs en difficulté à travers cette plate-forme, l'ANADE convoque l'intéressé pour trouver des solutions à ses problèmes. Il existe 7 banques avec lesquelles des pourparlers sont en cours pour obtenir un rééchelonnement des dettes.
Concernant les étudiants ou les diplômés des centres de formation, le directeur de l'ANADE a fait savoir que « n'importe quel étudiant âgé de moins de 40 ans peut bénéficier des avantages de l'agence à travers la maison de l'entreprenariat ». « A cette fin, nous organisons régulièrement des journées d'information, en intervenant auprès des étudiants en fin de cycle afin de leur présenter d'autres opportunités en terme d'emploi, les démarches à suivre pour créer une entreprise et les avantages qu'offre l'Agence. Nous accompagnons les jeunes diplômés désireux de créer leur propre entreprise en évaluant le projet sur la base d'un business plan et après la validation du projet, nous offrons aux jeunes une formation dans la gestion d'entreprises en mettant en place un programme de formation qui comprend la comptabilité, le marketing, la fiscalité et les procédures de création liées à l'environnement économique et social. Nous programmons des journées d'information avec des professionnels exerçant dans les assurances (Casnos), les impôts, les banques ainsi que les notaires qui aident les jeunes dans le choix de la forme juridique de l'entreprise », indique notre interlocuteur.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.