Barça : Bonne nouvelle pour Gavi    Bayern : Gnabry dans le viseur des clubs de Manchester    Rejet des eaux non traitées dans les zones humides: Des contrôles réguliers dans les zones industrielles    Drame de Melilla: Le Premier ministre espagnol charge le Maroc    Géostratégie en gestation    Les préparatifs suivent leur cours: Un Sommet arabe fatidique    Le PDG de Sonatrach: Vers de nouveaux accords pour la révision des prix du gaz    Sonelgaz: Plus de 50.000 foyers raccordés au gaz et à l'électricité depuis 2020    Football - La CAN 2023 reporté à janvier-février 2024    Boxe - FAB: Lorsque le sport casse les tabous    Aïd El-Adha: Le ministère de la Santé met en garde    Plus de 5 millions de diplômés depuis l'indépendance: Les nouveaux challenges de l'Université    Affichage des listes dans les communes dans les tout prochains jours: Plus de 15.000 logements prêts à la distribution    La Libye et l'espoir suspendu    60 ans et beaucoup à faire    La longue marche...    La cohésion sociale : socle de la véritable citoyenneté    Tebboune à coeur ouvert    Un petit tour et puis s'en vont    Ronaldo, des cadors européens et Naples sur les rangs    Contacts établis avec Ziyech    «Vous avez une bataille à mener»    En dents de scie    L'armée russe a pris Lyssytchansk    Les Palestiniens ont remis la balle aux Américains    La loi sur l'exercice du droit syndical retoquée    «L'Algérie est le berceau de l'humanité»    Guterres encense la diplomatie algérienne    N'en déplaise aux révisionnistes!    M. Benabderrahmane supervise le lancement officiel de la plate-forme numérique "L'Algérie de la Gloire"    Liberté syndicale et exercice du droit syndical: enrichissement du projet de loi    La bataille vitale que les jeunes doivent mener est celle de la conscience    JM: médaille d'or pour le nageur Syoud    Emission d'un nouveau timbre-poste à l'occasion de la Fête de l'Indépendance    Université: Plus de 5 millions de diplômés formés en 60 ans    Revue El Djeich: Le Président Tebboune appelle le peuple algérien à resserrer les rangs pour remporter la bataille du renouveau    Hydrocarbures: 4,4 mds USD consentis par Sonatrach dans l'exploration-production en 2021    Canicule annoncée lundi, sur plusieurs wilayas du pays    Le ministère de la Santé appelle au respect des mesures de prévention durant l'Aïd El-Adha    Président libanais: le Sommet arabe d'Alger revêt une importance capitale    Migrants tués par la police marocaine: "le Maroc essaie d'effacer les preuves de la tragédie"    Célébration du 60e anniversaire de l'Indépendance : Un grand concert de musique andalouse à Alger    Sidi Bel Abbès: Le festival de danse populaire tient ses promesses    Les déchets ménagers inquiètent    «La jeunesse algérienne sait bâtir»    Béjaïa en fête    1962-2022: Célébrer une libération « inachevée »?    Le DG du journal «Echaab» limogé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Centre d'enfouissement de Hassi Bounif: Une autonomie financière grâce à la valorisation des déchets
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 16 - 05 - 2022

En plus de la préservation du cadre de vie, la récupération et le recyclage des déchets sont une activité importante de l'économie et une véritable source d'argent.
Le centre d'enfouissement technique de Hassi Bounif reçoit quotidiennement quelque 1.600 tonnes de déchets dont 20 tonnes sont valorisables. La valorisation de la récupération et du recyclage des déchets, dont le papier, le carton et le verre, permettra aux entreprises spécialisées d'engranger des revenus supplémentaires et de contribuer à la propreté de l'environnement. Cette opération permet aussi à ce centre de réaliser une rentrée financière de près de 12 millions de dinars chaque mois et par conséquent une autonomie financière, a indiqué le directeur de l'EPIC de gestion des CET d'Oran. A Oran l'expérience de la valorisation des déchets est récente, puisque c'est en 2017 que les premières directives ont été prises avec la dotation des 26 communes de la wilaya de presse-à-balles et la création de petits centres de tri sélectif de proximité. Plusieurs mesures ont été lancées pour une gestion rationnelle des déchets et la valorisation des gisements économiques dormants. Des actions qui ont connu des contraintes et des obstacles. Le secteur est toujours à la recherche d'un modèle qui répond aux attentes.
Le taux de recyclage des déchets ménagers ne dépasse pas les 8% sur l'ensemble des déchets collectés, à Oran, selon des sources de la direction de l'Environnement. Le but est d'arriver à recycler 50% des déchets, selon la même source. Mais si cette situation reste inchangée, elle entraînera inévitablement une augmentation substantielle des déchets destinés à l'enfouissement. Les responsables du secteur plaident pour l'intensification des efforts afin de généraliser le tri sélectif des déchets au niveau de la source «bennes», avant leur arrivée au centre d'enfouissement technique (CET) car une benne à ordures peut contenir jusqu'à 80% de déchets recyclables via le tri sélectif. Le citoyen doit s'impliquer dans cette action.
La réussite de cette action repose sur l'implication et l'engagement du Comité de quartier, et sur leur capacité de mobilisation des résidents pour que le tri sélectif devienne une pratique citoyenne.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.