Coupe arabe de la Fifa-2021 Liban - Algérie : "On s'attend à un match difficile"    OMS : Pas encore de décès lié à Omicron signalé    Aouchem, acte 2    Lamamra : L'alliance maroco-israélienne, une jonction entre deux expansionnismes territoriaux    Enseignement supérieur: l'Algérie et la Tunisie décident de "capitaliser" les acquis de coopération    Changement climatique: L'Algérie, un partenaire "stratégique et fiable" dans le bassin méditerranéen    Poursuite des travaux du séminaire de haut niveau sur la paix et la sécurité en Afrique    Ministre de la culture sahraoui: "nous résisterons au génocide culturel conduit par le Maroc"    Des vents forts annoncés ce vendredi sur des wilayas côtières de l'Est du pays    Rencontre FAF-FIFA-CAF: Charaf-Eddine souhaite une plus grande représentativité de l'Algérie dans les instances internationales    Les Parlements algérien et européen pour la relance de la commission interparlementaire    Le 25e Sila du 24 au 31 mars 2022    Real : Comment Ancelotti aurait décidé de punir Isco    Intempéries : trouver des solutions aux accumulations des eaux pluviales dans les tunnels    Claude Le Roy voit un Algérien ou un Sénégalais meilleur joueur de la CAN 2021    Coupe Arabe : Reprise de l'entrainement pour les Verts avant d'affronter le Liban    Le rôle de l'Algérie est important au sein de l'Union africaine    Le PT fustige le gouvernement    Démonstration de force des Verts    Boualia opéré avec succès    Derouaz : "Nous avons apporté les éclaircissements    "Le Hirak continue à faire son effet sur la conscience collective"    Libye : la présidentielle en équation    La stabilité des prix du pétrole en jeu    L'obligation vaccinale n'est pas à écarter    Boudiba dénonce les ponctions effectuées sur les salaires    Pour un re-engineering économique global de l'Algérie    Nécessité d'associer les acteurs économiques    Déclin du RND et recul du MSP    Le lourd défi des nouveaux élus    Les talibans demandent aux Etats-Unis de débloquer les fonds gelés    «Contre les inégalités et la discrimination»    Le rapport sur l'attaque d'Inata remis au Président Kaboré    Le Parti des travailleurs tunisien met en garde contre l'aventure du Makhzen    Le satisfecit du FFS    ACTUCULT    A quand «la ruée vers l'or» ?    Paix et sécurité en Afrique: Conférence de haut niveau à Oran    L'ennemi aux sept têtes    5 décès et 192 nouveaux cas en 24 heures    Le naufrage islamiste    Le FMI affiche sa satisfaction    Unis face aux défis communs    «nous sommes sur la bonne voie»    Le ministère apporte des précisions    One night in Algéria!    Joséphine Baker, une icône d'engagement et de liberté    Des week-ends culturels à l'opéra d'Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



JS Kabylie: Une qualification méritée
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 26 - 10 - 2021

Comme nous l'avions souligné dans le papier de présentation, la JSK a terminé le travail à domicile en venant à bout de l'équipe marocaine des FAR par le score de 2 à 1. Avec leur victoire ramenée de Rabat, les Canaris ont donc bel et bien mérité leur qualification. Ne résistons pas à l'envie de commenter le second but qui restera certainement dans les annales. En effet, alors qu'il se trouvait dans son camp à deux mètres de la ligne médiane, le gaucher Haroun a réussi un authentique exploit technique en lobant le gardien des FAR Lakred, qui était trop avancé et confiant à ce moment-là car tous ses coéquipiers étaient au centre du terrain. Un but de 55 mètres, c'est extrêmement rare, surtout dans un match aussi disputé et à l'issue incertaine puisque le score était de un partout. Les Marocains, sachant que ce score de parité était synonyme d'élimination après leur défaite subie à Rabat, ont tout fait pour renverser la vapeur en leur faveur, en y mettant, il faut le reconnaître, la manière avec de nombreuses offensives bien orchestrées mais qui, sauf celle du but inscrit par Araïna, se brisèrent sur la muraille kabyle symbolisée par Doumbia. De fait, l'équipe du coach belge nous a paru bien meilleure que lors de la première manche, avec un jeu collectif de bonne facture au milieu du terrain. En face, il y avait des joueurs certes inexpérimentés pour la plupart mais qui se sont battus de toutes leurs forces. Les hommes d'Henri Stambouli, tout en adoptant un quadrillage strict où la priorité était donnée à la défense, ont mis à leur actif des séquences intéressantes qui ont prouvé leurs aptitudes face à un adversaire plus mûr. Ce fut le cas notamment en première mi-temps, car il ne fallait pas trop laisser l'initiative à un adversaire aussi expérimenté. Ce furent donc les Kabyles qui ont su trouver la faille dans la défense marocaine par Haroun décidément décisif. Remettant cent fois l'ouvrage sur le métier, les FAR finirent par égaliser. Encouragés par cette réalisation, toujours insuffisante, ils appuyèrent leurs actions, obligeant les coéquipiers de Doumbia à adopter une attitude défensive en se regroupant dans leur camp. Certes, les Canaris ont connu de chaudes alertes et ont failli encaisser un second but, mais il était dit que cette seconde période était un remake du match de Rabat. Ce fut en somme une rencontre palpitante qui a mis à l'épreuve les nerfs des joueurs, des dirigeants et des responsables du staff technique. Malgré l'authentique exploit des Canaris, une information a fait tache sur le tableau.
En effet, le sort de l'entraîneur Henri Stambouli devait être tranché hier par le CA du club. Il s'avère que les dirigeants ont pris leur décision il y a quelque temps, mais ils ont préféré temporiser en raison des deux importantes rencontres de coupe de la CAF face aux FAR de Rabat. Selon les premières informations, les dirigeants n'étaient pas satisfaits de la méthode de ce technicien et ont été irrités par ses déclarations.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.